Une mise en bouche qui donne faim !

Ce premier tour de chauffe de la Mini en Mai n’a pas généré de gros écarts parmi les têtes de série, en prototypes comme en bateaux de série, mais il établit cependant une première hiérarchie… dans les esprits. Les manœuvres se sont enchainées sur ces 40 milles, les coups tactiques ont fusé, les pilotes sont en général restés au repos. Bref, ça a été intense et instructif et les coureurs n’ont qu’une hâte : y retourner !

En prototypes, Frédéric Denis (Proto 800 – Nautipark) a été le premier à terminer cette boucle d’une quarantaine de milles de la Mini en Mai à 16h49, il était suivi de Clément Bouyssou (Proto 802 – www.clementbouyssou.com) à 16h53 et de Luke Berry (Proto 753 – Wilde side) à 16h56.

En bateaux de série, le final est encore plus serré avec moins de 3 minutes d’écarts entre Tanguy le Turquais (Série 835 – Terreal) et Damien Cloarec (Série 833 – Safe Rail) respectivement premier et deuxième. Dans leur sillage, cela s’est joué à 18 secondes entre Patrick Girod (Série 824 – Nescens) et Arnaud Machado (Du Léman à l’Océan.com) !

Toute la flotte a bataillé ferme sur ce parcours intense. Le vent soutenu (de 15 à 25 nœuds) et plutôt instable a ouvert des opportunités tactiques et obligé les coureurs à suivre aux réglages. Sur le dernier bord, le choix de voile fut souvent déterminant…

Ce soir, les solitaires vont pouvoir décanter au chaud les enseignements de ce premier parcours. Le coup de vent attendu cette nuit est encore plus fort qu’annoncé hier : aucun regret, donc. En revanche, cette mise en bouche leur a tous donné faim de course, au large…

Les solitaires ont rendez-vous demain mardi, à 11h30, à la SNT, pour découvrir la suite du programme de cette Mini en Mai à deux temps.

Retours de mer

Frédéric Denis (Proto 800 – Nautipark), 1er prototypes :

ça a bien joué avec Clément, il est rapide au reaching, il est allé un peu loin au passage de l’île de Houat, je suis passé en tête à ce moment là. Globalement c’était vraiment sympa, on a eu jusqu’à 25 nœuds et c’est vraiment intéressant de faire un parcours très dense comme ça, on manœuvre beaucoup. Je vise le podium, voire la victoire. C’est à chaque fois très serré avec Clément, et Luke a bien navigué aussi : ça pousse à faire de son mieux !

Clément Bouyssou (Proto 802 – www.clementbouyssou.com), 2e en prototypes :

j’ai pris un bon départ, j’ai bien allongé, le bateau est rapide au reaching mais j’ai fait une petite erreur de manœuvre et Fred (Frédéric Denis (Proto 800 – Nautipark)) est passé à ce moment-là. Mais c’était super intéressant, un peu comme un entraînement. Je suis là où je dois être, je m’attendais à une belle bataille avec Fred, ça a été le cas, et ce n’est pas fini !

Luke Berry (Proto 753 – Wilde side), 3e en prototypes :

Je suis content d’avoir réussi à batailler avec Fred et Clément. Il y a des différences de vitesses, mais ça joue vraiment bien ! j’ai essayé le rappel en solo : le pilote barrait mieux que moi, comme ça j’ai pu peaufiner mes réglages, ça marchait bien !

 Tanguy le Turquais (Série 835 – Terreal) 1er en bateaux de série :

Je ne m’attendais pas à gagner ! Je n’ai pas pris un super départ mais je suis bien remonté ! J’étais 3e à la Teignouse, ensuite, les autres m’ont marqué mais j’ai fait un meilleur choix de voile à Hoedic… en tous cas c’était hyper intéressant, j’adore ce type de parcours, et le match qu’il y a entre nous, à tous les étages, en dit long sur la suite de la course : j’ai hâte de voir le parcours à suivre !

Damien Cloarec (Série 833 – Safe Rail) 2e en bateaux de série :

j’ai bien navigué, pris un bon départ, fait une belle trajectoire, un bord de près efficace, j’ai été le premier à envoyer la bonne toile, mais Tanguy est un peu plus rapide… Mais c’était un beau match pour ma première course avec mon sponsor !

Patrick Girod (Série 824 – Nescens) 3e en bateaux de série :

J’étais dans le top 5 tout le temps, on était au contact avec Arnaud (Arnaud Machado – Du Léman à l’Océan.com), ça s’est joué à pas grand chose, sur la fin, en vitesse. Je suis content parce que j’ai réussi à bien revenir. C’était vraiment sympa comme parcours, comme un entrainement grandeur nature !

Source

Kaori

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent