Les Anglais ne chôment pas

Bain Ainslie Racing, le Challenger anglais pour la Coupe de l’America, a mis à l’eau à Portsmouth leur nouvel AC de développement, le T2. Un nouveau support qui améliorera encore les performances enregistrées sur leur premier T1, mis à l’eau il y a un an maintenant.

« T2 est un aboutissement extraordinaire, » avoue Ben Anslie, skipper de BAR et quadruple médaillé d’Or olympique. « Tout le monde y a participé, de l’équipe des architectes, à l’équipe technique en passant par les marins, la puissance n’est rien sans contrôle et, avec le T2, il n’y a aucun compromis entre les deux. L’équipe navigante a hâte de tester cet AC45 unique. »

Comme nouveauté il est possible de savoir que les concepts architecturaux utilisés puisent dans les idées venues de l’aérospatiale et la technologie automobile. Cela donne au T2 un équilibre parfait entre les foils et l’aile bourrée de systèmes de contrôle de vol.

Le Challenger anglais naviguera tout l’hiver dans le Solent pour tester l’AC45T et le repousser dans ses retranchements. En attendant l’équipage mené par Ben Ainslie se rendra aux Bermudes pour y disputer la finale des AC World Series qui se tiendront le 17 et 18 octobre prochain.

Source

Ben Ainslie Racing

Liens

Texte

Gilles Morelle pour Adonnante.com

Informations diverses

Sous le vent

Au vent