Victoire de Laurent Pellecuer en Solo

© SNST

La course des 900 Nautiques de Saint-Tropez qui s’est élancée samedi 12 mars 2016 à midi prend fin le mardi 15 mars pour les « Solo ». Face à une météo qui s’est avérée plus rude que prévue avec des vents forts et variables, de la houle, et parfois de la pétole… Dès le départ, les Figaro se sont démarqués et se sont livrés une bataille tout au long de l’épreuve jusqu’à l’arrivée dans le Golfe de Saint-Tropez. Jusqu’au bout avec un final qui s’est disputé à minuit quarante, entre les deux solos Laurent Pellecuer sur Hippocratus L’option Sud et Camprubi. C’est sur le fil que Pellecuer l’emporte d’une petite minute grâce à son Code D, une voile entre le spi et le génois qui a fait la différence et que son homologue ne possédait pas. Michel Cohen qui a mené la flotte des Figaro sur Tintorel durant une bonne partie de la course s’est malheureusement assoupi et a préféré abandonner laissant son homologue jeune, Pierre Quiroga sur JB Skipper Espoir CEM, prendre la troisième place.
Derrière, les Sun Fast avec la plus grande des unités, Euros-Voiles avec Christophe Barrue qui faisait sa première course en solo et qui est arrivé à 6h18 suivi de Nautiplus Geroul avec Roland Montagny à 13h16 et de Telemaque avec Eric Merlier à 14h35. Beau combat final également pour les voiliers Hokua de Franck Paillet et Epsilon de Laurent Favreau qui arrivent à 15h09 avec 10 secondes d’écart. Le Jpk 10 10 Ar Wech’All de Michel Pelegrin et le maxi 1050 Boulinou avec Eric Bompard ferme la ronde peu après dans l’après-midi.

GIVE ME FIVE en tête des équipages

Du côté des voiliers en équipage, à moitié du parcours de près de neuf cent milles nautique, c’est toujours le Sun Fast 3600 Give me Five 40 avec Adrien Follin qui se place provisoirement à la première place en temps compensé devant les X412 Xantus de Bastien de Brouwer et Patitifa de Pierre Ortolan. Mais rien n’est joué d’avance car la météo peut basculer à tout moment et modifier ce classement…. Sauf pour le VOR 70 SFS qui remonte plus rapidement et qui se place pour l’heure à la 5ème place en compensé, tous les autres concurrents ont encore la moitié de la route à faire pour se départager…. A suivre de près !

Source

Chloé De Brouwer

Liens

Informations diverses

Sous le vent