Soleil et Spectacles au rendez-vous

© Fiona Brown

L’ouverture du Championnat du Monde des Six Mètres, accueilli par la Société Nautique de la Trinité sur Mer du 28 mai au 5 juin, a eu lieu sous un soleil étincelant avec des courses spectaculaires pour la flotte de quarante-deux 6MJI, dont 19 Modernes et 23 Classiques. Le vent de sud-ouest, ayant monté progressivement de dix à quinze nœuds, a permis au Comité de course de faire courir l’ensemble des trois manches prévues.

La qualité de la flotte est indubitablement exceptionnelle au vu des virements extraordinairement serrés aux bouées et aux arrivées et de la lecture des résultats mitigés. Bertie Bicket, propriétaire de Scoundrel One, répondant à une question sur ses résultats du jour de 3, 12, 3 le plaçant quatrième au général dans la Division Open, a bien résumé les choses : “C’est serré là-bas. Une erreur minuscule et vous tombez dans les oubliettes, donc nous devons mieux faire”.

Steve Kinsey, Blade CAN 111, mène la Division Open à la tombée de la nuit. Il a démarré la journée avec une première place, suivie d’une deuxième et d’une quatrième place. Skippant Junior No Limit, FRA117, Yann Marilley a progressé en commençant avec une sixième place avant d’emporter les deuxième et troisième manches, le mettant un point derrière Blade au classement général. Sophie, appartenant à Hugo Steinbeck se place troisième au général à cinq points derrière Junior et avec cinq points d’avance sur Scoundrel One.

Vous pourriez penser que le fait de gagner deux des trois courses du jour d’ouverture vous garantirait une place dans les trois premiers du classement général mais, comme Ben Mumford et l’équipage de KC10 Gallant l’ont découvert au sein de la flotte des Classiques aujourd’hui, ce n’est pas toujours le cas. Mal partis avec une dix-septième place et malgré leurs deux victoires, ils se trouvent néanmoins sixième ce soir et attendant avec grande impatience la fin de la sixième course et l’introduction du décompte de la plus mauvaise manche.

En tête de la Division Classique, Lars Guck , Flapper N71, a navigué de façon très régulière pour arriver à des résultats de 4, 4, 3 et une avance de seulement un point sur leur rival le plus proche – Eric Jespersen à la barre de Llanoria US83, appartenant à Peter Hofmann. Les deux bateaux se sont bagarrés toute la journée et Llanoria a terminé juste derrière Flapper lors de la première et de la deuxième manche avant de décrocher la deuxième place dans la dernière course du jour. A un point derrière se trouve Lillevi GER68, barré par Andreas Huabold qui avait gagné la course d’ouverture et est arrivé huitième et quatrième dans les suivantes pour totaliser treize points au classement général.

Andy Postle, dont Titia GBR22 est classé quatrième dans la Division Classique, a parfaitement résumé l’humeur des coureurs, disant “Vous n’avez pas le droit à l’erreur car deux ou trois bateaux en profiteront. Vous ne pouvez pas rater un seul changement de vitesse. C’est fantastique aujourd’hui d’avoir tant de bateaux concurrents qui se serrent de près. Historiquement il y a en eu trois ou quatre, mais maintenant il y en a dix ou quinze, réduisant à néant tout effort pour se récupérer.”

Il y a eu un certain nombre d’incidents de contacts entre concurrents sur l’eau aujourd’hui et Nada K12, appartenant à Sir Peter Harrison, mené cette semaine par Peter Holmberg, s’est trouvé du mauvais bord de plusieurs d’entre eux. Suite à une réclamation, Nada a été disqualifié des deuxième et troisième manches.

C’est au début de la troisième course qu’a eu lieu le plus sérieux des incidents bâbord/tribord entre Nada, Bob Kat II USA45 appartenant à Andrew Webster et Normand III à Thomas Camus. Naviguant bâbord amure, Nada est entré en collision avec Bob Kat II tribord amure qui, à son tour, est entré en collision avec Normand III. Bien que le jury ait par la suite disqualifié Nada, tristement c’est Bob Kat II qui est le grand perdant car son étrave a subi d’importants dégâts l’empêchant probablement de courir le restant du championnat.

La météo prévoit demain des vents de sud-ouest montant jusqu’à 30 nœuds rendant douteuse la possibilité de courir demain. Le Comité de course a l’intention de tenir, comme d’habitude, son briefing quotidien à 09h00 et avisera alors les concurrents de la situation du jour.

Le programme comprend jusqu’à huit courses actuellement prévues pour être courues entre maintenant et jeudi. Même si les courses ne peuvent pas avoir lieu demain, le Comité de course peut faire courir jusqu’à trois manches mercredi ou jeudi. Cela dit, si huit courses n’ont pas été validées d’ici jeudi soir, on courra vendredi. La régate se terminera avec un Dîner de Gala et une Remise des prix vendredi soir.

Source

Fiona Brown

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 2 juin 2015

Matossé sous: 6MJI, Classic, Jauge Métrique

Vues: 1364

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Au vent