Spectacle à Collioure

  • © DR
  • © DR
  • © DR
  • © DR
  • © DR
  • © DR
  • © DR

La deuxième édition de la Collioure Arena Race, étape 3 de l’Oxbow Sup Challenge, a débuté ce samedi dans des conditions parfaites de navigation pour les 60 coureurs engagés dans cette compétition de Stand Up Paddle Race. Le plan d’eau colliourenc, véritable stade nautique bordé par le célèbre château royal, a permis à de nombreux badauds de découvrir cette discipline fun, ludique et spectaculaire. Le public a aussi profité d’un village « animations » haut en couleurs !

Les favoris au rendez-vous !

Avant les sprints demain, les riders, armés de leur grande planche et d’une pagaie, ont pris le départ, ce samedi, sous un grand soleil et une Arena plate comme un lac, des courses « beach race ». Après des qualifications courues ce matin et qui ont permis aux ténors de prendre leurs marques, les sportifs ont disputé leur final en milieu d’après-midi sur un parcours de quatre kilomètres. Comme attendu, Arthur Arutkin, la pépite nordiste, remporte la finale devant Jérémy Teulade et le boss Eric Terrien. « Je suis super content. Ce n’était pas facile. Jérémy Teulade a attaqué d’entrée de jeu. Je m’attendais à deux premiers tours de chauffe mais forcément je me suis attelé à revenir sur Jérémy et j’en ai profité pour accélérer lors du dépassement» déclare Arthur Arutkin. « J’étais premier pendant deux tours mais Arthur a été plus fort » enchaîne Jérémy Teulade, bon joueur. Quant à Eric Terrien, l’un des pionniers en Europe du Stand Up Paddle, au grand palmarès, il prend une belle troisième place et sera au rendez-vous demain.

Le Stand Up Paddle pour tous

Au-delà de la compétition au sens stricte, l’équipe de What’s Up Event, organisatrice de la manifestation, a pour ambition de rendre universel le Stand Up Paddle. Durant ces deux jours, il est donc possible pour tous, en partenariat avec le centre nautique de Collioure, de s’initier au SUP et d’arpenter l’allée d’un village où de nombreuses marques s’exposent tout en participant à de nombreuses animations dont le skate électrique très prisé par la jeunesse.

Jules Langlois, future star ?

C’est l’une des révélations de cette édition de la Collioure Arena Race. Fils de Lulu Langlois, passionné reconnu de Stand Up, Jules Langlois, 15 ans, a fait sensation aujourd’hui en baie de Collioure en remportant la course dans la catégorie « jeune » et en terminant quatrième de la première qualification chez les adultes. « C’est vrai que, dans l’avenir, si je peux faire une carrière, je ne vais pas me priver. J’ai découvert le SUP avec mon père et j’aime beaucoup ce sport car il n’impose pas de contraintes dans sa pratique. »

Collioure : de la voile latine au Stand Up Paddle !

« Le Stand Up Paddle est un sport magnifique » déclare Jacques Manya, maire de Collioure. « Il s’inscrit dans le cadre de notre volonté de soutenir des actions liées au développement durable et la nécessité de donner un coup de jeune à Collioure. Nous voulons mettre en avant Collioure la sportive toujours dans l’originalité. Nous avons la chance d’avoir un stade nautique d’exception à Collioure qui nous permet de mettre en place un événement comme la Collioure Arena Race. La baie de Collioure a une longue histoire. Elle était un havre d’accueil pour les bateaux de commerce et elle continue au fil des siècles à se moderniser en se tournant sur le déplacement sur l’eau des voiles latines au Stand Up Paddle. Notre club nautique est très actif toute l’année. Ce week-end il proposera des initiations au Stand Up Paddle au public présent. »

Fred Bonnef, un directeur de course pas comme les autres

Fred Bonnef, 37 ans, originaire de Normandie, est le patron de la compétition organisée à Collioure ce week-end. Il fait parti de What’s Up Event, société, à l’origine de la Collioure Arena Race, regroupant également Christophe Roquefere et Guillaume Astruc et qui a pour objectif de mettre en place de grands événements internationaux de Stand Up Paddle.

« Je vis entre le pays basque et l’Andalousie. Je partage mon temps entre mon école de Stand Up Paddle basque et l’organisation d’événements. Au-delà de mon activité, je suis avant tout un rider, un passionné de glisse. Je passe beaucoup de temps sur l’eau. A 18 ans, je suis parti sur Tarifa afin de devenir windsurfer pro ce que j’ai réussi. Et dès 2007, je me suis mis au Stand Up. Entre temps, j’ai eu un gros accident de la route. Normalement, je ne devrais pas être vivant et ne pas remarcher. Je n’ai jamais lâché le milieu suite à cette histoire et je suis revenu peu à peu à mon sport. Actuellement, mon but est de faie découvrir le SUP au plus grand nombre. »

Source

Agence TB PRESS

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 10 septembre 2016

Matossé sous: H2O, SUP - Paddle

Vues: 1330

Tags: , ,

Sous le vent

Au vent