La révolte de Team SFS

© Jean-Marie LIOT / ASO

Ce lundi aux Sables d’Olonne, théâtre de l’Acte 5 du 40ème Tour de France à la Voile, les Diam 24 ont pris part à un Raid Côtier dans des conditions une nouvelle fois délicates avec un vent de terre changeant, très perturbant pour les navigants. Belle réaction du Team SFS qui a dominé sans contestation la course du jour et ainsi oublié l’Acte manqué d’Arzon. Deuxièmes aujourd’hui, les hommes de Trésors de Tahiti restent leaders au Classement Général, devant Team SFS et Team Oman Sail. A noter les belles performances de Team Occitanie Sud de France (avec Billy Besson à la barre), 3e, de Beijaflore, 4e, et aussi des locaux d’Homkia / Les Sables d’Olonne Agglomération, 5e aujourd’hui et plus que jamais leaders du classement Amateurs. Ce soir, les 29 équipages sont tout juste à mi-parcours du Tour.

C’est aux alentours de 11h ce matin que les 29 équipages ont quitté le mythique ponton du Vendée Globe à Port-Olona, avant d’embouquer le non moins fameux chenal qu’empruntent tous les quatre ans les marins engagés dans le tour du monde en solitaire…Pour les Diam 24, le parcours du jour était bien plus court : un Raid Côtier d’une trentaine de milles (sur la route théorique) avec parfois des passages au plus près de la plage, bondée en ce mois de juillet. De nombreux spectateurs ont ainsi pu profiter du spectacle.

Team Maverick SSR victime d’un démâtage, les deux leaders au Général prennent vite l’avantage…

Le départ a été donné comme prévu aux alentours de 12h30. Mauvaise nouvelle pour le Team Maverick SSR qui a été victime d’un démâtage. Pas de blessé à bord heureusement et le Diam 24 britannique a été remorqué sans encombre vers le port. Seulement 28 bateaux ont donc pris part à ce Raid qui a débuté par un délicat bord de près, dans des conditions aléatoires avec des grosses sautes de vent. A la bouée de dégagement, le Top 5 était le suivant : Team Occitanie Sud de France, Team Oman Sail, Trésors de Tahiti, BE. Brussels Caraïbos et Team SFS qui s’est vite remis dans le match malgré un très mauvais départ (collision avec le bateau viseur).

Un duel entre les deux premiers au classement Général s’est ensuite mis en place, avec d’abord un avantage pour les Tahitiens. Mais lors d’un grand bord de portant vers Port-Bourgenay, Team SFS s’est emparé des commandes de la flotte, pour ne plus jamais les quitter…

Le cavalier seul de Team SFS, d’autres matchs dans le match

De fait, tout au long de ce Raid Côtier de plus de 3h30, le Team SFS n’a eu de cesse de creuser l’écart sur Trésors de Tahiti et les autres. Si les Tahitiens, auréolés de leur joli gennaker bleu de leader au Général, ont fait de solides deuxièmes aujourd’hui, la lutte a été plus intense pour compléter le podium et le Top 5 entre Team Occitanie Sud de France, Beijaflore et Homkia / Les Sables d’Olonne Agglomération.

Dans les petits airs instables, il était possible de gagner et de perdre des places très rapidement. Les équipages n’avaient pas un instant de répit, devant s’adapter en permanence pour tirer le maximum de leur trimaran et négocier les molles et les changements de direction du vent.
C’est peu après 16h que le Team SFS de Sofian Bouvet, Noé Delpech et Achille Nebout a franchi la ligne d’arrivée en vainqueur implacable, avec près de dix minutes d’avance sur son premier poursuivant, Trésors de Tahiti ! Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour le Team SFS qui a oublié l’affront d’Arzon et décroche sa troisième victoire après son doublé à Dunkerque.

C’est finalement Team Occitanie Sud de France qui s’est emparé de la 3e place, avec à la barre un certain Billy Besson, multiple champion du monde en Nacra 17. Beijaflore a terminé au pied du podium, comme lors du Raid Côtier de Jullouville. Très motivé à domicile, l’équipage amateur du Diam 24 Homkia / Les Sables d’Olonne Agglomération réalise une très jolie performance en empochant la 5e place, devant des ténors du Tour. La pression de naviguer « à la maison » a été positive pour l’équipage mené par Emeric Dary. La déception est grande en revanche pour les tenants du titre, Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan, qui ont loupé une porte en fin de parcours et ont terminé 21e… A noter que sept équipages n’ont pas franchi la ligne d’arrivée à temps et ont été classés DNF. Pour eux aussi, la journée est à oublier.

Trésors de Tahiti reste tout en haut du classement Général, grosse bataille pour le podium

Pas de changement majeur au classement Général by Yanmar suite à ce Raid même si Team SFS grappille un petit point sur les leaders de Trésors de Tahiti qui ont donc désormais 5 points d’avance. La bataille pour la 3e place au Général est tout aussi intense. 6e du Raid Côtier des Sables, Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains a repris 2 points à Team Oman Sail, 8e. Les Omanais restent 3e du Tour mais avec seulement un avantage de 3 points sur l’équipage de Damien Seguin et Damien Iehl.

Du côté des Amateurs, c’est Homkia / Les Sables d’Olonne Agglomération qui fait une très belle opération et conforte son leadership. Chez les Jeunes, le Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan, 9e de la course du jour, garde sa première place.

Ce soir, neuf épreuves ont été disputées (cinq Raids Côtiers et quatre Stades Nautiques) et il reste … neuf épreuves ! Vous l’aurez compris, les teams sont tout juste à mi-parcours de cette 40ème édition. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’issue reste incertaine… Demain, les Diam 24 prendront part à l’exercice des Stades Nautiques devant la plage des Sables d’Olonne.

RÉACTIONS DES SKIPPERS

Achille Nebout (Team SFS) :

« Cela fait plaisir de remporter une troisième victoire dans ce Tour et de relever la tête après la mésaventure de l’Acte d’Arzon. Nous avions à cœur de réagir. On savait qu’il y avait plus de vent près de la côte et on a suivi cette stratégie toute la journée. Je crois que c’est la première fois que je gagne une course avec autant d’avance ! C’est bon pour la confiance ! »

Teva Plichart (Trésors de Tahiti) :

« C’est une bonne journée pour nous. Nous perdons 1 point sur SFS mais ce n’est pas grave. Et nous gagnons du terrain sur les autres poursuivants. Ce qui est pris n’est plus à prendre et nous allons continuer à naviguer avec le plus de régularité possible. »

Billy Besson (Team Occitanie Sud de France) :

« C’était un Raid Côtier difficile avec un vent changeant tout du long, ce qui a créé beaucoup de rebondissements. Dans ces conditions, la pression est maximum et les nerfs à vif ! Nous décrochons un beau résultat aujourd’hui mais demain est un autre jour. »

Thierry Douillard (Team Oman Sail) :

« La journée a été compliquée, usante, stressante, exténuante… Ce sont les conditions les plus difficiles. Nous avons pris un joli départ mais on n’a pas réussi à s’échapper avec Team SFS et Trésors de Tahiti. J’ai loupé une risée et on n’a jamais revu les leaders. Nous nous sommes retrouvés dans la meute, avec très peu de vent. Je ne suis pas content de la journée. Mais on limite les dégâts avec une 8e place. »

Source

Agence Effets Mer

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Diam 24

Les vidéos associées : Tour de France à la Voile