A Salalah, l’EFG Sailing Arabia – the Tour fait son show

C’est l’équipage Beijaflore qui réalise la meilleure opération avec deux victoires de manches et une seconde place. « Ce sont de superbes conditions » souffle Valentin Sipan. « Ça va vite et ça accélère fort. Je ne connaissais pas Oman mais c’est parfait de venir ici en hiver. Toutes les conditions sont réunies pour un beau Tour ». Avec ce parcours sans faute, Beijaflore prend la tête du général, suivi par Vivacar.fr (Matthieu Souben) et Team Lorina Golfe du Morbihan (Robert Solune).

Dans ces conditions musclées, il y a eu du spectacles… et quelques cascades. L’équipage Renaissance, destiné à former les marins Omanais, a connu un dessalage dès les premières secondes de course alors que la flotte attaquait la première marque pied au plancher. « Dans une rafale, nous avons mis trop de temps à lâcher les voiles. Les étraves ont planté et le bateau s’est retourné » relate Yasser Al Rabi qui était à bord. « Nous avons pu nous assurer que tout le monde était en bonne santé et la sécurité est tout de suite arrivée sur nous. Nous avons remis le bateau à l’endroit et nous serons de retour dans la course dès demain. »

Demain, c’est sur un raid côtier que s’élancera la flotte de l’EFG Sailing Arabia The Tour. Les huit équipages engagés s’élanceront le long des grandes plages de sable blanc, en direction de Mirbat, à l’Est.

Stevie Morrisson (Averda) :

« Le bateau est en bon état et nous aussi. Ça a été une super journée. Les deux équipiers ont fait un super boulot. Il y avait un peu de vent, pas mal de rafales et ça a donné de très belles images. Ça a été une grande journée de voile. »

Elodie Mettraux (DB Schenker) :

« Ça a été un peu le baptême du feu. C’est la première fois que l’on naviguait ensemble avec Sophie (de Turckheim), Mathilde (Géron) et Tami (l’équipière omanaise). Il fallait se caler. A bord, on parle encore un mix entre le Français et l’Anglais pour que Tami ne soit pas exclue. Elle donne un coup de main mais plus on avancera dans le Tour, plus on pourra lui confier de responsabilités. »

Valentin Sipan (Beijaflore) :

« C’était un peu la reprise. Nous avons eu trois jours d’entraînements ici. Ce sont de superbes conditions. Ça va vite et ça accélère fort. C’était une bonne chose de naviguer sous voilure réduite car on peut se faire surprendre avec les rafales. Je ne connaissais pas Oman mais c’est parfait de venir ici en hiver. Toutes les conditions sont réunies pour un beau Tour. »

Yasser Al Rhabi (Renaissance) :

« Nous avons eu une grosse rafale alors que nous étions en train de passer la première marque et nous avons été un peu lents pour choquer les voiles. Les étraves ont planté et le bateau s’est retourné. Nous avons pu nous assurer que tout le monde était en bonne santé et la sécurité est tout de suite arrivée sur nous. Nous avons remis le bateau à l’endroit et nous serons de retour dans la course dès demain ».

Classement général provisoire :

  1. Beijaflore (Valentin Bellet) – 4 pts
  2. Vivacar.fr (Matthieu Souben) – 9 pts
  3. Lorina Golfe du Morbihan (Solune Robert) – 10 pts
  4. Cheminées Poujoulat (Bernard Stamm) – 10 pts
  5. Averda (Stevie Morrisson) – 14 pts
  6. EFG Bank (Thierry Douillard) – 17 pts
  7. DB Schenker (Elodie Jane Mettraux) – 20 pts
  8. Renaissance (Cédric Pouligny) – 24 pts

Source

Sillages Communication

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Diam 24