Le Tour de Belle-Ile récompense ses vainqueurs

Sous un chaud soleil, la remise des prix de la huitième édition du Tour de Belle-Ile s’est tenue dimanche à midi sous le grand chapiteau du village de la course à La Trinité-sur-Mer. L’occasion pour les organisateurs de remercier les 471 équipages inscrits cette année et de récompenser les vainqueurs, en premier lieu le Team Groupe Edmond de Rothschild, qui s’est imposé sur le Grand Tour avec Sébastien Josse et le Petit Tour avec Gurvan Bontemps.

La Tour de Belle-Ile 2015 s’est terminé dimanche par la traditionnelle remise des prix sur le port de La Trinité-sur-Mer. La foule était au rendez-vous pour réserver une ovation aux triomphateurs de cette huitième édition, les membres du Team Groupe Edmond de Rotschild, auteurs samedi d’un doublé inédit, puisque vainqueurs sur le Grand Tour de 42 milles avec le Multi 70 skippé par Sébastien Josse, nouveau record à la clé (2h24’45), et le Petit Tour de 39 milles, bouclé de main de maître par Gurvan Bontemps et son équipage en GC32. Directeur général de l’écurie de course, Cyril Dardashti, à qui a été remis le trophée du premier au scratch, s’est félicité de cette victoire qui ouvre en fanfare la saison de l’équipe. « C’était une belle édition, avec des conditions agréables, c’est toujours appréciable de prendre un tel départ avec 500 bateaux. Merci à l’organisation de nous permettre de participer à ce joli événement. » Un événement qui aura permis aux multicoques de la flotte Gitana de s’offrir de belles glissades, comme le confiera Gurvan Bontemps : « Nous avons volé, plateforme hors de l’eau, sur 40% du parcours du Tour de Belle-Ile. »

Deuxième, l’équipage du trimaran de 70 pieds Oman Sail, représenté par deux équipiers omanais mais aussi l’Espagnol Alex Pella, vainqueur de la dernière Route du Rhum en Class 40, a également fait part de sa satisfaction d’avoir pris part à « un show fabuleux », tandis que Jean-Pierre Dick, troisième sur Paprec Recyclage, a lui aussi confié son bonheur d’avoir navigué sur une épreuve dont il est l’un des plus fidèles. « Nous avons fait les deux tiers de la course en tête, mais nous avons un peu cafouillé aux Galères, cette petite erreur nous a coûté cher. Bravo à Gitana et Sébastien Josse qui ont très bien navigué, l’important est pour nous de prendre toujours le même plaisir de venir faire ce beau voyage autour de Belle-Ile. » Après les vainqueurs en multicoques, Paul Meilhat, lauréat en monocoque pour sa première participation au Tour de Belle-Ile, a reçu le trophée Michel Malinovsky, promettant de revenir sur la course. « Nous nous sommes vraiment bien amusés, le départ était super sympa. »

Après la proclamation des podiums par classe par le président du comité de course, Patrick Maurin, des prix spéciaux ont été remis, dont celui du plus jeune skipper à Lilian Mercier, 16 ans, ou celui du Tour de Belle-Ile virtuel sur Virtual Regatta, attribué à Philippe Mercier, équipier samedi sur le First 310 Baye. La cérémonie s’est achevée par le toujours très attendu tirage au sort des nombreux cadeaux offerts par les partenaires du Tour de Belle-Ile : Romain Troublé, président de Tara Expéditions, d’où a été donné le départ de la course samedi, a ainsi offert une tenue de mer aux couleurs de l’association à un équipier espagnol ravi, Frederico Fernandez, tandis que le lot le plus convoité, une croisière de luxe avec Dream Yacht Charter, a été attribué à Patrice Johier, équipier samedi sur un 40 pieds, Apousiak, sur un petit nuage au moment de recevoir son billet pour le paradis. Une fin de Tour de Belle-Ile en apothéose pour l’heureux quarantenaire et pour cette huitième édition qui aura été un succès sportif et populaire.

Source

eol

Liens

Informations diverses

Sous le vent