Hold up du Machistador

© Eric Rousseau

La brume matinale a accueilli les concurrents de l’Open Mach Trophy 2015 pour la deuxième et dernière journée de course. Les douze équipages étaient fin prêts sur la ligne de départ, avec les safrans acérés et le podium en ligne de mire quand le ciel s’est éclairci et que le vent s’est levé. Les conditions météo n’ayant pas été très différentes d’hier, la tactique et la prise de risque ont été les maîtres mots de la journée.

En Open 7.50, Open Bar remporte sans surprise la coupe haut la main. L’équipage mené par Sébastien Thetiot a été inspiré de bout en bout et n’a jamais été inquiété par ses concurrents. Xavier Dagault n’a quant à lui rien lâché, ce qui lui permet de prendre la seconde place avec un point d’avance sur Ferdinand Coste sur Ossian en troisième position. Trez Open ferme la marche malgré une volonté sans faille.

Dans la flotte des Mach 6.5, la bataille a été rude et les choix tactiques décisifs. C’est Machistador qui tire son épingle du jeu et fait un hold up. Ils remportent les deux manches du jour de façon insolente au nez et à la barbe de l’équipage de Manu Guedon, sur Le Carré 56 Sailing Team, qui est à la peine en ce dimanche et qui finalement prend la deuxième place ex aequo au classement général. Alternative Sailing termine troisième au général grâce à la constance et à la persévérance de Mathieu Jones et de son équipe remontée à bloc. A noter une belle quatrième manche de Francis Perrin sur Machiavélique qui se faufile entre les leaders et en prend la deuxième place, sans oublier l’équipage de jeunes skippé par Doran Gouron qui monte en puissance et termine sur une belle place de quatrième sur le bateau Actual de Yves Le Blevec.

Un beau week-end de course dans un petit air et une bonne ambiance qui ont permis à tous les concurrents de profiter de la baie et d’un impeccable comité de course.

L’équipage de Machistador :

“On est content, c’est un très beau week-end. On n’aurait pas misé sur une victoire ce matin, c’était pas facile de lancer des manches, mais on avait bien envie d’aller chercher Manu quand même. Naviguer dans les petits airs, c’est rigolo et en plus ça a bien fonctionné. On a eu le bateau vendredi et c’est à la sortie du chenal que l’on a choisi une configuration et voilà le résultat ! On a formé un équipage bien sympa, vivement la prochaine!”

Xavier Dagault – Lopamael :

“On ne pouvait pas espérer mieux, on s’est découvert samedi matin, ce qui explique une première manche difficile. Aujourd’hui, on démarre la journée à égalité de points et on cumule les difficultés, mais malgré tout on remonte dans le classement et la dernière manche nous permet de faire deuxième. Je suis ravi d’avoir navigué avec un équipage jeune, c’était vraiment le dessus du panier! C’était un beau challenge pour moi car habituellement je suis équipier. C’était vraiment un super week-end !”

Source

ClassMACH 6.5

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 30 août 2015

Matossé sous: Class6.5, Mach 6.5, Monotype, Monotypie, Régates, Sport Boat

Vues: 1997

Tags: , , , , , , ,

Sous le vent

Les vidéos associées : Mach 6.5