Duels au soleil radieux de Saint-Quay-Portrieux…


Un soleil radieux, une mer plate, et des petits airs oscillant entre 8 et 12 nœuds… Des conditions de demoiselles sur le plan d’eau de Saint-Quay-Portrieux dont se sont volontiers accommodés les quatre trimarans de 50 pieds engagés sur le 7è Trophée Multi50 Prince de Bretagne – Sud Goëlo, pressés d’en découdre et d’assurer le spectacle. Au terme des trois manches du jour, FenêtréA-Prysmian (Erwan Le Roux) prend l’avantage face à ARKEMA (Lalou Roucayrol) qui signe de très beaux départs et se révèle après très accrocheur.

Du côté des bateaux plus anciens, dits « Spirits », les honneurs du jour reviennent de droit à l’équipage de Royan mené par le marin pêcheur Alain Delhumeau, toujours plus rapide que Vers un monde sans SIDA d’Erik Nigon. A noter que le bel oiseau Olmix (Pierre Antoine), le doyen de la flotte, retardé en Angleterre au terme de la course du Fastnet, manquait aujourd’hui à l’appel. Il est attendu dans le courant de la journée, demain, pour se mêler à la partie au large des côtes du pays Goëlo.

1ère manche : une banane en amuse-bouche

C’est sur les coups de 11h30, après avoir patienté un peu que le thermique se lève en cette belle journée d’été sous régime anticyclonique, que le coup d’envoi de la première manche est donné par François Coudrey, fidèle président du comité de course de ce rendez-vous exclusivement réservé aux multicoques de la classe Multi50. Un tour de chauffe dans les règles de l’art sur un parcours banane rythmé par une franche bascule au moment de la renverse, qui donne la mesure des forces en présence et confirme que les deux équipages de FenêtréA-Prysmian et d’ARKEMA vont bel et bien croiser les étraves tout au long des trois jours de régates à venir sur le mode du match racing. Résultats de cette première course : Lalou Roucayrol et les siens parfaitement dans le tempo au coup d’envoi ne peuvent contenir le retour de l’équipage d’Erwan Le Roux, qui bénéficie incontestablement d’un avantage en vitesse pure dans ces conditions de petit temps.

Erwan Le Roux (FenêtréA-Prysmian) :

« Lalou a pris un très bon départ, il excelle dans cet exercice. Il a fallu batailler pour repasser devant et nous y sommes parvenus grâce à un meilleur empannage. Il y a du match, ça c’est sûr ! Chaque erreur se paye cash et il s’agit d’en faire moins que ses petits camarades. En tout cas, cela fait très plaisir de se retrouver ce plan d’eau. Même si les cailloux sont toujours au même endroit, il reste toujours aussi technique et tactique. Difficile aussi de ne pas apprécier le taux d’ensoleillement exceptionnel dont on bénéficie aujourd’hui, que du bonheur ! »

2è manche : oh le beau côtier !

On prend les mêmes et on recommence, sur un parcours côtier de 12 milles cette fois, qui invite les multicoques à faire un grand tour de la baie. En début d’après-midi, le vent a pris un peu de coffre comme en témoignent les bateaux qui commencent à lever la patte dans les petites risées. De quoi assurer un bien joli spectacle pour le public invité à suivre au plus près la compétition depuis les gradins installés sur le môle du port d’Armor. Sur le plan sportif, le scénario de la première manche se répète avec un départ canon signé par l’équipage d’ARKEMA bien inspiré, suivi de près par FenêtréA-Prysmian qui reprend rapidement le dessus dans ces conditions de petit temps. Mais la régate sera serrée jusqu’au bout entre ces duettistes de tête puisque seule une petite minute les sépare sur la ligne d’arrivée. Les deux autres trimarans suivent également dans le même ordre.

Lalou Roucayrol (ARKEMA) :

« Nous sommes de nouveau partis en tête, et cela confirme que nous avons vraiment bien progressé au niveau de l’équipage. On se place bien au bon endroit on est dans le rythme dans les manœuvres. Nous fonctionnons depuis quelques temps déjà avec la même base et nous avons le plaisir d’accueillir à bord Gilles Favennec, licencié ici, qui connaît parfaitement le plan d’eau. Nous nous sommes entraînés cette semaine et cela porte ses fruits, même si nous déplorons un petit déficit de vitesse dans ces conditions de vent. Il nous faudrait un petit cran au-dessus pour être moins pénalisés. Mais le week-end commence, c’est loin d’être fini et nous sommes extrêmement motivés pour revenir sur Erwan (Le Roux). »

3è manche : jamais deux…

Honneur aux anciens, puisque Royan (Alain Delhumeau), parti en bout ligne au bateau comité s’offre la primeur du départ dans un timing parfait. Au coup de canon, il est suivi par l’équipage d’Erik Nigon à bord de Vers un Monde sans SIDA qui ne boude pas son plaisir de prendre temporairement l’avantage sur les deux bateaux les plus rapides de la flotte. Rapidement, ces derniers reprennent leurs droits et l’intensité du duel qui anime ce 7è Trophée Multi50 Prince de Bretagne – Sud Goëlo aux avant-postes reprend de plus belle. Bien lancé, ARKEMA tient la corde tout au long de cette dernière manche du jour, jusqu’à ce que le vent s’écroule et favorise le retour à ses trousses de FenêtréA-Prysmian impérial aujourd’hui. Pas de deux sans trois pour Erwan Le Roux et ses quatre équipiers qui finissent par s’imposer. En queue de flotte, encalminé à la bouée spectacle devant les quais pris d’assaut par le public ravi d’être aux première loges, Vers un monde sans SIDA peine à avancer. Il lui reste alors un tour complet à faire dans l’insoutenable légèreté de l’air…

Alain Delhumeau (Royan) :

« Je suis plutôt content de ce début de Trophée et de la manière dont se comporte le bateau et l’équipage. Nous avons acheté ce bateau en 2010, il était plutôt destiné pour la croisière et avait déjà fait un tour du monde. Nous avons fait beaucoup de modifications pour intégrer la classe Multi50. Cela fait deux ans que nous tournons sur le circuit et j’ai l’impression que nous commençons à trouver les bons réglages et surtout une bonne cohésion de l’équipage aux côtés de mon fils Johann. Bien sûr, nous ne prétendons pas rivaliser avec les deux premiers, mais nous avons hâte qu’Olmix nous rejoigne pour donner lieu à une régate dans la régate. »

Erik Nigon (Vers un monde sans SIDA) :

« Nous sommes arrivés tard ici, à Saint-Quay-Portrieux, après un long convoyage dans peu de vent depuis La Rochelle. Ce matin, nous sommes partis un peu à l’arrache pour prendre le départ de la première manche à temps. L’équipage est nouveau aussi, on essaye de faire naviguer des personnes qui supportent le voilier au ruban rouge. Et ce n’était pas les conditions du bateau, c’était beaucoup trop mou pour nous aujourd’hui. Pour toutes ces raisons, nous avons eu une mise en route un peu compliquée. Mais l’organisation est royale, l’accueil est toujours chaleureux, et il fait beau… C’est un bonheur ! »

Classement général provisoire après 3 manches

  1.  FenêtréA-Prysmian (Erwan Le Roux) – 03 pts
  2. ARKEMA (Lalou Roucayrol) – 06 pts
  3. Royan (Alain Delhumeau) – 09 pts
  4. Vers un monde sans SIDA (Erik Nigon) – 12 points

Source

Anne Guillard

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Grand Prix Guyader

Les vidéos associées : Multi50