2016 : un cru de choix

© Andrea Carloni

Un cru de qualité, voici comment qualifier la 12e édition de la Palermo-Montecarlo qui s’est achevée ce vendredi 26 août à Monaco au terme de six jours de régate. Course hauturière de 500 milles nautiques entre Palerme en Sicile et Monaco, ce rendez-vous a enregistré cette année un record de participation avec 57 unités inscrites au départ dont six maxi-yachts.‎

Une grande satisfaction pour Agostino Randazzo, président du Circolo della Vela Sicilia, organisateur de l’évènement en collaboration avec le Yacht Club de Monaco et le Yacht Cub Costa Smeralda : « cette édition est vraiment très intéressante, à tous points de vue. Non seulement nous avons connu un record de participation avec 57 bateaux et onze nationalités représentées. La météo a également joué le jeu : du petit temps au départ, 25 nœuds à l’approche de Bonifacio, de la houle (…) ce qui a rendu la course extrêmement captivante ». Agostino Randazzo qui n’hésite pas à afficher ses ambitions : « nous espérons accueillir, d’ici un ou deux ans, une centaine de bateaux et notamment plus de Maxi ». Rappelons que cette 12e édition constitue la‎ quatrième et dernière étape du Mediterranean Maxi Offshore Challenge 2016 de l’International Maxi Association (IMA).

Rambler 88 arrive en tête en temps réel et remporte le Trofeo Tasca d’Almerita

C’est à 22h00, dans la nuit de mardi à mercredi, que Rambler 88, barré par Brad Butterworth, a franchi la ligne d’arrivée remportant ainsi la Palermo-Montecarlo 2016, en temps réel, en 58 heures, 14 minutes et 11 secondes. Le sloop de 27 mètres, déjà vainqueur des Voiles de Saint Barth en 2015 et 3e de la Rolex Sydney-Hobart la même année, rallonge ainsi son palmarès. Le Néo-zélandais, quadruple vainqueur de l’America’s Cup, ‎ne parvient toutefois pas à battre le record de vitesse de l’épreuve (47 heures, 46 minutes et 48 secondes) détenu depuis l’an dernier par Esimit Europa 2.

A noter également la 13 e place en temps réel, dans la catégorie ORC, de Roccabella à Evgeny Strzhalkovskiy du Y.C.M.. Il est suivi du voilier futuriste Maverick, seul monocoque à foil produit en série et dessiné par Gordon Kay également membre du Club qui termine quant à lui 18e.

La première place en temps compensé revient à Scricca de Leonardo Servi. « Après une victoire dans la Giraglia Rolex Cup cette année, nous sommes heureux de remporter la Palermo-Montecarlo. C’est une saison incroyable, l’équipage est très soudé et cela fonctionne parfaitement » a réagi l’armateur qui remporte ainsi le Trophée Angelo Randazzo.

Le large est formateur

Yacht Club de Monaco, le J111 du Club skippé par Jacopo Carrain membre du Club, a franchi la ligne d’arrivée de la 12e Palermo-Montecarlo mercredi en fin de journée terminant ainsi 5e en temps compensé dans la catégorie ORC.
Au-delà du résultat, cette aventure a été source d’inspiration pour trois jeunes régatiers de la Section Sportive (Martina Petrella, Remi Piazza et Juan Alberto Casalone), encadrés par des marins confirmés tels que de Pietro d’Ali à la tactique, Enrico Zennaro (Numéro 1).
Giuseppe Leonardi et Filippo La Mantia (régleurs).
Une véritable opportunité pour cette nouvelle génération, de découvrir la course hauturière, de s’essayer à d’autres supports et apprendre des plus expérimentés comme le souligne Martina Petrella : « j’ai énormément appris que ce soit au niveau des réglages, de la position dans le bateau. L’équipage a été fantastique avec nous ». Sentiment partagé par Remi Piazza : « je retiens qu’il faut toujours écouter les plus expérimentés. Ils nous ont vraiment intégrés. Si c’était à refaire, je n’hésiterai pas une seule seconde ».

Cette initiative s’inscrit pleinement dans la politique sportive du Y.C.M. et sa philosophie de partage d’expériences et de transmission d’un certain savoir-faire, à travers son centre de formation La Belle Classe Academy, destiné à favoriser le développement des métiers du yachting et dont les nouveaux locaux seront inaugurés lors du Monaco Yacht Show (28 septembre-1er octobre).

Palmarès de la 12e édition de la Palermo-Montecarlo

Temps réel à Monaco – « Palermo Montecarlo Trofeo Tasca d’Almerita »

1er en temps réel : Rambler 88 barré par Brad Butterworth en 58 heures, 14 minutes et 11 secondes.

IRC

1. IRC « Palermo Montecarlo» Scricca (ITA) – Leonardo Servi
2. IRC « Palermo Montecarlo» Give me Five (FRA) – Adrien Follin
3. IRC « Palermo Montecarlo» Lunatika (ITA) – Stefano Chiarotti

ORC

1. ORC « Palermo Montecarlo» Scricca (ITA) – Leonardo Servi (Trofeo Angelo Randazzo)
2. ORC « Palermo Montecarlo Lunatika (ITA) – Stefano Chiarotti
3. ORC « Palermo Montecarlo BeWild (GBR) – Renzo Grottesi

Palermo-Montecarlo x 2

1. Lunatika (ITA), Stefano Chiarotti
2. SL Energies Grp Fastwave (FRA), Laurent Charmy
3. Prospettica (ITA), Giacomo Gonzi

Source

Yacht Club de Monaco

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 27 août 2016

Matossé sous: IRC - ORC, Palermo-Montecarlo, Régates

Vues: 1833

Tags: , ,

Au vent