Une bonne note en guise de conclusion

2016, 35th America's Cup Bermuda 2017, AC35, AC45f, Asia, Fukuoka, Inshore Races, Japan, LVACWS 2016, Louis Vuitton America's Cup World Series Fukuoka, Multihulls, One Design, RD2, RP, Racing Day 2, Regatta, Ricardo Pinto, Sailing

© ACEA 2016 - Ricardo Pinto

C’est sur une très belle victoire de manche, la 40ème et l’ultime du circuit préliminaire, que Groupama Team France termine les Louis Vuitton America’s Cup World Series. Jolie conclusion pour l’équipe tricolore qui a parfaitement maîtrisé son départ et mené de bout en bout cette dernière régate l’emportant avec une belle avance sur ses adversaires.
Cette première phase de la 35ème Coupe de l’America se referme donc aujourd’hui sur une bonne note pour le défi français et sacre comme grand vainqueur l’équipe britannique Land Rover Bar devant le Defender américain, Oracle Team USA. Groupama Team France ferme la marche des Louis Vuitton America’s Cup World Series avec en poche une précieuse expérience qui lui a permis de progresser, notamment sur les phases de départ et sur la maîtrise du vol.
Reste désormais six mois avant la phase des Louis Vuitton Qualifiers, un tout autre exercice puisque les concurrents s’affronteront en duels sur des catamarans prototypes, fruits du travail de chaque équipe.

Une bonne note en guise de conclusion

Les Louis Vuitton America’s Cup World Series ont débuté en juillet 2015 à Portsmouth et viennent de s’achever au pays du Soleil-Levant à l’issue de 40 manches courues sur 9 actes.
Finir cette première phase par une 4ème victoire de manche redonne un peu de baume au cœur à l’équipe menée par Franck Cammas, qui ne cachait pas sa frustration à l’issue de ce week-end japonais :

« Nous avons été capables de très belles actions et de bien moins bonnes avec notamment des pertes de places malgré un positionnement bon sur certains bords et quelques départs ratés. C’est très décevant même si nous sommes conscients de notre potentiel. Pour preuve la dernière régate que nous gagnons en l’ayant maitrisée de bout en bout sans fausse note. »

 

Bertrand Pacé, le coach de Groupama Team France, partage le bilan: « L’équipe a alterné du très bon et du très mauvais. Nous ne sommes pas parvenus à garder une constance dans la manière de naviguer. Le résultat final est frustrant par rapport aux situations dans lesquelles nous étions sur certaines manches. Dans le dur, on a eu du mal à être bien coordonnés. Il y a eu des bêtises de manœuvres et parfois des réglages pas toujours parfaits. Sans nous chercher d’excuses, il faut cependant noter que par rapport aux équipages concurrents, nous avons effectué tout au long de la saison des changements d’équipiers à bord de Groupama Team France ; c’est un choix de notre part afin de parfaire l’expérience de chacun et que tout le monde navigue en situation de régates. Nous sommes un groupe et nous performerons en tant que tel » ; et l’entraineur qui compte à son actif sept Coupe de l’America de poursuivre : « Il ne faut pas oublier les points positifs. En 40 courses, il y a eu beaucoup de progrès. Nous maitrisons le vol beaucoup mieux qu’avant comme aujourd’hui sur la dernière manche où nous étions les seul à voler au portant, notre VMG au près est nettement meilleure et d’une manière générale, l’équipage mène l’AC45 Series avec plus d’aisance et de facilité.»

Du côté des concurrents, le niveau général s’est forcément élevé au fil des confrontations avec peut être un avantage pour les Anglais qui apparaissent très complets : bonne vitesse, bon choix de placements stratégiques et peu de fausses notes. C’est d’ailleurs l’équipage de Sir Ben Ainslie à bord de Land Rover BAR qui s’octroie la première marche du podium japonais et remporte par la même le classement général des Louis Vuitton America’s Cup World Series.
Suivent sur la 2ème marche du général les Américains d’ORACLE TEAM USA, 3ème à Fukuoka.
Seuls ces deux concurrents sont crédités respectivement de 2 points et de 1 point. Anglais et Américains démarreront ainsi avec un léger avantage la prochaine étape de la 35ème Coupe de l’America, les Louis Vuitton Qualifiers*.

A six mois du 1er duel

La prochaine fois que l’ensemble des équipes en lice pour la 35ème Coupe de l’America se retrouvera, ce sera sur le plan d’eau des Bermudes et sur un exercice d’un genre bien différent de celui offert aux teams sur le circuit préliminaire. Exit les courses en flotte, bonjour le match race et les confrontations en duels. Le défi français face au Defender américain ouvrira la période des Louis Vuitton Qualifiers avec un match programmé le vendredi 26 mai 2017.

Franck Cammas : « Les LVACWS ne ressemblent en rien à la Coupe de l’America. La prochaine étape, ce sera du match-race sur des bateaux conçus par chacune des équipes. Le travail de nos ingénieurs est très important pour la suite tout comme l’ensemble des mises au point et les entrainements que nous faisons actuellement sur notre Class AC Test et que nous poursuivrons sur le Class AC. »

Reste encore six mois à l’équipe tricolore pour parfaire sa préparation entre la Bretagne et les Bermudes.

*Pour prendre connaissance des différentes étapes de la 35ème Coupe de l’America et du système de points, n’hésitez pas à consulter notre site ICI

 

L’équipage à bord de l’AC45 Groupama Team France à Fukuoka

  • Barreur / skipper : Franck Cammas
  • Réglage de l’aile : Adam Minoprio
  • Tactique : Thomas Le Breton
  • Réglage des voiles d’avant : Arnaud Jarlegan
  • Equipier d’avant : Devan Le Bihan
  • Remplaçant : Matthieu Vandame

Classement Général LVACWS Fukuoka

  1. Land Rover BAR – Ben Ainslie avec 75 points
  2. Artemis Racing – Nathan Outteridge avec 75 points
  3. Oracle Team USA – Tom Slingsby avec 70 points
  4.  Emirates Team New-Zealand – Glenn Ashby avec 65 points
  5. SoftBank Team Japan – Dean Barker avec 61 points
  6. Groupama Team France – Franck Cammas avec 59 points

Classement Général Louis Vuitton America’s Cup World Series

  1. Land Rover BAR – 512 points
  2. Oracle Team USA – 493 points
  3. Emirates Team New-Zealand – 485 points
  4. Artemis Racing – 466 points
  5. SoftBank Team Japan – 460 points
  6. Groupama Team France – 419 points

Source

Yann Penfornis

Liens

Informations diverses

Au vent

Les vidéos associées : AC World Series