Sultanate of Oman vise le titre

© Sander van der Borch / GC32 Racing Tour

Marseille, où le Mistral est roi et peut parfois souffler très fort, accueillera pour la deuxième année consécutive l’épreuve finale du Bullitt GC32 Racing Tour : le Marseille One Design. Cet événement, qui se déroulera du mercredi 30 septembre au samedi 1er octobre, fait partie intégrante du programme de la Ville de Marseille qui se prépare à devenir la Capitale Européenne du Sport en 2017.

L’année dernière, les courses s’étaient déroulées sur le plan d’eau entre les plages du Prado et les Iles du Frioul, et les concurrents avaient bénéficié d’un vent soutenu et d’une mer plate, ce qui s’était avéré être des conditions sensationnelles pour les catamarans monotypes sur foils. Cette année, les concurrents espèrent que l’histoire se répètera, pour leur permettre de faire voler leur GC32 à plus de 30 nœuds sur leurs foils.

Après avoir terminé troisième le mois dernier du Trofeo di Roma à Civitavecchia, Alinghi, l’équipe d’Ernesto Bertarelli, est toujours dans la course pour prendre la première place du championnat Bullitt GC32 Racing Tour à Sultanate of Oman. Mais tandis que l’équipe Omanaise possède un avantage de trois points sur l’équipe Suisse au classement général provisoire, ces derniers feront face à un changement d’équipage pour cette dernière régate, qui ne sera pas le même que d’habitude pour mener ce GC32.

En effet, l’équipage de Leigh McMillan a missionné des marins extrêmement talentueux pour les remplacer, tandis qu’il sera de son côté sur les Extreme Sailing Series, et qui auront la lourde tâche de sécuriser le titre suprême du Bullitt GC32 Racing Tour 2015 à bord de Sultanate of Oman. Cet équipage sera composé du médaillé d’or Olympique à Londres en 2012 Nathan Outteridge au poste de skipper/barreur, ainsi que de son équipier en 49er Iain Jensen à la grand-voile. On retrouvera également le double médaillé d’or Olympique Britannique Iain Percy à la tactique, le numéro un Australien Luke Parkinson, qui faisait récemment partie de l’équipage vainqueur de la Volvo Ocean Race, Abu Dhabi Ocean Racing, et le marin Olympique de 49er, Kalle Torlen, au poste de régleur.

L’Australien Nathan Outteridge savoure le challenge avant de faire ses débuts sur le Bullitt GC32 Racing Tour, tout en réalisant que de remplacer Leigh McMillan sur cette épreuve ne sera pas une mince affaire :

« J’ai regardé les vidéos des courses et cela a vraiment l’air rapide et extrêmement intense. Cela va être fun de remplacer Leigh et son équipe à Marseille. »

Les équipes Françaises présentes sur le Bullitt GC32 Racing Tour, Spindrift racing et Team ENGIE, auront peut être quant à elle un petit avantage psychologique à courir sur le plan d’eau marseillais devant le public local, même si les deux équipes viennent toutes deux de régions plus au nord sur la côte Atlantique.

Après avoir fait quelques changements d’équipage lors de l’épreuve de Civitavecchia, Team ENGIE profitera notamment du retour de Devan Le Bihan, de retour des America’s Cup World Series où il officie en tant que régleur à bord de Groupama Team France.
Le skipper de Team ENGIE, Sébastien Rogues, a hâte de prendre part à la compétition la semaine prochaine :

«Marseille est un magnifique endroit pour naviguer, et c’est une très bonne chose d’avoir une étape Française avec des équipages Français. Nous aurons, j’en suis certain, une très belle régate, et le cadre de Marseille est vraiment approprié pour la voile. Pour preuve, Marseille a été choisi comme stade nautique pour la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024. C’est une ville très agréable avec un plan d’eau à la mesure de nos catamarans volants. »

Sébastien Rogues ajoute que son objectif pour le Marseille One Design sera de mieux faire qu’à Civitavecchia.

« Nous voulons vraiment terminer cette saison 2015 sur une belle prestation. Nous allons tout faire pour espérer terminer le plus haut possible au classement mais pour cela nous devons vraiment mettre en pratique ce que nous avons appris depuis la première étape en Autriche. Chaque plan d’eau est différent, il faudra rapidement en prendre la mesure pour tirer le meilleur du bateau et de l’équipage. »

En tant que marin mieux connu dans le milieu de la course au large, Sébastien Rogues reconnaît qu’il préfère naviguer dans les conditions typiquement plus musclées à Marseille, cependant à la fin de leur première saison (et après un an à naviguer à bord de leur GC32, puisque l’équipage de Sébastien Rogues avait fait ses débuts en GC32 sur foils lors du Marseille One Design 2014), les équipiers de Team ENGIE se sentent confiants dans la plupart des conditions.

« Toutes les conditions sont bonnes pour nous. Et celles de Marseille nous correspondent bien. Il faut savoir que tous les équipages bénéficient des mêmes conditions. Nous sommes tous logés à la même enseigne. Il faut juste être le meilleur à un moment donné et c’est, je pense, la clé de la réussite. »

Cependant en terme de maîtrise dans le vent fort, Team ENGIE devra faire face à une concurrence affûtée du côté d’Armin Strom Sailing Team, dont le skipper est le Président de la Classe GC32, Flavio Marazzi, qui a remporté la régate la plus ventée jusqu’ici depuis le début de la saison à Cowes, et qui est aussi sorti vainqueur du Marseille One Design en 2014.

Bien que toute l’attention sera tournée vers les courses, Marseille pourra aussi fournir les conditions requises pour améliorer le record de vitesse actuel en GC32 de 39,21 nœuds, établi par Alinghi en mai dernier. La prochaine étape sera très certainement la barre des 40 nœuds, une vitesse tout à fait respectable pour un monotype de 32 pieds.

Manfred Ramspacher, PDG de Sirius Events, organisateur du Marseille One Design, a quant à lui déclaré :

« La Ville de Marseille et Sirius Events sont ravis d’accueillir à nouveau le Bullitt GC32 Racing Tour à Marseille pour l’épreuve finale de ce circuit Européen mais aussi pour la seconde fois cette année, après le Test Event que nous avions organisé en avril pour l’ouverture de la saison. »

Les courses débuteront le mercredi 30 septembre à partir de 12H00.

Bullitt GC32 Racing Tour – classement général provisoire après quatre étapes

Position Equipe Points

  1. Sultanate of Oman 7
  2. Alinghi 10
  3. Spindrift racing 12
  4. Armin Strom Sailling Team 15
  5. Team ENGIE 17
  6. Team Argo 32

Source

Stéphanie Nadin

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : GC32