Le Multi50 FenêtréA-Cardinal est à vendre !

© Jean-Marie Liot

Route du Rhum, Transat Jacques Vabre, Transat Québec – Saint-Malo, Trophée du Port de Fécamp, Trophée Prince de Bretagne, Challenge de Port Médoc, Grand Prix Guyader, Ar Men Race, Grand Prix Las Palmas Gran Canaria… Depuis sa mise à l’eau en août 2009, FenêtréA-Cardinal a tout gagné ou presque sur le circuit des Multi50. Et pour cause, bien-né, ce plan Van Peteghem – Lauriot Prévot construit chez CDK sous l’œil expert de Hubert Desjoyeaux, a régulièrement été optimisé, d’abord par Frank-Yves Escoffier, ensuite par Erwan Le Roux, deux marins de talents, très investis dans chacune des étapes du développement du trimaran pour le faire gagner, encore et toujours, en performance. Aujourd’hui, c’est donc un bateau très abouti et parfaitement fiable. Une véritable bête de course, invaincue depuis l’été 2014. Bonne nouvelle, il est à vendre ! Autre bonne nouvelle, Erwan Le Roux et son fidèle partenaire, fabriquant de fenêtres, portes et volets, qui effectueront cette année leur cinquième saison à bord avec le soutien de Cardinal, lanceront à la fin de l’année la construction d’un nouveau Multi50 avec, pour objectif, de nouvelles victoires dans la Transat Jacques Vabre en 2017 et en 2019, puis dans la Route du Rhum – Destination Guadeloupe en 2018.

Impressionnant, hors-normes, solide…

les qualificatifs ne manquent pas pour qualifier le palmarès du Multi50 FenêtréA-Cardinal qui a connu ses premiers succès sous les couleurs de Crêpes Whaou ! 3 avec Frank-Yves Escoffier, notamment une victoire en double avec Erwan Le Roux dans la Transat Jacques Vabre 2009, quelques mois seulement après sa mise à l’eau, et qui n’a eu, ensuite, de cesse de s’illustrer sur tous les plans d’eau. De fait, après avoir connu de francs succès avec son skipper Malouin, le trimaran a continué d’engranger les triomphes après son rachat par Erwan Le Roux et FenêtréA-Cardinal, en 2012. Ses principaux faits d’armes ? Une première place dans la Transat Québec – Saint-Malo, deux victoires consécutives dans la Transat Jacques Vabre en 2013 puis en 2015, et une éclatante réussite dans la célèbre Route du Rhum – Destination Guadeloupe en 2014. « Notre bateau est très polyvalent. C’est incontestablement une arme redoutable dans les zones de transitions », explique Erwan qui s’est attelé, ces dernières années, à trouver les solutions pour parvenir à réduire au minimum le temps où le bateau n’est pas à 100% après une manœuvre, une zone de molle… « Le fait d’être en mesure de retrouver la vitesse cible du bateau rapidement est un avantage énorme. Cela permet de gagner des nœuds et donc de la distance », souligne le navigateur, conscient d’avoir entre ses mains une sacrée machine. « C’est l’arme idéale », lâche sans détour le marin Trinitain qui connait sa monture sur le bout des doigts pour avoir, non seulement participé à sa construction, mais aussi travaillé dur pour le faire gagner en performance. « Il sera disponible dès la fin de la saison, c’est-à-dire, en septembre ou octobre. En revanche, pour ceux qui seraient intéressés, il est possible d’effectuer des essais en mer dès à présent », précise Erwan qui a d’ores et déjà le projet de lancer la construction d’un bateau neuf, en partenariat avec FenêtréA, son fidèle partenaire. Dominique Lamballe, Président de la société basée à Beignon dans le Morbihan, spécialisée dans la fabrication de fenêtres, de portes et de volets : « 2016 est la dernière année de notre aventure commune avec Cardinal. Nous avons partagé avec eux et Erwan, des moments magiques et de beaux succès. Nous sommes vraiment satisfaits du parcours du bateau qui est aujourd’hui mis à la vente pour une disponibilité à l’automne, ainsi que l’a déjà indiqué Erwan. A présent, nous recherchons une nouvelle entreprise pour partager une nouvelle belle histoire, mais cette fois avec un Multi50 à foils, afin de gagner en vitesse et d’avoir un bateau encore plus spectaculaire. Nous souhaitons repartir pour trois nouvelles années, avec l’objectif de remporter les Transat Jacques Vabre en 2017 et en 2019, puis la Route du Rhum en 2018. Rempiler pour une nouvelle aventure, un nouvel apprentissage : voilà ce qui nous motive à remettre nos titres en jeu », a-t-il expliqué.

Source

RivaCom

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Multi50