Les nerfs à rude épreuve pour les Minis

© Bernard Bodin

Trente-deux Minis sont encore en course après deux jours et demi passés en mer et à mi-parcours de la Mini en Mai 2016. Depuis hier soir, ils se trouvent dans des conditions météo très légères qui mettent à mal leurs nerfs mais ils s’accrochent tous, à l’image de Marie Robert (Pepen #587) qui a comblé une partie de son retard et qui ce soir se place devant Alexandre Liné (Ty Mini #527) et sur les talons de Julien Mizrachi (Golborne #832). Tous trois ferment la marche d’une flotte plutôt compacte étant donné la situation. La pétole a redistribué les cartes dans le peloton qui suit Ian Lipinski (Griffon #865), leader incontesté depuis le départ mardi de la Trinité-sur-Mer. Les derniers routages prévoient une arrivée samedi matin pour les plus rapides.

Griffon toujours en tête

A l’approche de la bouée BXA, Ian Lipinski confirme sa suprématie sur la flotte, et creuse encore l’écart puisqu’il a attrapé de l’air en fin de journée. Ian a presque 30 milles d’avance sur Simon Koster (Eight Cube #888) qui bataille ferme pour maintenir sa place de 2e en Proto et au scratch. Julien Bourgeois (Bourlingueur – Le Carré 56 #791) attaque quant à lui avec une option beaucoup plus à l’ouest. A l’arrière, Charlotte Mery (OptiGestion – Femmes de Bretagne #802) a pris l’avantage sur Emmanuel Renaud (Wild Side #753) et Antoine Cornic (Follow Me #759).

Thomas Dolan reprend du terrain

En Série, c’est Thomas Dolan (OffshoreSailing.fr #910) qui a tiré son épingle du jeu et qui devance Pierre Chedeville (Blue Orange Games – Voiles des Anges #887) et Henri Patou (Défense Asurances #890). Charly Fernbach (Le Fauffifon Hénaff #869) et Tanguy Bouroullec (Pogo Partners #909) tentent de réduire l’écart en passant à l’ouest. A quelques milles derrière, on trouve Jonas Gerckens (Volvo – Viva for Life #882), Clarisse Cremer (TBS #902) et Yannick Le Clech (Dragobert #906) en embuscade.
Quelles seront les options les plus payantes? Comme dit l’adage, la nuit porte conseil…

Fin de course pour Julien Hereu

Comme on pouvait s’y attendre, Julien Hereu qui faisait route hier soir vers Concarneau, a décidé d’abandonner. Avec des soucis de bout dehors et de pilote, le skipper de Poe-MA Insurances #551 a préféré jouer la carte de la sécurité pour lui comme pour son bateau. Déçu – il était un des prétendants au podium – il reste tout de même positif et tire des enseignements de sa mésaventure: ” Je suis à l’aise avec le bateau, c’est de bonne augure pour la suite. J’avais une bonne vitesse et je me rends compte que j’arrive à me sortir de situations critiques. Maintenant, il faut que je répare et ensuite convoyage jusqu’à la Trinité-sur-Mer”.

Source

Célia Mas Delfault

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent