Les Boulogne creusent l’écart

Catamaran de Sport, Martinique CataRaid 2017

© Pierrick Contin

Encore une belle journée de navigation pour l’avant dernière étape du Cata Raid 2017 qui reliait le Vauclin depuis Sainte-Anne. Dans les conditions énergiques de la côte Atlantique, l’équipage Boulogne prend la poudre d’escampette en F18 et le duo Bontemps-Amiot confirme sa place de leader en Flying Phantom.

Les conditions étaient toniques aujourd’hui. Le départ a été donné en baie de Sainte-Anne pour une petite vingtaine de milles à parcourir en direction du Vauclin. Dès le départ la flotte file en rang serré vers la bouée de dégagement. Après un bord pleine vitesse de reaching pour sortir de la baie, les équipages sont entrés dans le vif du sujet, l’Océan Atlantique. Et on peut dire qu’il a tenu ses promesses avec une quinzaine de nœuds de vent et une houle serrée allant jusqu’à 2 mètres de haut.

En F18, emmenés par Emmanuel et Jean Boulogne, un groupe de tête composé de 6 bateaux a distancé le reste de la flotte jusqu’à la toute fin de la course. Les locaux de la course ont aussi été dans les bons coups. La pression était sur la côte mais encore fallait-il pour pouvoir l’arpenter sans se casser les dents sur les récifs. Avec leur parfaite connaissance du plan d’eau, les 2 équipages skippés par Poix et Giacometti sont allés à la côte et grâce à leur option, ils obtiennent la quatrième et cinquième place de la journée. Au finish, le duo anglais Sunnuchs-White prend sa revanche sur la veille et l’emporte sur l’équipage Boulogne. Emmanuel et Jean Boulogne restent leaders au classement général. Avec leur 2ème place du jour, ils réalisent une bonne opération en distançant de 4mns31secs leur dauphin, l’équipage Dutreux-Cocaud.

Emmanuel et Jean Boulogne, seconds de l’étape et premiers au classement général

« On était plutôt bien aujourd’hui avec des conditions idéales pour le bateau. On a rapidement pris la tête et ensuite on a contrôlé jusqu’à la fin. On a profité de la journée pour tester des configurations sur le bateau. On n’avait pas de GPS avec nous ça a compliqué quelque peu les choses. En fait, sur la fin on discutait un peu trop et on a manqué une marque de parcours. Du coup on est revenus sur nos pas et on manque la victoire. Mais l’objectif du jour qui était de creuser l’écart avec notre poursuivant principal est rempli donc de ce côté là, on est satisfaits. Maintenant il faut juste ne pas trop prendre de risques, ne rien casser et rester constants en gardant un écart minime avec nos poursuivants. »

En Flying Phantom, Gurvan Bontemps et Benjamin Amiot continuent de survoler les débats terminant premiers devant Sébastien Rogues et Jean-Baptiste Gellée. Ces derniers ont tout de même réalisé une très bonne course, terminant plus de 10 minutes avant leurs poursuivants, les Américains John Tomko et Jonathan Atwood.

Chez les F16 le duo Joschke-Berranger a été un peu trop léger dans les conditions du jour et termine à la seconde place. Les gagnants du jour, le bateau de Barthelemy Huet de Froberville et Charles Ferrec a réalisé une très belle course. Plus à l’aise dans ce temps, ils terminent avec 3 minutes d’avance sur les seconds. Au classement général les Hainneville perdent leur seconde place mais ne sont qu’à 10 secondes seulement du second Huet de Froberville-Ferrec. Le match entre ces deux risque donc d’être très intéressant demain.

Demain, place à la dernière étape de la 4ème édition du Martinique Cata Raid : Le Vauclin – Le Robert avec une course de 23,4 miles et un vent d’est prévu entre 15 et 17 nœuds. Le départ sera donné à 10 heures.

Source

Thomas Guerin

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : F18