Douillard, patron d’une journée marathon

  • Water Sport, Sailing, Diam24, Multihull, Oman, 2018 EFG Sailing Arabia The Tour, Masirah
    © Lloyd Images
  • Water Sport, Sailing, Diam24, Multihull, Oman, 2018 EFG Sailing Arabia The Tour, Masirah
    © Lloyd Images
  • Water Sport, Sailing, Diam24, Multihull, Oman, 2018 EFG Sailing Arabia The Tour, Masirah
    © Lloyd Images
  • Water Sport, Sailing, Diam24, Multihull, Oman, 2018 EFG Sailing Arabia The Tour, Masirah
    © Lloyd Images
  • Water Sport, Sailing, Diam24, Multihull, Oman, 2018 EFG Sailing Arabia The Tour, Masirah
    © Lloyd Images

Trois courses, trois victoires. C’est le parcours sans faute que Thierry Douillard, Mathieu Richard et Ali Al Balushi réalisent aujourd’hui sur l’île de Masirah. Sur une journée marathon de plus de 4h30 heures, l’équipage EFG s’impose en patron et retrouve le chemin de la victoire. « J’étais tellement énervé de ne pas avoir gagné le côtier à Duqm que je voulais celui-ci » apprécie le skipper – Thierry – à son arrivée à terre. Ali Al Balushi – l’équipier – partage cet enthousiasme. « Ça a été une journée très positive. Ces résultats sont bons pour notre barreur, Mathieu, qui va être en confiance demain, comme Thierry et moi. Nous sommes impatients d’y être ».

Beijflore, parfois mis en difficulté parvient à prendre la deuxième alors suivi par Averda, en grande forme sur les stadiums. Cette réussite est tout sauf le fruit du hasard puisqu’à bord du trimaran bleu, il y a ce que la voile anglaise fait de mieux. Stevie, le skipper est double champion du monde de 49er alors que Nick Asher possède le même pédigrée, mais en 470. Avec autant d’expérience, il a vite trouvé ses marques sur le Diam 24. « C’est un bon bateau qui ressemble un peu à un dériveur. Tout est à portée de main et le niveau est relevé » observe le spécialiste.

La journée de demain, avec ses cinq courses stadium pourrait s’avérer décisive.

Classement provisoire :

  1. Beijaflore (Valentin Bellet) – 7 pts
  2. EFG Bank (Thierry Douillard) – 13 pts
  3. Averda (Stevie Morrison) – 17 pts
  4. Lorina Golfe du Morbihan (Solune Robert) – 20 pts
  5. Poujoulat (Bernard Stamm) – 24 pts
  6. Vivacar.fr (Matthieu Souben) – 24 pts
  7. Renaissance (Cédric Pouligny) – 36 pts
  8. DB Schenker (Elodie Mettraux) – 39 pts

Interview de Ali Al Balushi :

« Ça a été une journée très positive pour nous. Nous avons très bien navigué, la communication a été bonne entre nous et nous avons toujours été rapides quelque soient les allures. Ça fait plaisir de voir Beijaflore derrière nous mais c’est encore un peu tôt pour penser au résultat final. Nous ne nous en occupons pas encore. Notre seule préoccupation est de naviguer vite, comme on l’a fait aujourd’hui. Les résultats d’aujourd’hui sont bons pour notre barreur, Mathieu Richard, qui va être en confiance pour demain, comme Thierry et moi. Demain est un autre jour et nous sommes impatients d’y être. »

Interview de Nick Asher :

« Aujourd’hui, nous avons eu un côtier de 20 milles et deux stadiums race. Il y a eu du bon et du mauvais. Sur les stadiums, nous faisons deux fois deuxième mais EFG était trop rapide. Je prends beaucoup de plaisir sur ce bateau. C’est un bon bateau qui ressemble un peu à un dériveur. En plus, ici, le niveau est relevé et il faut se bagarrer pour être devant. Je suis déjà venu à Oman mais jamais dans cette région. Hier, le trajet entre Duqm et ici a été incroyable avec beaucoup de désert. »

Interview de Riwan Perron :

« Ça a été une dure journée pour nous. On a fait un faux départ sur le côtier et on s’en est rendu compte tardivement. On a perdu beaucoup de terrain qu’on a pas réussi à rattraper ensuite. Il y avait beaucoup de reaching donc peu d’options. On s’est ensuite bien remobilisés sur la manche de stadium mais ça reste notre pire journée depuis le départ. On va se remobiliser ce soir afin de revenir dans la course pour les prochains jours. »

Source

Sillages Communication

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Diam 24