Le Défi, c’est fini, les pêcheurs arrivent !

On ne s’en lasse pas de ces ballets singuliers en baie de Douarnenez à l’occasion du Défi Pom’Potes qui marie, le temps d’un long week-end, les skippers de course au large et les funambules que sont les as des Kitesurf, Windsurf et autres engins de vitesse. Ils tiraient leur révérence aujourd’hui dans du tout petit temps avant de déserter la baie. Mais qu’on se rassure, elle ne sera pas longtemps vide, dès demain matin, un nouveau et dernier chapitre du Grand Prix Guyader s’ouvre avec l’arrivée des 200 pêcheurs inscrits au concours de pêche.

Tout doucement…

Ils n’ont pas été décoiffés les marins aujourd’hui ! Tout petit temps au programme, moins de trois nœuds… A tel point que les Multi50 ont préféré ne pas participer aux runs du Défi Pom’Potes. Loïc Ponceau les a donc lâchés sur deux courts parcours côtiers. A ce petit jeu, les foils n’avaient pas grande utilité ce qui a bien servi à Eric Defert sur Drekan Groupe, pas encore équipé de cet appendice magique. Il a ainsi franchi la ligne d’arrivée deuxième derrière FenêtréA-Mix Buffet et devant Arkena. Pour un bateau de 11 ans (ancien Crêpes Whaou 2), c’est prometteur !
Toujours en Multi50, la première course du jour a été remportée par Réauté Chocolat.
Au classement général des Multi50, après 7 parcours côtiers et deux sessions de runs, c’est Erwan Le Roux sur FenetréA-Mix Buffet qui est consacré. Lalou Roucayrol et son Arkema se classent deuxièmes et Armel Tripon avec Réauté Chocolat complètent le podium.

Erwan Le Roux, vainqueur du Défi Pom’Potes et président de la classe Multi50 : « Je suis très heureux du niveau qu’a atteint notre classe. C’était notre première course avec un foil et c’est une réussite pour les trois bateaux équipés. En revanche, vues les vitesses atteintes sur ce plan d’eau magnifique, nous aurons intérêt à être prudents. Pour nous, la dernière manche du jour était cruciale, peu de points nous séparaient d’Arkema. L’équipage était hyper concentré et nous avons été à la bagarre avec Drekan, qui a été sur nous tout le temps ! ».
A noter qu’Erwan Le Roux signe ici sa troisième victoire au Grand Prix Guyader !

Les Imoca et les Multi2000 ont, quant eux choisi de réaliser quand même quelques runs après un seul parcours côtier ce matin.

Au classement général Morgan Lagravière sur Safran remporte le Grand Prix Guyader et Défi Pom’Potes, suivi de Jean Le Cam et son Finistère Mer Vent et de Jean Pierre Dick sur St Michel Virbac.
En Multi2000, Trilogic a dominé l’ensemble des épreuves, devant Acapella-Soreal et Guyader Gastronomie.

Dans le cadre du Défi Pom’Potes, les Windsurf, Kitesurf et engins de vitesse n’étaient pas tous logés à la même enseigne puisque, faute de vent, les Kite et Wind n’ont pas pu courir aujourd’hui. Seuls les engins de vitesse ont pris les départs des runs et c’est le duo Bastian Le Morvan et Mathieu Gougeon qui remportent la palme. Pascal Boulanger est le vainqueur en Windsurf et Kieran Le Borgne en Kite.

Clins d’œil

Sur le plan d’eau, en baie de Douarnenez, il y avait des embarcations remarquables.
Le bateau skippé par Yohann Richomme, vainqueur de la Solitaire du Figaro 2016 s’appelle Vivo Abeira, c’est le 60 pieds Imoca avec lequel Bilou avait remporté la Route du Rhum en 2006. Yohann prendra le départ de la Transat Jacques Vabre à son bord en compagnie de Pierre Lacaze, leur projet soutient une fondation brésilienne qui favorise l’éducation des enfants des favelas de Rio. Voilà qui est déjà remarquable, mais, en baie de Douarnenez, ce qui attirait les regards sur cet Imoca, c’était l’œil justement. Immense, sur sa grand voile et créé par le fameux JR, artiste tagueur, ‘troisième œil humaniste’.

Un Moth ‘différent’ était aussi de la partie. Il est en bambou ! C’est le Bamboo boat, bateau performant équipé de foils. Le projet Bambou Boat est original, éco-innovant, utilisant des matériaux à faible impact carbone sans négliger les performances et l’innovation technologique. C’est aussi un projet collaboratif, mené par une jeune équipe d’ingénieurs, d’architectes navals et de techniciens du bois.

Difficile aussi de rater le Multi 2000 tout jaune, Acapella-Soréal, de Charlie Capelle, mythique s’il en est ! Il est le sister ship de Olympus, le bateau avec lequel, en 1978 sur la Route du Rhum, Mike Birch a arraché la victoire à Michel Malinovsky, à la barre de l’immense Kriter V, juste devant la ligne d’arrivée avec 98 secondes d’avance.

Christian Guyader est partout ! A la barre du Grand Prix dont il est le partenaire titre, à la barre de son Dragon sur le Grand Prix qui porte son nom, mais aussi à bord de son catamaran Guyader Gastronomie avec lequel il prendra le départ de la Route du Rhum et cet après midi il a participé à la course de Paddle, ‘City Race’ ! Qu’il a d’ailleurs terminé à une place très honorable de troisième sur 18 inscrits.

Les pêcheurs sont prêts !

Ils sont 200 ! Chaque année le concours de pêche du Grand Prix Guyader grandit. Les bateaux sont des semi-rigide, timoniers ou Open. Ils mesurent de 4,20 mètres à 10 mètres et les participants ont 11 à 77 ans. Vingt équipages féminins et mixtes sont engagés et six juniors. La météo sera parfaite pour eux demain, du soleil et une mer calme. Ils vont décoller de Tréboul à 8 heures du matin. On attend leur retour à 16 heures, les calles ne devraient pas être pleines puisqu’il s’agit d’un concours de pêche où le ‘No Kill’ est favorisé !

Source

Société des Régates de Douarnenez

Liens

Informations diverses

Au vent

Les vidéos associées : Grand Prix Guyader