Reprise des régates aujourd’hui

© Carlo Borlenghi

Après un premier volet le week-end dernier, la Primo Cup – Trophée Credit Suisse rassemblera dès aujourd’huir vendredi 6 février et jusqu’à dimanche, une nouvelle centaine d’équipages, répartis en douze Longtze Premier, sept Platu 25, seize IRC, trente-huit J/70 et vingt-cinq Melges 20. Ces deux dernières séries concourent également pour l’acte 4 des Monaco Sportsboat Winter Series.

Près de 500 marins sont attendus ce week-end et pourront découvrir les nouvelles infrastructures du Yacht Club de Monaco, dont son espace « animation », ouvert au public sur le quai Louis II et composé de l’équipementier Slam, partenaire de l’épreuve, de la voilerie Zaoli Sails, ainsi qu’une exposition de l’aquarelliste Philippe Gavin.

Côté compétition, les débats promettent un grand spectacle entre les ténors de chaque classe qui ont en grande majorité répondu présents à l’épreuve, comme par exemple en Melges 20, le Président de la classe internationale Manfredi Vianini Tolomei (Maolca), vainqueur l’an dernier, qui aura fort à faire face à l’armada russe composée de 13 unités, avec pour chef de file Valentin Zvadnikov (Synergy), sans oublier le champion d’Europe Achille Onorato (Mascalzone Latino) ou encore Federico Michetti (Shimmer) associé à Harry Melges, ainsi que le local de l’étape Guido Miani (Monaco Racing Fleet).

En J/70, Jacopo Carrain (Carpe Diem), président de la classe monégasque composé de dix-huit unités, se réjouit de la présence étrangère imposante venue d’Allemagne et d’Angleterre pour tester le plan d’eau, en prévision du Championnat d’Europe en octobre prochain en Principauté.

En Platu 25, on s’attend également à un duel germanique, entre Markus Sigrist (Ursa Minor) et Michael Haacke (Amica).

En IRC, les Suisses de Team Vision Future remettent leur titre en jeu face à un plateau très relevé de têtes de séries, à l’instar d’Adrien Follin (Give me Five) ou Olivier Maubert (Esparlica 4) du Yacht Club de Cannes.

En Longtze Premier, l’absence du quadruple vainqueur de la Primo Cup, Nicolas Bérenger (Beijaflore), pour cause de préparation du Tour de France à la voile, laisse le champ libre aux équipages alémaniques et aux jeunes talents français prêts à prendre la relève.

Rendez-vous aujourd’hui dès 13h00 pour le premier coup de canon.

Source

Isabelle Andrieux

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 6 février 2015

Matossé sous: IRC - ORC, Monotype, Primo Cup, Régates

Vues: 1556

Tags: , , , , , , , , , , , ,

Sous le vent