Lucky de Bryon Ehrhart, vainqueur en temps réel

  • © Andrea Carloni
  • © Andrea Carloni

Les premiers ont touché terre alors que la grande majorité reste encore en course. Le Reichel/Pugh de 63 pieds aux couleurs du New-York Yacht Club, Lucky, mené par son armateur américain Bryon Ehrhart a franchi la ligne d’arrivée à 6h49 jeudi matin (24 août 2017) remportant ainsi le Trofeo Giuseppe Tasca d’Almerita. « C’était une course très technique notamment entre la Sardaigne et la Corse. Mais ce fut une épreuve formidable » a réagi son skipper, ravi de fouler en premier le sol monégasque. Il termine donc en tête de la course en temps réel, en 66 heures, 46 minutes et 03 secondes, bien loin du record détenu depuis 2015 par le maxi de 100 pieds Esimit Europa 2 en 47 heures, 46 minutes et 48 secondes. L’ensemble de la flotte s’est retrouvé encalminé aux abords de la Corse.

Malizia II, deuxième à Monaco

C’est à 10h29 exactement vendredi matin que l’IMOCA 60’ Malizia II du Yacht Club de Monaco a jeté l’ancre terminant donc deuxième en temps réel en 3 jours 22 heures, 29 minutes et 40 secondes. Skippé par le navigateur allemand Boris Herrmann, l’équipage monégasque était composé de Valentin Zavadnikov et Matteo Marenghi Vaselli, deux membres du Y.C.M. et assistés par Milena Schoenahl. « Je suis très content du bateau que nous avons eu l’occasion de tester dans toutes les conditions » expliquait le barreur qui analysait sa course. « Nous avons eu énormément de près jusqu’en Corse et très peu de reaching par la suite. Cela nous aurait permis de rattraper le retard sur Lucky, plus rapide au près serré. Mais je suis très heureux de ce résultat et de l’équipage qui s’est entendu à merveille. » Une deuxième place satisfaisante également pour Pierre Casiraghi, venu féliciter la formation monégasque à son arrivée « Je suis très content de ce résultat dans des conditions météorologiques difficiles pour les nerfs. Ils se sont bien battus ».

La flotte trace sa route

Pendant ce temps, les arrivées se succèdent dans le port Hercule qui, depuis vendredi matin, accueille un ballet incessant de voilier de toutes dimensions. C’est à 11h14 que le Ker 46 Tonnerre de Glen mené par Dominique Tian a passé la ligne, fermant la marche en temps réel.
Derrière, la bataille a fait rage pour le podium en ORC. C’est le Grand Soleil Leaps & Bounds de Jean-Philippe Blanpain qui truste la première place dans cette catégorie en temps réel suivi de L’Ottavo Peccato de Francesco de Nicolo. Pour pouvoir être classés, les concurrents devront arriver en principauté demain samedi avant midi… Un véritable sprint pour la majeure partie de la flotte !

Toutefois, il faudra attendre demain samedi 26 août pour connaitre le vainqueur de cette 13e édition, car le classement définitif prendra en compte les arrivées en temps compensé. Chaque bateau étant très différents, ce système de calcul basé sur la jauge de chaque unité, offre une réelle équité.

Source

Yacht Club de Monaco

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 26 août 2017

Matossé sous: IRC - ORC, Palermo-Montecarlo, Régates

Vues: 533

Tags: , ,

Sous le vent

Au vent