Une très belle journée

© Ricardo Pinto

Portsmouth, pointe sud de l’Angleterre, face à l’ile de Wight, une marée de passionnés au rendez-vous sous un soleil de plomb, pour ce septième acte du circuit préliminaire de la Coupe de l’America. Les six concurrents en lice ont évolué dans de tous petits airs très favorables à Groupama Team France qui est assez à l’aise dans ces conditions.

Premier, quatrième et deuxième des trois manches du jour, l’équipe tricolore termine ce soir 2ème au classement général provisoire de ce grand prix, à égalité de points avec l’équipage de Land Rover BAR, leader en ce premier jour de courses sur ses terres et soutenu par un fervent public. Le podium est complété par l’heure par SoftBank Team Japan qui accuse trois points de retard.

Rendez-vous demain avec au programme trois autres courses, mais un vent plus soutenu entre 13 et 15 nœuds… une journée plus éprouvante en perspective pour nos marins français.

Retour sur une très belle journée pour le défi français :

Trois courses de moins de quinze minutes se sont donc disputées dans les eaux du Solent qui avaient déjà accueilli un acte des Louis Vuitton America’sCup World Series l’an passé, acte qui avait d’ailleurs servi d’entrée en matière au défi français sur ce circuit où se retrouve l’élite mondiale de la voile.

Le vent est monté petit à petit sur le plan d’eau sans toutefois dépasser les 8 nœuds, obligeant les concurrents à garder leur gennaker même au près ! L’équipe du catamaran bleu-blanc-rouge, mené par Franck Cammas, termine la journée sur une bonne note mais ne perd pas de vue qu’il reste tout à faire demain dimanche alors que les manches vont compter double et que la météo lui est moins favorable.

Thomas Le Breton, tacticien à bord de Groupama Team France :

« Super journée ! Nous avons pris de bons départs et sur des parcours si courts de moins de 15 minutes, c’est crucial ! De telle entrée en matière, ça nous ouvre le jeu.

A bord, on s’est assez bien coordonné. Adam a pris la main à bon escient sur les bords de portant alors que moi à ce moment-là, je suis à l’embraque du code zéro. Ca a été fluide entre Franck, Adam et moi.

Ca fait vraiment du bien de voir qu’on est capable de naviguer devant ! A réitérer demain avec des conditions différentes ! »

Adam Minoprio, régleur d’aile :

“Une superbe journée pour l’équipe de Groupama Team France. Le duo formé par Franck et Thomas fonctionne très bien grâce à tous les entrainements en GC32. Ils ont bien communiqué et nous avons du coup fait de supers départs, dans le bon timing. Nous n’avons presque pas fait d’erreur, en particulier sur la première manche du jour.

Nous avons beaucoup appris sur le plan d’eau aujourd’hui, ce qui va nous être utile pour demain. Nous sommes plus à l’aise sur les régates dans le petit temps car notre peu d’expérience sur les foilers se fait moins sentir. Ma présence à bord impose à l’équipe de communiquer en anglais mais ce n’est pas un problème car ils parlent tous couramment anglais et cela n’est en rien un handicap. A terme, j’aimerais pouvoir naviguer en français avec l’équipe mais il me faut encore apprendre un peu la langue de Molière. »

Franck Cammas, skipper/barreur Groupama Team France :

« Nous avons pris de très bons départs, nous étions trois fois en tête à la marque de reaching. On s’est bien battu avec Land Rover Bar. Sur lal deuxième manche, on était un peu moins bien Dans un vent arrière, on s’est retrouvé dans la meute et on a perdu quelques places. Pour l’instant, ça se passe bien mais historiquement, au près sous gennaker, nous avons toujours été assez performants. Demain est une autre journée avec plus de vent, un peu identique à Chicago. C’est une autre façon de naviguer. Il faut qu’on arrive à progresser dans ces conditions… »

Source

Welcome OnBoard

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : AC World Series