SFS II : La vie en rose !

© Rick Tomlinson

Le monocoque Classe VOR 70 SFS deuxième du nom est, depuis son arrivée à Saint-Tropez le 4 mars dernier, l’objet de toutes les attentions de la part de Lionel Péan et de ses hommes d’équipage. L’échéance du 21mars, date du départ du premier grand rendez-vous de la saison 2015, les 900 Nautiques de Saint-Tropez by SFS, approche, et tout l’équipage de SFS II fait le maximum pour disputer ce grand triangle offshore en Méditerranée au mieux des capacités d’un bateau exigeant. Le nouveau SFS II était, voici quelques semaines encore, le bateau d’entrainement du Team SCA, actuellement engagé dans l’édition 2015 de la Volvo Ocean Race. Il porte toujours la livrée rose caractéristique de ce projet exclusivement féminin. Le nom SFS II figurera sur ces actuelles couleurs jusqu’en avril, date de l’entrée en chantier pour recevoir sa « robe » définitive, noire et rouge, comme celle de son prédécesseur. Lionel Péan et son équipage auront d’ici là profité des 900 Nautiques de Saint-Tropez by SFS, mais aussi de la SNIM à Marseille, pour découvrir leur nouvelle monture, d’ores et déjà appréciée à l’issue du convoyage entre Gandia (Espagne) et Saint-Tropez pour ses qualités de légèreté et de polyvalence. Il s’agit de l’ex Puma, issu de la même jauge des VOR 70 que le bateau accidentellement détruit dans un incendie le 17 janvier. L’apprentissage de cette nouvelle carène va demander de nombreux milles d’entrainement, à commencer dès lundi prochain par une série de sorties programmées dans le golfe de Saint-Tropez, qui permettront à l’équipage de prendre ses marques, et d’aborder ces deux premiers rendez-vous tropéziens et marseillais dans les meilleures conditions.

Un printemps chargé

Lionel Péan et ses hommes connaissent un printemps particulièrement intense. Les 900 Nautiques de Saint-Tropez by SFS, pour d’évidentes raisons liées à la Société Nautique de Saint-Tropez, qui en est l’organisateur, et à SFS – Lionel Péan en est d’ailleurs le parrain – leur tiennent particulièrement à cœur. Combinés avec la 50ème SNIM à Marseille (du 3 au 6 avril), les 900 Nautiques constituent en définitive de formidables opportunités pour entamer la prise en main du bateau, comme en témoigne Lionel ; « Nous abordons les 900 Nautiques avec une grande sérénité, dans la mesure où l’on aura réussi à faire le tour techniquement du bateau, et que nous partirons sans prendre le moindre risque. Nos objectifs ont naturellement évolué. Avec l’ancien bateau, on aurait attaqué le couteau entre les dents, dans la continuité de notre belle saison 2014. Nous sommes cette année de nouveau en apprentissage accéléré et nous savons que nous ne serons pas d’emblée à 100% de la maîtrise de la machine ou de la connaissance de son potentiel. Mais la combinaison très rapprochée des 900 Nautiques, course au large par excellence, et de la SNIM, régate au contact et entre trois bouées, va nous permettre de nous étalonner dans toutes les configurations du programme de l’année. A l’issue de ces deux premiers rendez-vous, on espère être très proche du niveau que nous avions fin 2014. En plus de nos milles d’entraînement, nous aurons acquis une bonne connaissance du bateau. Un peu de brise durant les « 900 » serait intéressante pour jauger du potentiel du bateau. »

Dans le vif du sujet

Tout l’équipage SFS II, sous la houlette de François Duguet, bras droit de Lionel, met ainsi les bouchées doubles pour se présenter samedi 21 mars prochain sur la ligne de départ des 900 Nautiques dans les conditions optimales de préparation. « Le bateau a été entièrement vidé cette semaine » raconte Lionel Péan.

Nous avons procédé au long inventaire du matériel livré avec le bateau, et fait le tri avec les éléments que nous avions conservé du bateau précédent. La coque toujours rose a été entièrement débarrassée de ses marquages SCA de la Volvo Ocean Race. François Duguet et Benjamin Schwartz ont entièrement démonté, vérifié et graissé les winches. Le gréement fait l’objet d’un examen minutieux et les drisses ont été changées. Le voilier recevra ses marquages provisoires aux couleurs de notre partenaire SFS en fin de semaine. Tout ce travail s’effectue pour l’heure à Saint-Tropez. Nous déciderons en avril du chantier où la mise en peinture définitive aura lieu.

Hâte de naviguer

Tout l’équipage bénéficiera le week-end prochain d’un repos bien mérité. Dès lundi 16 mars, « captain » Péan a convoqué ses hommes pour une pleine semaine d’entraînements dans le golfe de Saint-Tropez et au large.

On va tester toutes nos voiles et retrouver nos sensations et nos réflexes sur un plan de pont relativement similaire à celui de notre ancien bateau. L’équipage est ravi de ce nouveau départ avec SFS II, car c’est toujours excitant de partir avec un nouveau bateau. SFS II nous semble un peu meilleur que son prédécesseur qui était très typé, très extrême, au point que nous avions envisagé pour cette année 2015 d’en modifier l’étrave. Il avait de grandes qualités mais était moins polyvalent. SFS II nous semble mieux équilibré. Il ressort du convoyage depuis Gandia (440 miles) que le bateau parait plus léger, et offre un meilleur passage dans la mer, notamment dans le petit capot méditerranéen qui nous gênait tant l’an passé.

Des ambitions intactes

« La réactivité de notre partenaire SFS nous a permis de ne rien sacrifier à notre programme ni à nos ambitions » souligne Péan.

Nous allons cette année beaucoup jongler avec nos voiles d’avant, pour descendre notre « rating » (coefficient de calcul du handicap de chaque bateau lors des courses disputées sous les règles de l’IRC ndlr) de manière à jouer non seulement les victoires en temps réel, mais aussi les accessits en temps compensé. En fonction des courses, nous sacrifierons ainsi certaines voiles, afin de gagner en rating. Nous disposons de génois très grands qui nous permettent en fonction de conditions, d’être très performant et moins pénalisé lors du calcul de notre rating.

Source

Denis Van den Brink

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 12 mars 2015

Matossé sous: 900 nautiques de St Tropez, IRC - ORC, Régates

Vues: 1875

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent