Victoire du champion local Fahad Al Hasni

  • © Lloyd Images
  • © Lloyd Images
  • © Lloyd Images
  • © Lloyd Images
  • © Lloyd Images

Fahad Al Hasni, star de la voile Omanaise qui a été formé depuis plusieurs années par Sidney Gavignet, a mené son équipage vers une magnifique victoire dans la première étape de l’EFG Sailing Arabia – The Tour. Ces derniers ont coiffé EFG Bank Monaco (MON), détenteurs du titre, au poteau sur la ligne d’arrivée, après une très belle remontée à la dernière minute ce mercredi.

Fahad Al Hasni, skipper Omanais chevronné, et son équipe de Team Renaissance (OMA), suivaient de près les triples vainqueurs de l’EFG Sailing Arabia – The Tour, alors qu’il ne restait que quelques uns des 105 milles nautiques du sprint entre Mascate et Sohar à parcourir.

Mais un incroyable comeback à la toute fin de l’étape a permis à Team Renaissance de rattraper EFG Bank Monaco, skippé par le talentueux Thierry Douillard et avec l’ancien champion du monde de match racing à la barre, Mathieu Richard, et d’arracher cette première victoire, provoquant ainsi le premier grand bouleversement de la course à quelques mètres de la ligne d’arrivée.

Fahad Al Hasni, qui a concouru dans chacune des éditions de l’EFG Sailing Arabia – The Tour depuis sa création en 2011, mais qui a manqué le podium de tout juste un point l’an dernier, a expliqué que la victoire à domicile était la manière la plus parfaite de démarrer cette nouvelle édition.

« Nous sommes tous très heureux d’avoir remporté cette course contre ces marins mondialement connus », a déclaré Fahad Al Hasni. « Nous avons bien navigué avec une communication fluide et une très bonne tactique. Nous avons pu les dépasser juste avant la ligne d’arrivée, ce qui nous a procuré une sentiment incroyable. Nous jouons à domicile; Nous connaissons ces eaux mieux que quiconque. Gagner ici, c’est démarrer la compétition de la meilleure des façons. »

Le skipper d’EFG Bank Monaco, Thierry Douillard, a promis de prendre sa revanche sur la prochaine étape, un sprint de 140 milles entre Sohar et Khasab, situé sur la magnifique Péninsule de Musandam, et deuxième des cinq étapes de large dans cette course de 763 milles nautiques autour du Golfe Arabique.

« C’est une victoire fantastique pour Fahad et les gars, ils ont été bons ! C’est juste frustrant de naviguer 99% de l’étape en tête, puis de terminer deuxième, mais tout cela fait partie du jeu », a déclaré Thierry Douillard, qui remplace Sidney Gavignet, habituellement skipper.

« Nous savons maintenant pourquoi nous avons été plus lents sur la fin de l’étape, et nous allons résoudre ce problème pour la prochaine étape vers Khasab. A nous de jouer pour ce deuxième round. »

Le podium de la première étape est complété par l’équipe d’Al Mouj Muscat (OMA), menée par le marin français Christian Ponthieu.

Les vents de 20 nœuds et la mer agitée qui ont accueilli les huit équipes internationales lors de la première étape ont été remplacés aujourd’hui par un vent léger d’environ 8 à 10 nœuds alors que la prochaine étape démarrait.

En plus d’être un tiers plus longue que la première étape, la seconde manche présente également de nombreux défis sur l’eau, dont une prévision météorologique changeante et des dizaines de pétroliers à esquiver.

La manche verra la flotte naviguer le long des côtes pittoresques d’Oman et des Emirats Arabes Unis, avant d’atteindre la Péninsule de Musandam où se trouvent Khasab et la ligne d’arrivée.

Le promontoire, caractérisé par des fjords rocheux qui lui ont valu le surnom de « Norvège d’Arabie », est la porte d’entrée du détroit d’Ormuz, et l’étroite entrée du golfe Persique.

« La seconde manche de large est l’une de mes préférées », a déclaré Mary Rook (GBR), membre de l’équipe 100% féminine DB Schenker (GER). « Le littoral devient montagneux et il y a quelques belles îles à passer. Contourner Musandam est l’un des points forts du Tour d’Arabie pour moi, donc je suis vraiment impatiente de faire cette deuxième étape. »

Avec des prévisions de vent qui s’annoncent plus légères, il se pourrait que la flotte mette plus de 24 heures pour boucler la deuxième étape.

Résultats après la première étape (Mascate-Sohar):

  1. Team Renaissance (OMA/Fahad Al Hasni) – 1 point
  2. EFG Bank Monaco (MON/Thierry Douillard) – 2 points
  3. Team Al Mouj Muscat (OMA/Christian Ponthieu) – 3 points
  4. Team Zain (KUW/Cedric Pouligny) – 4 points
  5. Adelasia di Torres (ITA/Renato Azara) – 5 points
  6. Team Averda (GBR/Andrew Baker) – 6 points
  7. Bienne Voile (SUI/Lorenz Mueller) – 7 points
  8. DB Schenker (GER/Annemeike Bes) – 8 points

Source

Daphne Morgan Barnicoat

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent