Alinghi s’impose à Kiel

Alinghi remporte la Bullitt GC32 Sailing Cup Kiel après une journée dans un vent très léger qui conclut les quatre jours de compétition qui se sont déroulés dans cette région du Nord de l’Allemagne.
Morgan Larson et l’équipe Suisse étaient l’équipe à battre, après la journée de vendredi où ces derniers ont remporté six courses sur les huit courues ce jour-là.
Spindrift racing a quant à elle été l’équipe qui a mené les débats samedi, et aujourd’hui c’est Sultanate of Oman qui a brillé pour prendre les commandes de la flotte pour cette dernière journée, avec des places de 3e, 2nd et 1er. Team ENGIE a également fait une très belle dernière journée de son côté, avec des places de 1er, 4e et 2nd, qui lui ont permis de prendre la place de 4e à ARMIN STROM Sailing Team au classement général final.

Alinghi est l’équipe qui aura sorti son épingle du jeu devant la foule importante des spectateurs qui bordait les rives du Fjord de Kiel, mais Morgan Larson n’a jamais rien pris pour acquis :

« je n’ai pas oublié cette journée d’entrainement de jeudi où nous avons chaviré et presque cassé le bateau sur les rochers, mais d’une manière ou d’une autre, nous nous en sommes sortis. Je dirais qu’à peu près à la moitié de notre chavirage, j’ai dit un gros mot, et c’était parce que je savais tout le travail qui avait été fait pour arriver jusqu’ici, et que nous ne participerions du coup peut être pas à la compétition. Nous avons vraiment eu de la chance, et même de régater ici. Gagner est un énorme bonus. »

La performance de Spindrift racing était positive pour Yann Guichard, qui réussit à conserver sa seconde place au classement général, avec 6 points d’avance sur Sultanate of Oman. Avec un programme réduit à cause du manque de vent stable, Leigh McMillan savait qu’il n’avait qu’une toute petite chance de battre Spindrift.

« Aujourd’hui nous voulions juste terminer sur une bonne note. Hier nous avons plutôt été en position de force sur les départs, mais nous ne nous en sommes pas aussi bien sortis sur le plan d’eau. Aujourd’hui nous avons fait de bons départs, et nous avons réussi à transformer cela en de bonnes manches. Nous commençons à peine à y arriver avec la nouvelle composition de notre équipage et à établir la bonne communication. C’est vraiment dommage que c’était le dernier jour. »

Yann Guichard est satisfait de ce que son équipe a montré à Kiel. :

« Les conditions étaient instables sur le plan d’eau, tant en force qu’en direction, ce qui a rendu la navigation compliquée pour toutes les équipes. Bravo à Alinghi qui a été impressionnant en régularité pendant tout l’événement. Je suis satisfait de notre résultat et du travail de l’équipe car nous avons progressé chaque jour. »

Team ENGIE avait l’air de se sentir plus à l’aise dans les vents légers aujourd’hui, après une journée de samedi difficile dans des conditions plus ventées. « C’était une bonne chose pour le moral des troupes de remporter une autre manche aujourd’hui, et de reprendre une place au classement général », explique le skipper, Sébastien Rogues. Je crois que l’équipe sent bien le bateau dans ces conditions. Ancien skipper sur l’America’s Cup, Sébastien Col naviguait également à bord de Team ENGIE, et ce dernier notait que le rythme un peu plus lent convenait mieux à leur style, alors que Sébastien Rogues continue d’apprendre à naviguer sur des parcours très courts. « Sébastien Rogues vient de la course au large, avec des courses qui sont beaucoup plus longues sur des longues distances, et donc nous préférons quand nous avons plus de temps pour prendre une décision à bord, plutôt que d’avoir à réagir très vite. Des skippers comme Morgan Larson ou Leigh McMillan ont fait tellement de régates sur de petits parcours, qu’il est difficile pour Seb d’arriver au même niveau dès la première année à ce stade de sa carrière », explique Sébastien Col.

Alors que Sultanate of Oman conserve la tête du classement général du Bullitt GC32 Racing Tour après trois étapes, l’avance de l’équipe s’est réduite à tout juste un point, avec Alinghi sur les talons de Leigh McMillan. Jusqu’à présent, trois événements ont vu trois vainqueurs différents.
Le vainqueur à Cowes il y a quelques semaines, ARMIN STROM Sailing Team, a connu une journée difficile sur l’eau aujourd’hui, mais le skipper de l’équipe et Président de la Classe GC32, Flavio Marazzi, a tout de même apprécié le public venu applaudir les équipages.

« Cela a vraiment été super de régater devant une foule aussi importante ici. C’est vraiment impressionnant de voir autant de spectateurs regarder et apprécier la voile, alors pourquoi pas revenir à Kiel ! »

La prochaine étape du Bullitt GC32 Racing Tour se déroulera à Rome, en Italie, à partir du 27 août.

Source

Stéphanie Nadin

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : GC32