Sultanate of Oman victorieux à Rome

  • bateau, civitavecchia, course, destination, destinations, foil, foiling, gc32, italia, italie, monotype, racing, racing sailboat, roma, rome, sail, sailboat, sailing, technics, technique, voile, voilier, voilier de course, yacht
    © Guilain Grenier
  • bateau, civitavecchia, course, destination, destinations, foil, foiling, gc32, italia, italie, monotype, racing, racing sailboat, roma, rome, sail, sailboat, sailing, technics, technique, voile, voilier, voilier de course, yacht
    © Guilain Grenier
  • bateau, civitavecchia, course, destination, destinations, foil, foiling, gc32, italia, italie, monotype, racing, racing sailboat, roma, rome, sail, sailboat, sailing, technics, technique, voile, voilier, voilier de course, yacht
    © Guilain Grenier
  • bateau, civitavecchia, course, destination, destinations, foil, foiling, gc32, italia, italie, monotype, racing, racing sailboat, roma, rome, sail, sailboat, sailing, technics, technique, voile, voilier, voilier de course, yacht
    © Guilain Grenier
  • bateau, civitavecchia, course, destination, destinations, foil, foiling, gc32, italia, italie, monotype, racing, racing sailboat, roma, rome, sail, sailboat, sailing, technics, technique, voile, voilier, voilier de course, yacht
    © Guilain Grenier
  • bateau, civitavecchia, course, destination, destinations, foil, foiling, gc32, italia, italie, monotype, racing, racing sailboat, roma, rome, sail, sailboat, sailing, technics, technique, voile, voilier, voilier de course, yacht
    © Guilain Grenier
  • bateau, civitavecchia, course, destination, destinations, foil, foiling, gc32, italia, italie, monotype, racing, racing sailboat, roma, rome, sail, sailboat, sailing, technics, technique, voile, voilier, voilier de course, yacht
    © Guilain Grenier
  • bateau, civitavecchia, course, destination, destinations, foil, foiling, gc32, italia, italie, monotype, racing, racing sailboat, roma, rome, sail, sailboat, sailing, technics, technique, voile, voilier, voilier de course, yacht
    © Guilain Grenier
  • bateau, civitavecchia, course, destination, destinations, foil, foiling, gc32, italia, italie, monotype, racing, racing sailboat, roma, rome, sail, sailboat, sailing, technics, technique, voile, voilier, voilier de course, yacht
    © Guilain Grenier
  • bateau, civitavecchia, course, destination, destinations, foil, foiling, gc32, italia, italie, monotype, racing, racing sailboat, roma, rome, sail, sailboat, sailing, technics, technique, voile, voilier, voilier de course, yacht
    © Guilain Grenier
  • bateau, civitavecchia, course, destination, destinations, foil, foiling, gc32, italia, italie, monotype, racing, racing sailboat, roma, rome, sail, sailboat, sailing, technics, technique, voile, voilier, voilier de course, yacht
    © Guilain Grenier
  • bateau, civitavecchia, course, destination, destinations, foil, foiling, gc32, italia, italie, monotype, racing, racing sailboat, roma, rome, sail, sailboat, sailing, technics, technique, voile, voilier, voilier de course, yacht
    © Guilain Grenier
  • bateau, civitavecchia, course, destination, destinations, foil, foiling, gc32, italia, italie, monotype, racing, racing sailboat, roma, rome, sail, sailboat, sailing, technics, technique, voile, voilier, voilier de course, yacht
    © Guilain Grenier
  • bateau, civitavecchia, course, destination, destinations, foil, foiling, gc32, italia, italie, monotype, racing, racing sailboat, roma, rome, sail, sailboat, sailing, technics, technique, voile, voilier, voilier de course, yacht
    © Guilain Grenier
  • bateau, civitavecchia, course, destination, destinations, foil, foiling, gc32, italia, italie, monotype, racing, racing sailboat, roma, rome, sail, sailboat, sailing, technics, technique, voile, voilier, voilier de course, yacht
    © Guilain Grenier

Les dieux du vent de Civitavecchia ont souri aux concurrents en cette dernière journée du Trofeo di Roma. La brise est montée à 10 noeuds, ce qui a non seulement suffi à lancer les six manches prévues, mais aussi à voir les catamarans GC32 se lever sur leurs foils pour conclure en beauté l’avant dernière étape du Bullitt GC32 Racing Tour 2015.

Pour les trois premiers bateaux du classement, cette dernière journée fut marquée par des résultats assez variés. Avant la première manche, Sultanate of Oman était en tête avec trois points d’avance sur Alinghi et Spindrift, le frère et la soeur Bertarelli, Ernesto et Dona, étant à égalité.

Après un samedi assez décevant qui a vu Spindrift passer de la première à la troisième place, Yann Guichard a su inverser la tendance en remportant la première manche du jour.

Puis c’est Alinghi qui a enchaîné avec non pas une, mais trois victoires d’affilée, leur permettant de s’approcher à un point de Sultanate of Oman. Les Suisses étaient très en forme… jusqu’à ce qu’un incident renverse la situation. Sur un problème de communication à la question ‘faut-il ou non embarquer un invité’, ils manquent de rater le départ de la cinquième manche.

“On se concentrait pour parler de la manche suivante, et là le bateau de notre coach arrive et il nous dit ‘regardez là bas’. On était à une minute du départ…” reconnait le skipper/barreur Morgan Larson. Alinghi prend le départ, mais avec du retard et sur la défensive, puis l’équipe abandonne la course quand elle réalise que le signal de son coach revenait à une assistance extérieure. Elle porte quand même réclamation, mais voit sa demande rejetée.

Au départ de la dernière manche, les scores sont quasiment les mêmes qu’en début de journée, avec Alinghi et Spindrift à égalité, mais cette fois quatre points derrière Sultanate of Oman. Il aurait suffi à Alinghi ou Spindrift de gagner la manche et aux Omanais de terminer quatrième pour changer la donne… Mais ce ne fut pas le cas. Dans une confrontation entre Sultanate of Oman et ses rivaux, Alinghi se retrouve hors course après un OCS, contraint de ralentir et de laisser les autres concurrents le doubler.

La victoire du ARMIN STROM Sailing Team de Flavio Marazzi avec Sébastien Rogues sur Team ENGIE à la deuxième place suffisent à l’équipe de Sultanate of Oman pour remporter sa deuxième épreuve de la saison sur le Bullitt GC32 Racing Tour, après l’Austria Cup sur le Lac de Traunsee en mai dernier.

Bien que Sultanate of Oman soit resté en tête du classement aujourd’hui, son skipper Leigh McMillan reconnaît avoir eu une part de chance : “cette victoire nous a un peu été offerte, mais nous avons quand même bien navigué. Nous avons eu une série de deuxièmes et troisièmes places et nous étions toujours en tête au départ de l’avant-dernière manche. Nous sommes contents. Je suis très fatigué, mais c’est grâce à tout l’équipage que nous avons été jusqu’au bout”, conclut-il en rendant hommage à Pete Greenhalgh, Alister Richardson, Nasser Al Mashari et Ed Smyth.

Les conditions qui ont permis aux catamarans de voler sur leurs foils ont fait le bonheur des équipages et des invités, le Bullitt GC32 Racing Tour étant pour ces derniers une occasion unique de découvrir les sensations de la course sur des bateaux à foils.

Morgan Larson termine cette épreuve amer et déçu par les deux dernières manches, surtout après avoir vu son équipe briller en début de journée et sur le point de détrôner les Omanais. Mais le skipper californien reste satisfait de leur performance générale : “c’était très dur et les gars ont fait du super boulot, jusqu’à ce que je fasse une erreur en ratant les signaux de départ et avec le dernier OCS. Sinon c’était une superbe journée pour l’équipe”.

Yann Guichard, sur Spindrift se veut également optimiste. Les résultats d’Alinghi dans les deux dernières manches permettent à son équipe de terminer deuxième du général : “c’était une belle journée de course, même si nos résultats étaient un peu en dents de scie. Nous avons volé sur les foils et nous avions une bonne vitesse. Les bateaux étaient assez proches. Tout le monde peut gagner une manche”.

Malgré un changement de plan d’eau à la dernière minute, Civitavecchia a récompensé le Bullitt GC32 Racing Tour par de belles conditions de vent qui ont permis aux concurrents de monter sur leurs foils sur deux des quatre journées de compétition, et par une remise des prix organisée cet après-midi au festival gastronomique “Terminal del Gusto”, qui soutenait l’événement.

“C’était bien d’avoir un peu plus de vent aujourd’hui”, a déclaré le Président de la Classe GC32 et skipper de ARMIN STROM Sailing Team Flavio Marazzi, en remerciant l’organisateur local Ventana Group et les autres partenaires de l’événement en Italie. “Nous avons au moins pu voler sur les foils, c’est ce qui fait la particularité de ces bateaux”.

La prochaine épreuve, le Marseille One Design, se tiendra du 30 septembre au 3 octobre. Marseille est réputée pour être un plan d’eau venté et pourrait offrir au Bullitt GC32 Racing Tour 2015 un épilogue spectaculaire.

Bullitt GC32 Racing Tour – classement général provisoire après quatre étapes

  1. Sultanate of Oman
  2. Alinghi
  3. Spindrift racing
  4. Armin Strom Sailling Team
  5. Team ENGIE
  6. Team Argo 32

Source

Stéphanie Nadin

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : GC32