N’importe quoi!

© Air Vide et Eau Productions

Cinquième jour de course pour les 54 équipages de la Duo Cat-Amania, dans des conditions encore une fois compliquées. Au départ de Locmiquélic, pas de vent, les bateaux prennent donc la mer au moteur. Deux fois en deux jours pour une régate de ce niveau, ça devient lassant! Heureusement, le vent a pointé le bout de son nez en début d’après-midi et le départ de la manche a pu être donné à 13h22, entre les Birvideaux et l’entrée de la Presqu’île de Quiberon.

Gilles Bricout, Président du Comité de Course, a eu la rude tâche de mettre en place un parcours dans des conditions assez particulières:

“Après un “empilage” de bateaux sur la ligne de départ, il y a eu un orage et le vent est complètement tombé. Le vent est monté à 6/7 nœuds de nord-ouest en fin de parcours, météo que nous aurions dû avoir plus tôt dans la journée. Un pointage a été fait à la Teignouse afin d’assurer le coup et j’ai envoyé un oscar, pour prévenir les coureurs de rejoindre la ligne d’arrivée sans continuer le parcours. Le vent? C’était n’importe quoi! De la Teignouse à l’arrivée à Port Haliguen, les coureurs ont fait du près mais dans l’après-midi, ils ont eu toutes les allures possibles et imaginables. Les parcours courts favorisent les petits bateaux, cela se ressent sur le classement aujourd’hui. Cette journée a vraiment été tirée par les cheveux”.

Benoît Rousselin, 4e aujourd’hui sur Delnic, avec Vincent de Kerviler:

“C’était très fatigant, très chaud, assez technique et très intéressant. Nous avons fait des changements de voile dans tous les sens et nous nous en sommes bien sortis. C’est la deuxième année que nous naviguons ensemble avec Vincent, mais l’année dernière c’était sur son bateau. Cette année, j’ai acheté un JPK 10.10. C’est un très bon bateau pour le double, idéal pour la Duo Cat-Amania. Je suis ravi”.

Yves Le Guil, qui navigue avec son épouse Madeleine, termine 5e de cette manche sur son Dufour 34 E Performance:

“La météo était très changeante, il y avait des orages et du vent dans tous les sens. Nous avons aussi eu beaucoup de molle! Il a donc fallu tricoter, et nous l’avons fait dans le bon sens. Nous avons vu le vent avant d’autres, ce qui a fait que nous avons bien marché. Il y a eu 2/3 bascules de vent importantes qu’on a pris dans le bon sens, nous terminons donc en bonne position. J’apprécie la Duo Cat-Amania car j’aime le format avec une semaine complète de régate. C’est toujours varié et il y a une bonne ambiance. Je trouve qu’il y a un bon équilibre entre les rencontres avec les coureurs le soir et le côté sportif. La variété des bateaux est intéressante aussi. Nous y participons avec Madeleine depuis 5 ans et c’est très agréable”.

Demain, à la demande des coureurs, Gilles lancera deux manches si les conditions le permettent, afin de récupérer la journée non courue de mercredi. Mise à disposition à 9h30, pour rallier Port Haliguen à la Trinité-sur-Mer, pour la dernière journée de régate de cette Duo Cat-Amania 2016.

Classement temps compensé manche 4:

1. Cifraline 4 : Daniel Andrieu et Alexandre Ozon – Sun Fast 3200
2. Hagat : Alain Duvivier et Marc le Groignec – A 31
3. Atlantic Loisirs: Gérard Quenot et Daniel Peponnet – JPK 10.10
4. Delnic: Benoît Rousselin et Vincent de Kerviler – JPK 10.10
5. Tramp: Yves Le Guil et Madeleine Le Guil – Dufour 34 E Performance

Classement général provisoire après quatre manches:

1: Atlantic Loisirs – Gérard Quenot et Daniel Peponnet – 11 points
2: Cifraline 4 : Daniel Andrieu, Alexandre Ozon – 16 points
3: Crescendo: Philippe Sauzieres, Yves Chuberre – 19 points
4: JP Concept Antipode: Laurent Tilleau, Jean-François de Premorel 23 points
5: Hey Joe – Antoine Croyère, Julien Letissier – 29 points

Source

Célia Mas Delfault

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 23 juin 2016

Matossé sous: Divers, Duo Cat Amania, Régates

Vues: 2052

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Au vent