Des victoires sans partage

© Jacques Vapillon

Clap de fin sur la première course de la saison 2015 qui s’annonce d’ores et déjà très relevée. Le SPI OUEST FRANCE INTERMARCHE 2015 pour les séries MACH 6.5 et OPEN 7.5 est marqué de l’empreinte de deux sportboats, MOMENTYS et ALTERNATIVE SAILING, dont la domination écrasante dès le premier jour, n’a laissé que très peu de chances aux autres concurrents aussi talentueux soient ils !

Mathieu Jones et ses équipiers à bord du MACH 6.5 Alternative Sailing, talonné par Damien Cloarec (L’Ankou – 2ème au général), n’a concédé que deux manches sur les douze courues dont une à Actual d’Yves Le Blévec qui termine sur la 3ème marche du podium.

Même scénario du côté des OPEN 7.5 ! L’hiver studieux de l’équipage de MOMENTYS est plus que payant. Une très bonne cohésion d’équipage, une constance dans la navigation et au final une brillante victoire devant l’équipage de Bretagne Télécom mené par Nicolas Groleau (2ème) et l’Open Saint-Michel – Virbac du niçois Jean-Pierre Dick (3ème)

Ces quatre jours de compétition en baie de Quiberon ont permis aux 21 équipages engagés de se jauger. L’heure est au bilan avant de reprendre les entrainements ou de corriger quelques manquements dans les préparations pour pourvoir performer lors des prochains rendez-vous de la saison, notamment mi-mai à Lanvéoc !

Ils ont dit :

Mathieu Jones (1er série MACH 6.5 – Alternative Sailing)

« Extraordinaire SPI ! Soleil, vent et organisation au top et à la fin une belle feuille avec cette victoire d’Alternative Sailing ! Nous n’avons concédé que deux manches à nos adversaires dont la dernière du Spi… Ce SPI était parfait avec un équipage au top ! On a la vitesse ; tactiquement, ça s’est bien déroulé, tous les coups étaient bien joués ! Nous avons réalisé un travail de développement sur les voiles avec All Purpose, ce qui explique notre aisance au portant. Le tableau d’affichage ne reflète pas très bien ce qui se passe sur l’eau, il n’y a pas de gros écarts entre nous. Le niveau est homogène et il y a de belles bagarres ! Vivement le prochain rendez-vous ! »

Julien Villion (1er série OPEN 7.5 – Momentys) :

Cette victoire est sans doute à la très bonne préparation d’une bande de potes, assidus tout au long des entrainement d’hiver et de printemps ! Notre chef de projet Thomas Normand qui attend un heureux événement n’a pas couru le Spi mais il veillait de l’extérieur. Julien Bourgeois barrait quand Edouard-Marie Alikiagaleleï et Antoine Joubert réglaient. David Mirabel était au poste de N°1 et Loic Tisser, n°2. Quant à moi, j’étais à la tactique. C’était très sympa de se battre sur l’eau contre tout le groupe de trinitains qui maitrise bien l’Open 7.5 : Nicolas Groleau et Marco Guillemot. On s’est régalé. On avait un avantage en terme de manœuvres. On a navigué proprement et de manière constante. On était complet et on n’a pas lâché grand chose ! C’est une superbe victoire ! »

Marc Guillemot (Président de la classe OPEN 7.5, skipper de Team SOG qui termine 5ème du SPI) :

Un immense coup de chapeau à l’équipage de Momentys ! Ils ont travaillé régulièrement et ça paye ! Vraiment impériaux ; bravo à eux ! Ils ont mené de bout en bout ce Spi, montrant ainsi que notre classe OPEN 7.5 est tout à fait accessible à la jeune génération ! Leur prestation valorise l’ensemble de la classe. En Open, les équipages arrivent d’horizons différents ; mais chacun trouve ce qu’il est venu chercher, sport et plaisir sur un bateau exigeant mais abordable.
Je voulais également rendre hommage et remercier le comité de course du Rond A. Super comité toujours ponctuel, avec des parcours très bien mouillés.
Malgré ça, à bord de Team SOG, on a plutôt joué en deuxième rideau. On termine avec la médaille en chocolat ! Nous avions un très gros déficit de vitesse du au fait que notre préparation a clairement été mauvaise. Nous sommes restés sur nos acquis et du matériel de 2014. Malgré l’excellent travail de notre tacticien Frédéric Le Peutrec, on n’accède pas au podium. »

Yves Le Blevec (3ème série MACH 6.5 – Actual) :

Notre classement est honnête mais on pouvait faire mieux ! Ces 12 manches courues ont vraiment été top à courir, d’autant que l’on a pu jouer dans tous les secteurs de vent. Chaque course était donc différente. La flotte en MACH 6.5 est compacte, ça se bagarre pas mal, ça redistribue beaucoup. C’est passionnant. Le moindre faux pas coûte cher ! Cette édition du SPI a vraiment été belle ! Tout a parfaitement fonctionné ! A terre avec la SNT qui maitrise bien son organisation comme en mer avec un super Comité de course sur notre rond. Les parcours étaient parfaits, le comité annonçait ses intentions ; c’était limpide. Très agréable. Un vrai coup de chapeau au Comité donc et également à Alternative Sailing qui gagne avec brio. Ils ont tout dominé, même nous ! C’est un peu agaçant quand même ! »

Source

ClassMACH 6.5

Liens

Informations diverses

Au vent

Les vidéos associées : Mach 6.5

Les vidéos associées : Spi Ouest France