Galère Galères!

© Air Vide et Eau Productions

Troisième jour de course pour les 108 coureurs de la Duo Cat-Amania, partis depuis dimanche silloner les côtes morbihannaises. Une nouvelle journée démarrée de bon matin avec un départ à 6h30 pour passer l’écluse du Palais.
Après un départ à l’anglaise sous spi très apprécié des coureurs, les conditions ont été compliquées ce mardi et ont contraint Gilles Bricout, le Président du Comité de Course, à réduire le parcours de 40 à 20 milles. Le vent très instable en force et en direction a rendu cette étape difficile nerveusement pour les coureurs et pour l’organisation de la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer.

Certains ont réussi à tirer leur épingle du jeu, ce qui leur permet ce soir de remonter dans le classement général, à l’image de Gérard Quenot et Daniel Peponnet, sur Atlantic Loisirs, un JPK 10.10. Ils remportent la manche du jour en temps compensé et s’installent sur la première marche du podium du général provisoire:

“La journée s’est bien passée même si c’était un peu humide et sans visibilité”, racontent les deux coureurs au palmarès impressionnant (Gérard a remporté entre autres la Transquadra 2011-2012, le Fatsnet 2015, l’Armen Race… Daniel quant à lui se classe 4e à l’édition 2014-2015 de la Transquadra, et ils remportent ensemble en 2015 le Championnat de France Atlantique et le Championnat de France IRC). “La météo était compliquée mais nous nous sommes plutôt bien sortis du départ à l’anglaise. Après les Galères, d’où nous sommes sortis 5e, nous avons réussi à remonter sur Daniel Andrieu et les deux J 120 grâce à notre spi asymétrique. Malheureusement ensuite, le vent a faibli. Nous avons fait du près dans la pétole et la houle, et c’est usant pour les nerfs et les voiles. Mais comme on s’en sortait bien, les nerfs ont tenu bon! Nous sommes satisfaits de notre classement, notre objectif était de faire au mieux alors maintenant il faut rester là où nous sommes et naviguer proprement. Demain, avec le tour de Groix, ce sera la roulette russe. Ce sera tout bon ou tout mauvais selon ce que nous aurons choisi car le niveau est très relevé, les bateaux sont très proches en performance et en vitesse. Une régate au contact comme celle-là, c’est vraiment très intéressant”.

Antoine Croyère et son équipier Julien Letissier sur l’A 35 Hey Joe ont coupé la ligne d’arrivée en tête et se placent 2e de la manche en temps compensé. Ils en profitent pour remonter à la quatrième place du général provisoire, ce qui enchante Julien :

“Je suis très content! La journée a démarré un peu tôt, à 6h30, et la fatigue commence à se faire sentir. Le départ à l’anglaise, que nous apprécions beaucoup, s’est plutôt bien déroulé pour nous. Nous avons eu un peu de mal à passer les Galères, il y avait un peu de traffic! Nous avons ensuite alterner le code 5 et le spi, et nous avons ainsi repris des places sur nos concurrents. Nous passons le Pouilloux en 10e position et comme nous pouvions voir que les bateauxde tête étaient dans la pétole, nous avons décidé de partir plutôt à droite. Ce qui a vachement payé! C’est au passage des Birvideaux, après être sortis de la brume que nous nous sommes rendus compte que nous étions en tête. C’était une journée dure nerveusement dans la pétole, mais ça valait le coup!” Ravi de leur deuxième place du jour, Julien l’est tout autant de participer à la Duo Cat-Amania: “C’est ma première “Duo”, je suis super impressionné par l’organisation, c’est hyper pro! Cette régate est vraiment fun, le niveau est élevé, il y a de beaux bateaux et beaucoup de participants. Ca bataille beaucoup sur l’eau mais l’ambiance à terre est très conviviale, ce qui est finalement assez rare. Je prends beaucoup de plaisir à naviguer avec Antoine, nous prenons les décisions ensemble, c’est très calme à bord. Nous naviguons ensemble en équipage depuis cinq ans, mais c’est notre deuxième régate en double, c’est un vrai bonheur!”.

En troisième position à la manche du jour, on retrouve Philippe Sauzières et Yves Chuberre, sur Crescendo, un autre JPK 10.10. Philippe a, comme les autres concurrents, vécu une journée compliquée :

“C’était une belle journée, qui a bien commencé. Malheureusement, le vent a faibli et nous n’avons pas pu faire le parcours complet. Ca a été difficile pour tout le monde, il n’y avait pas de vent et pas mal de courant. Je tiens à remercier Gilles Bricout, qui a eu la gentillesse d’attendre que tout le monde passe la ligne d’arrivée, et ainsi tout le monde a pu faire la course complète. J’ai participé à au moins cinq Duo Cat-Amania et l’ambiance est extrêmement sympa. Il y a un très bon niveau et du respect. Les soirées sont animées et festives, grâce à Anthony, le président de l’Amicale des Coureurs, qui met beaucoup d’ambiance. C’est vraiment un bon état d’esprit. Je prends toujours une semaine de vacances pour venir régater, c’est une bonne détente et je prends beaucoup de plaisir”.

La traditionnelle remise des prix et de la Rolande s’est déroulée pendant le dîner au Quai Ouest à Lorient, avant une bonne nuit de repos bien méritée. Mercredi, Gilles Bricout espère avoir les conditions météo pour pouvoir lancer les concurrents à l’assaut du tour de Groix. Il devront choisir avant le départ dans quel sens ils contournent l’île et bouclent le parcours d’une trentaine de milles, avec une arrivée à Locmiquélic.

Classement temps compensé manche 3:

1. Atlantic Loisirs – Gérard Quenot et Daniel Peponnet – JPK 10.10
2. Hey Joe – Antoine Croyère et Julien Letissier – A 35
3. Crescendo – Philippe Sauzières et Yves Chuberre – JPK 10.10

Classement général provisoire après trois manches:

1: Atlantic Loisirs – Gérard Quenot et Daniel Peponnet – 8 points

2: Crescendo: Philippe Sauzieres, Yves Chuberre 10 points

3: Cifraline 4 : Daniel Andrieu, Alexandre Ozon – 15 points

4: Hey Joe – Antoine Croyère, Julien Letissier – 16 points

5: JP Concept Antipode: Laurent Tilleau, Jean-François de Premorel 17 points

Source

Célia Mas Delfault

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 22 juin 2016

Matossé sous: Divers, Duo Cat Amania, Régates

Vues: 1298

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Au vent