Dragon et Défi Pom’Potes au Grand Prix Guyader

Aujourd’hui, le Défi Pom’Potes a donné toute sa mesure avec l’entrée en lice des Kitesurf, Windsurf et Engins de vitesse qui sont venus rejoindre les bateaux de la course au large pour les fameux runs de vitesse. Les Dragon effectuaient leurs deux dernières courses du National Open Dragon. De part et d’autre, la journée était cruciale…

De la haute couture en Dragon !

Un point après l’autre… ça tricotait en Dragon aujourd’hui et les méninges ont dû turbiner à plein régime notamment pour quelques équipages… en tête du classement général ce matin, trois ou quatre bateaux pouvaient encore prétendre à la victoire ou, à tout le moins, au podium. Le premier, RUS 76 (Dmitry Samorkin) cumulait 13 points, quand TUR 1212 (Andy Beadsworth) en comptait 15 ! Derrière, GRR 813 (Hoj Jensen Pol Richard) et GBR 585 (Martin Payne) étaient séparés de cinq petits points. Quant aux deux premiers équipages français, FRA 401 (Gery Trentesaux) et FRA 365 (Christian Guyader), classés respectivement 6ème et 7ème, seuls trois points les séparaient…
Jean Coadou a lancé deux courses. C’est donc après ces deux parcours que le verdict est tombé.
Mais commençons par la première course du jour et 8ème du Grand Prix Guyader en Dragon. Elle est partie à 11 heures dans 12 nœuds de vent d’ouest. Petit temps, tranquille, bon départ, rien à signaler, sauf peut être un marquage à la culotte des hommes qui avaient bien-sûr fait les comptes ce matin ! Résultat, RUS 76 se classe premier, suivi de GBR 813 et, venant troubler le podium, NED 309 (Guss de Groot) s’est intercalé juste devant GBR 585. Du côté de nos Français ? Les deux équipages ne se sont pas perdus de vue, FRA 401 fait 6ème et FRA 365 7ème . ‘Chaud patate’ comme on dit à Douarnenez !
Allez, il en restait encore une pour finir de dire la grand messe. A 13 heures, c’est reparti. Le flux de sud ouest de 14 nœuds, un peu plus frais, n’a pas fait baisser la température des esprits forcément échauffés… GBR 813 gagne cette dernière course du Grand Prix Guyader, GBR 791 finit deuxième et TUR 1212, troisième.
Au classement général, Dmitry Samokhin (RUS 76) est le grand vainqueur du National Open Dragon au Grand Prix Guyader. Sans surprise, son dauphin est Hoj-Jensen Poul Richard (GBR 813) et Andy Beadsworth (TUR 1212) s’empare de la troisième marche du podium.
Gery Trentesaux (FRA 401) est le premier bateau français, il se classe 5ème au général, tandis que Christian Guyader (FRA 365) qui réalise une dernière course en demi teinte (11ème), il est 8ème au classement général.

Défi Pom’Potes, à fond !

Ils sont arrivés les intrépides Windsurfeur et Kitesurfeur pour défier les skippers du large. Même pas peur, tout comme David affrontant Goliath !

Avant que les hostilités soient engagées entre ces adversaires venus de planètes si éloignées, Loïc Ponceau a lancé ses troupes du large sur deux parcours côtiers pour les Multi50 et un seul pour les Imoca et les Multi2000. Le parcours commun faisait 22 milles pour les Multi50 et les Imoca et 19 milles pour les Multi2000.
En Multi50, c’est Erwan Le Roux, sur FenêtréA-Mix Buffet qui l’emporte, suivi de Lalou Roucayrol sur Arkema et d’Armel Tripon sur Réauté Chocolat. Pour leur deuxième course du jour, longue de 9 milles c’est encore Erwan Le Roux qui prend l’avantage avec Lalou Roucayrol dans son sillage. Réauté Chocolat ayant volé le départ, et réparé, prend la troisième place.
Les Imoca ont vu la victoire de Safran, précédant SMA mené par Paul Meilhat, avec à son bord un certain Michel Desjoyeaux… puis de Jean Le Cam à la barre de Finistère Mer Vent, accompagné de deux Figaristes émérites, Nicolas Lunven et Damien Guillou.
Enfin, du côté des Multi2000, Trilogic (Ned 8824) mené par Hugo Karlsson-Smythe a franchi la ligne le premier. A noter que l’ont rejoint à bord des locaux de l’étape, Loïc Blanken et son fils Nils et, un sudiste de talent, Bernard Mallaret, surnommé « le gourou de Carnon », là-bas en Méditerranée. Charlie Capelle sur le mythique Acapella Soréal est deuxième, suivi de Guyader Gastronomie.

Vers 14 heures, Loïc Ponceau a ouvert la ligne des runs, cinq engins de vitesse, cinq kitesurf et trois Windsurf se sont joints au ballet magique des bateaux de course au large. Quand la ligne a fermé à 16 heures 40, toute cette flotte hétéroclite avait réalisé 75 runs pour le plus grand plaisir du public massé sur le port du Rosmeur.
Kieran Le Borgne, un jeune licencié à la Société des régates a été le plus rapide sur l’eau en Kite à Foil en réalisant des pointes à 27,61 nœuds. C’est Arkema qui réalise le meilleur temps avec 26,41 nœuds en Multi50, Safran en Imoca avec 20,98 nœuds et Trilogic en Multi2000 à 20,82 nœuds.
Le record n’est toujours pas battu !

Douarnenez a la pêche !

Dimanche et lundi, le Grand Prix Guyader célébrera aussi la pêche avec un programme d’initiations pour les enfants et les adultes qui s’étoffe pour sa quatrième édition.

Programme dimanche 7 mai

10h à 17h : 
Initiations pour les adultes organisées par les guides de pêche et les fabricants de matériels, partenaires du concours, deux ateliers seront réalisés, complétés par des interventions techniques sous chapiteau.
14h à 17h : 
Une « Initiation pêche du bord » sera proposée avec kerfil pour les enfants entre 10 et 16 ans, dans l’enceinte du port de Tréboul. À la fin des initiations un tirage au sort permettra à chaque enfant ayant participé de repartir avec un lot parmi les matériels utilisés l’après -midi (cannes, moulinets, leurres).
Lundi, le concours de pêche où le ‘no kill’ sera favorisé clôturera le Grand Prix Guyader. Le nombre de participants est en constante augmentation depuis sa création et cette année on attend 200 pêcheurs. Il débutera à 8 heures.

Source

Société des Régates de Douarnenez

Liens

Informations diverses

Au vent

Les vidéos associées : Grand Prix Guyader