Vent quasi nul à Saint-Quay des brumes…

Ce samedi matin, la baie de Saint-Brieuc s’est réveillée sous une légère grisaille, qui s’est peu à peu épaissie pour laisser la place à une purée de pois donnant des airs fantomatiques au plan d’eau quinocéen. Le brouillard, qui enveloppe les côtes de la Bretagne nord, empêche la brise thermique de se lever, obligeant le comité de course et les cinq trimarans du 7è Trophée Multi50 Prince de Bretagne – Sud Goëlo à patienter. En début d’après-midi, un léger filet d’air daigne enfin souffler un peu dans les voiles. FenêtréA-Prysmian remporte l’unique et seule manche du jour disputée laborieusement à toute petite cadence dans moins 5 nœuds.

Tout le monde y a pourtant cru. Le soleil, qui perçait encore à travers les nuages ce samedi matin, laissait espérer le retour de la brise thermique faisant hier le bonheur de FenêtréA-Prysmian. Rejoint ce samedi matin par Olmix, mené par Pierre Antoine et les siens de retour de la course du Fastnet, les cinq trimarans sur les rangs ont dû ronger leur frein dans un vent aux abonnés absents. A terre, comme plus au large, les drapeaux et pavillons en berne ne trompent personne. Entre toutes petites risées et grandes périodes d’accalmie, la molle l’emporte. Mais c’était sans compter avec la persévérance du comité de course présidé par François Coudray, paré à saisir la moindre opportunité pour envoyer un parcours coûte que coûte.

Vent apparent versus vent absent
A 14h31, il donne le coup d’envoi de la première manche du jour. Aux avant-postes, pas de changement puisque FenêtréA-Prysmian et ARKEMA coupent tour à tour la ligne d’arrivée. Ces deux bateaux, les plus récents et les plus optimisés de la flotte, ont la faculté de créer leur propre vent apparent et démontrent qu’il ne leur faut pas grand chose pour avancer.

Ils sont alors suivis par Olmix, l’un des plus anciens, réputé pour toujours tirer son sillage du jeu dans le tout petit temps. Ce nouveau venu l’emporte chez les Spirits face à Royan. En queue de flotte, Vers un monde sans SIDA, englué à la bouée spectacle, peine à venir à bout de ce mini parcours dans un vent qui finit par complètement s’écrouler.

Demain, un autre jour…
Vers 15h30, le comité de course lance une nouvelle procédure. Mais, rapidement, les risées évanescentes se résignent à définitivement déserter le plan d’eau. La panne d’air se généralise et contraint le comité de course à annuler cette 5è manche en cours. Tout le monde rentre au port. Demain, dimanche, dernière journée de ce Trophée Multi50 Prince de Bretagne – Sud Goëlo, s’annonce comme un autre jour dans des conditions annoncées plus favorables à la régate. Sur le plan d’eau, les cinq trimarans seront rejoints par une trentaine d’Optimist engagés dans une compétition départementale. A ne pas manquer !

Pierre Antoine (Olmix) :

« Nous sommes arrivés ce matin d’Angleterre après un notre participation au Fastnet, qui reste une course extraordinaire. Après le chantier de cet hiver pour réparer le bateau qui avait pris la foudre sur la dernière Route du Rhum, ce Trophée de Saint-Quay, même s’il débute tard, commence bien pour nous, puisque nous terminons 3è de la seule manche. C’est un peu dommage que la suivante ait été annulée puisque nous n’étions pas loin de passer devant. »

Classement général provisoire après 4 manches

  1. FenêtréA-Prysmian (Erwan Le Roux) – 3 pts
  2. ARKEMA (Lalou Roucayrol) – 6 pts
  3. Royan (Alain Delhumeau) – 9 pts
  4. Vers un monde sans SIDA (Erik Nigon) – 12 points
  5. Olmix (Pierre Antoine) – 15 points

Source

Anne Guillard

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Grand Prix Guyader

Les vidéos associées : Multi50