Class40 et Multi Vintage : premières catégories attendues

  • © Bruno Bouvry
  • © Bruno Bouvry
  • © Bruno Bouvry
  • © Bruno Bouvry

Après un magnifique départ hier, sous le “mur d’eau” du remorqueur du Port de Saint-Nazaire et ses couleurs arc-en-ciel, la flotte du Record SNSM a pris le large, emportant dans son sillage les valeurs de courage, de solidarité, d’engagement et de dépassement, si chères à la Société Nationale de Sauvetage en Mer. Une trentaine d’heures plus tard, les Class40 devraient ouvrir le bal des arrivées, sur les coups de minuit, à Saint-Nazaire. Bien évidemment, le conditionnel reste de rigueur, les phénomènes météorologiques restant imprévisibles. Et comme disent les gens de mer : “En voile, on sait toujours quand on part, mais jamais quand on arrive !”

MÉTÉO : Bernard Duval, directeur de course du Record SNSM, nous livre son analyse

“Nous restons très prudents quant à nos ETA (ndr : estimations des temps d’arrivées). Le vent va faiblir ce soir et la marée sera descendante à partir de 22 heures. Cela ne va pas faciliter la tâche des Class40 et Multi Vintage, que nous attendons en début de nuit. On espère qu’il y aura un peu de brise thermique pour compenser et leur permettre d’avancer sereinement jusqu’au but. D’autant qu’ils vont devoir remonter au près (ndr : vent de face) après le passage de l’Ile d’Yeu.”

CLASS40 (180 milles) : Dernière ligne “droite”

Le monocoque 40 pieds Solidaires en Peloton de Thibaut Vauchel-Camus a enroulé en première position la Cardinale Sud La Sablaire, la marque située au nord de l’Ile d’Yeu, devant Bretagne Crédit Mutuel Elite, skippé par Nicolas Troussel, qui pointe 8 milles nautiques derrière. La victoire devrait sans aucun doute se jouer entre ces deux pointures de la classe, qui entament la remontée vers Saint-Nazaire. Une dernière ligne “droite” qui pourrait prendre la forme d’un véritable chemin de croix, vu les petits airs et les courants contraires… Dans leur sillage, les équipages emmenés par Louis Duc (Carac Advanced Energies) et Cédric de Kervenoael (Z) se livrent un duel au couteau pour une place sur le podium.

MULTI VINTAGE (180 milles) : Happy donne le la Acapella !

A un peu plus de 40 milles de l’arrivée, le “P’tit Jaune”, skippé par Loïck Peyron, réplique du mythique trimaran de Mike Birch, vainqueur de la Route du Rhum 1978, devance d’un souffle, à peine, Charlie Capelle à bord de l’autre Multi Vintage. C’est un duel épique que se livrent ces deux figures du large. Entre eux, depuis le départ, hier à 20 heures, les écarts sont infimes. Et pour cause, Happy et Acapella-Soreal sont comme frère et soeur. En langage marin, on appelle cela des “sisterships”. Le petit multi de Charlie Capelle a en effet été construit en 1980 par Walter Greene, sur les mêmes plans que ceux imaginés pour Olympus Photo, le trimaran de… Mike Birch en 1978. Actuellement, ils filent tous deux à 7 noeuds vers l’Ile d’Yeu. Leur arrivée est prévue en début de nuit à Saint-Nazaire. Qui l’emportera ? A qui la… bonne note finale ?

IMOCA (325 milles) : SMA et Paul Meilhat mènent la danse

La bagarre fait rage entre les quatre bateaux de la catégorie des 60 pieds du Vendée Globe. La flotille, groupée jusqu’au contournement de Groix, s’est ensuite légèrement éparpillée au gré des stratégies ; Safran et son jeune skipper, Morgan Lagravière, bien épaulé par Nicolas Lunven, choisissant de prendre l’intérieur au passage de l’Ile d’Yeu, contrairement à leurs adversaires. A 17h30, ils étaient dévancés par SMA et Paul Meilhat. Initiatives Coeur (Tanguy de Lamotte) complète le trio de tête, qui se tient en quatre petits milles, tandis que Bureau Vallée (Louis Burton) semble décroché.

OSIRIS 1 (130 milles) :

Patrick Heroux (Destineo Voyages-sncf.com), sept participations au Record SNSM au compteur, est à l’heure actuelle en position de leader, devant Antoine Huchet et Sirius. “Cette épreuve est incontournable dans notre calendrier, nous a confié, hier, dans le sas, peu avant le départ, Patrick Heroux, dont le bateau pointe à une trentaine de milles de l’arrivée. Par solidarité avec les Sauveteurs en Mer, évidemment, mais aussi parce qu’on est toujours bien reçus ici.”
>> Ecouter le son : cliquer ici

ESTIMATIONS DES TEMPS D’ARRIVÉES par catégories (prévisions à 17h30 aujourd’hui) :

  • 22h-00h : Class’40
  • 00h-01h : Multi Vintage
  • 03h-05h : IRC 1
  • 07h-11h : Osiris 1 et 2
  • 11h-13h : IMOCA
  • 13h-15h : IRC 3 et Multi 2000

Source

Marion Pennaneac'h

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records