Un plateau de choix pour la Mini en Mai 2016

05-2015, OUTSIDE, LA TRINITE SUR MER, BRITANNY, FRANCE, MINI, CLASS MINI, START, depart, MINI EN MAI, 05-2015, OUTSIDE, LA TRINITE SUR MER, BRITANNY, FRANCE, MINI, CLASS MINI, START, depart, MINI EN MAI

© Thierry Martinez/Sea&Co

Ce matin, à 11h00, les 36 inscrits à la Mini en Mai prendront le départ de cette course en solitaire de 500 milles. Après un parcours côtier de 28 milles dans la baie de Quiberon, les Ministes prendront le départ de l’offshore qui les mènera de la baie d’Audierne jusqu’à l’estuaire de la Gironde, avec une arrivée à la Trinité-sur-Mer. La journée a été une nouvelle fois studieuse pour les bénévoles de la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer qui ont terminé les contrôles de sécurité, mais aussi pour les coureurs qui ont bricolé dans une ambiance toujours sympa et sous un soleil radieux.

Pour cette troisième édition, Yves Le Blevec, directeur de course, est ravi de pouvoir lancer la flotte sur un parcours complet :

“Les deux premières éditions ont été très ventées mais cette année c’est du petit temps qui attend les coureurs. C’est une situation très printanière, il risque d’y avoir de gros écarts entre les premiers et les derniers. Ces belles conditions ne seront pas forcément reposantes, surtout moralement. La Mini en Mai va être une belle épreuve et une grosse expérience pour de nombreux coureurs. Quoi qu’il en soit, ce seront à l’arrivée 36 belles histoires.”.

Du beau monde en Proto

A voir la concentration sur les visages des Ministes pendant le briefing, la Mini en Mai sera un terrain d’apprentissage pour certains coureurs dont ce sera la première navigation en solo, comme pour Julien Bourgeois, le Trinitain de l’épreuve : “C’est ma première Mini en Mai et ma première navigation en solo sur Bourlingueur – Le Carré 56 #791. Je ne sais pas à quoi m’attendre. Je vais prendre soin du matériel et de moi, il va falloir être intelligent sur le sommeil et sur certains points de passage assez ardus.” Dans sa catégorie, il devra se mesurer à de grosses pointures de la classe tel que Ian Lipinski, sur Griffon #865, qui truste les premières places des podiums depuis un bon moment. “Ian va trop vite pour moi,” explique Julien, “ce sera déjà un bon challenge de faire un podium, mais mon objectif c’est de me qualifier pour Les Sables-Les Açores-Les Sables. J’ai pas mal d’appréhension, je vais prendre le départ, pour le reste, on verra après!”.

La lutte des Séries

Une belle bagarre en perspective aussi en Série, où l’on retrouve Jonas Gerckens, Volvo – Viva for Life #882 : “La Mini en Mai, c’est une histoire d’amour! J’ai participé à toutes les éditions, et je compte bien continuer sur ma lancée et faire une nouvelle fois un podium. Mais je ne suis pas le seul à le vouloir.” En effet, Pierre Chedeville (Blue Orange Games – Voiles des Anges #887), vainqueur de la Pornichet Select 6,50 le mois dernier, ainsi que Charly Fernbach (Le Fauffifon Henaff #869) seront de la partie. “Pierre a fait un très bon début de saison” explique Jonas, “et Charly connaît très bien son Pogo 3. Il faudra aussi se méfier de Clarisse Cremer (TBS #902) qui monte, qui monte…”. Malgré des soucis de sponsors en début d’année, Jonas est de retour et son sourire est sans équivoque : “Je me sens bien même si ma préparation a pris du retard. J’ai eu la bonne surprise d’avoir Volvo comme nouveau sponsor et je ne partirai pas seul. A bord, il y a aura Teddy, la mascotte de l’association Viva for Life, qui soutient les enfants en précarité en Belgique. Les conditions vont être belles et il y a un beau plateau, vivement le départ!”

Source

Célia Mas Delfault

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent