Une Mini Transat à la pointe de la technologie pour Simon Koster

mini 888, prototype, plan mer forte 2015, Simon KOSTER, suisse, sui

© Christophe Breschi

Simon Koster prendra le départ de la Mini Transat – La Boulangère le 1er octobre prochain pour sa troisième participation. Le navigateur suisse de 29 ans a travaillé sans relâche depuis deux ans : septième de la Mini Transat 2015, alors que le bateau était sorti du chantier seulement trois mois avant le départ de la course, Simon revient avec son même prototype SUI 888 à l’étrave arrondie. Pari osé et bateau expérimental en 2015, le monocoque de 6m50 a été mis au point pour être plus polyvalent.

« Il avait des faiblesses au près et dans le petit temps », confie Simon, qui a travaillé avec le chantier de Michel Desjoyeaux, Mer Forte. « Il a subi des modifications pour être plus performant, plus abouti, mieux préparé. Les dérives ont notamment remplacé les foils, nous avons également allégé et simplifié le bateau. »

Seul pour ses deux premiers projets Mini, Simon a choisi de s’entourer d’une équipe pour cette édition.

« Le projet a grandi ; différentes personnes m’accompagnent dans cette aventure solitaire. » En plus de l’équipe de Mer Forte, Simon a travaillé avec le fameux coach Tanguy Leglatin pour les entraînements à Lorient et Thomas Theurillat pour la gestion du bonhomme. « Je me sens moins stressé, mieux organisé, cela va beaucoup m’aider pendant la Transat. J’ai pu faire des sessions d’entraînement, et pas seulement participer à des régates. »

82 marins solitaires seront sur la ligne de départ à La Rochelle, parmi lesquels un tiers à bord de prototypes. La première étape les amènera à Las Palmas sur les Iles Canaries, avant la traversée de l’Atlantique début novembre, jusqu’en Martinique, sans contact avec la terre, sans assistance et en solitaire.

« Il y a tellement d’aspects aléatoires dans cette course qu’il est difficile de faire un pronostic », ajoute Simon. « Le bateau a les capacités de finir dans le haut du tableau. Mon objectif est d’aller au bout des performances de mon Eightcube, en mettant en oeuvre tout ce qui a été fait en amont avec mon équipe! »

Porte d’entrée vers la course au large, la Mini Transat servira de tremplin au navigateur helvétique, qui vise une participation à la Route du Rhum 2018.

Source

MaxComm Communication

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 16 septembre 2017

Matossé sous: Course au Large, Mini 6.50, Mini Transat

Vues: 589

Tags: , , ,

Sous le vent

Les vidéos associées : Mini Transat