Rendez-vous en 2016 !

  • © Yohan Brandt
  • © Yohan Brandt

Patience et observation ont été les maîtres mots ce dernier jour de course à Marseille. Les fichiers météo prévoyaient l’arrêt de la pluie et l’arrivée d’une petit et timide brise de 10 nœuds.. de quoi lancer une belle dernière manche pour clôturer la Massilia Cup.

Une fois sur l’eau, le comité de course a tout tenté – à la recherche du moindre signe – mais les séries IRC et Sportboat, après 3 heures passées sous la pluie et un déjeuner pour les plus chanceux parmi les dauphins, sont finalement rentrés au Vieux Port : 3 nœuds de vent ne sont décidément pas suffisants pour régater !

Pour valider le week-end de compétition de la série des HN, 2 courses courues étaient nécessaires.

Un petit parcours a été mouillé et la flotte s’est engagée. Mais seul un pointage a été possible à la bouée de dégagement. La course a finalement été interrompue puis annulée.
Le bilan de la Massilia Cup millésime 2015, comme les années antérieures, reste très positif.

Les IRC ont couru 4 manches au cours des deux premiers jours, dont trois parcours techniques, les Sportboat plus chanceux, sont les seuls à avoir pu se mesurer sur quatre « bananes » .Les IRC ont rassemblé les plus belles unités de la Méditerranée.
En ce début de saison, on constate que le niveau des équipiers à bord ne cesse d’augmenter au même titre que le niveau de technicité des unités, pour preuve de magnifiques départs comme souligné par Jean-Michel Hury, président du comité de course du rond rouge.
Coté podium, la hiérarchie sportive reste respectée.

Pas de réelle surprise : on retrouve en IRC A les grandes écuries de Glen Ellen et Team Vision Future au top 3 et dans les autres séries, lors de la remise des prix, on reconnaît bien les cadors ; ceux qui vont jouer aux chaises musicales au cours des prochains mois de compétition, avec cependant l’arrivée d’un petit nouveau, tout droit débarqué de la Trinité, le A35 nouvelle génération CHENAPAN qui s’offre une 2nd place. Ce licencié du Pôle course du CNTL devrait faire parler de lui..

Pour le président du CNTL, Bernard Flory, ces 3 jours de compétion sont un succès même si, en tant que coureur, il reste déçu par cette dernière journée « off. »
« La Massilia Cup a rassemblé 70 bateaux. La saison dernière la présence d’une flotte de SB20 avait gonflé les effectifs. Les couleurs du CNTL ont été bien défendues puisque les licenciés représentaient près 1/3 de la flotte. Une belle fierté pour nous. Enfin, il faut remercier les bénévoles sans qui aujourd’hui les événements sportifs ne se dérouleraient pas. »

Source

Sophie Claudon

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 23 mars 2015

Matossé sous: IRC - ORC, Massilia Cup, Régates

Vues: 1597

Tags: , , , , , , , ,

Sous le vent

Au vent