Douarnenez–Horta Solo,une nouvelle course pour les Figaro

© Eloi Stichelbaut

En 2014, naissait la première course de la classe Figaro Bénéteau à destination des Açores. Le concept avait été plébiscité par les coureurs : une course hauturière au départ et l’arrivée du même port de Bretagne, une navigation très ouverte et une escale de rêve dans un archipel peu connu. Pour l’édition 2016, c’est Douarnenez Courses qui reprend le flambeau.

Après avoir organisé les éditions 2013 et 2015 de la Mini Transat, l’équipe de Douarnenez Courses cherchait une nouvelle épreuve qui reste dans le même esprit. La Classe Figaro Bénéteau cherchait un nouvel organisateur après l’édition de 2014 organisée par Lorient Grand Large, appelé à de nouvelles missions. D’une certaine manière, il était logique que les deux entités se rencontrent.
Une seule édition aura suffi pour que la course acquière ses lettres de noblesse : finale du Championnat de France Solitaire Elite, Douarnenez – Horta Solo a tous les atouts pour devenir une classique du circuit Figaro Bénéteau.

Un port de départ habitué des épreuves hauturières : Mini Transat, Mini Fastnet, mais aussi Transat Classique, Douarnenez a acquis un véritable savoir-faire en la matière.
Une ambiance : tous les coureurs au large qui ont fréquenté les quais de la cité Penn-Sardin le disent. Il existe ici une ambiance presque familiale, entre une ville à dimension humaine et l’investissement sans compter des nombreux bénévoles qui travaillent à la réussite des manifestations nautiques.
Une escale de rêve : des paysages somptueux, un accueil d’une chaleur extrême, des infrastructures idéales pour l’accueil d’une flotte d’une trentaine de monotypes, il sont rares les coureurs qui ne sont pas tombés sous le charme des Açores et de la simplicité des gens d’Horta.
Un parcours ouvert : entre l’anticyclone des Açores à négocier les courants dépressionnaires qui tendent à traverser le nord de l’Atlantique, les situations météorologiques sont souvent variées et demandent une grande intelligence tactique. D’autant que l’arrivée sur l’archipel des Açores peut réserver quelques surprises.

Mémento technique

  • Départ de Douarnenez, le 27 août, arrivée prévue aux alentours du 3 septembre.
  • 2400 milles aller – retour entre Douarnenez et Horta.
  • Départ de Horta le 10 septembre, arrivée prévue aux alentours du 17 septembre.

Ils ont dit :

Bertrand Nardin, Président de Douarnenez Courses :

« Cette nouvelle épreuve est conforme à notre philosophie : une course à armes égales sur un parcours hauturier. Qui plus est, nous avons l’opportunité d’initier un partenariat durable avec la Classe Figaro Bénéteau, ainsi qu’avec nos amis açoriens. Nous allons bien évidemment mobiliser tout notre savoir-faire pour que les solitaires du circuit Figaro se sentent ici comme chez eux. Pour Douarnenez Courses, cet engagement se situe dans la continuité du travail effectué à l’occasion des deux éditions de la Mini Transat 2013 et 2015. »

Yannig Livory, Président de la Classe Figaro Bénéteau :

« La première édition de la course avait rencontré une véritable adhésion de la part des coureurs. Il était important pour nous de pouvoir pérenniser l’épreuve. Après Lorient, il nous fallait trouver un nouvel organisateur. L’équipe de Douarnenez Courses a su nous convaincre par la solidité de son projet et l’enthousiasme de son équipe. S’en est suivi un véritable échange qui nous a définitivement convaincu. Les Figaro vont retrouver Douarnenez après quelques escales de la Solitaire. Il se pourrait bien que ce soit pour un long bail. »

Philippe Paul, sénateur-maire de Douarnenez :

« La Douarnenez-Horta Solo constitue une belle opportunité pour Douarnenez. Elle conforte la vocation nautique de notre cité en mettant une nouvelle fois en valeur notre potentiel d’accueil et cette capacité d’organisation et de fédération des énergies que porte si bien “Douarnenez Courses”. C’est pourquoi, en complément au soutien qu’apportera la Ville pour l’organisation de cet évènement, avec Erwan Le Floc’h, adjoint au maire chargé du nautisme, nous avons accompagné les démarches de l’association auprès de la Région et du Département pour que ces deux collectivités participent à ce nouveau projet qui, au-delà de sa dimension sportive, contribuera à prolonger la saison touristique et à l’animation de la ville. »

Armando Castro, chef de cabinet de Portos dos Açores SA :

« Horta avait déjà accueilli les Figaro Bénéteau en 2014. Nous sommes ravis de savoir que l’expérience va être renouvelée. Pour la marina de Horta qui a de grands projets de développement, et qui s’est affirmée depuis 30 ans comme une escale indispensable en Atlantique Nord, c’est essentiel de pouvoir accueillir des courses au large de haut niveau et de montrer la tradition d’accueil des Açores. »

Source

Douarnenez Courses

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 5 mars 2016

Matossé sous: Douarnenez Horta Solo, Figaro 2, Monotypie

Vues: 2439

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Au vent