Les Experts s’imposent à Monaco

Pour ce premier volet de la 31e Primo Cup – Trophée Credit Suisse, qui a accueilli 92 concurrents, représentant 13 nationalités, répartis en six classes et deux ronds de course, le système dépressionnaire installé sur le golfe de Gènes a perturbé quelque peu les concurrents et le comité de course mais la volonté et la ténacité des arbitres et des coureurs à vouloir en découdre sur l’eau fut la plus forte.

« Les éléments naturels sont la base de notre sport et savoir lire le vent, interpréter les nuages et sentir le courant font partie intégrante du plaisir de la régate », commentait Thierry Leret, Président du Comité de Course de la 31e Primo Cup – Trophée Credit Suisse, lors de la remise des prix, dotée en vêtements Slam de la ligne Advanced Technology Sportswear pour l’ensemble des équipages classés sur le podium.

En IRC, le Tropézien et Responsable de la classe en Méditerranée, Jean-Claude Bertrand (Tchin Tchin), vainqueur l’an dernier cède sa suprématie à LOL emmené par Maxime Vyncke et aux jeunes équipages de Nutella, nouveaux venus en Principauté.
« Les conditions étaient difficiles sur l’eau mais l’ambiance à terre est toujours aussi sympathique avec la traditionnelle Pasta Party qui réunit l’ensemble des équipages jusqu’à tard dans la nuit. C’est aussi cela l’accueil du Yacht Club » a commenté Jérémie Lagarrigue, directeur général de Hydros.

En SB20, une des séries les plus nombreuses avec 22 inscrits et 7 pays représentés, la moyenne d’âge est incontestablement la plus jeune. Ce bateau « fun » et évolutif séduit bon nombre d’apprentis régatiers jusqu’aux plus expérimentés à l’instar du hyérois Fabien Henry (Black Magic), 4e au Mondial de SB20 en 2014 à Hyères. Le triple vainqueur du Tour de France à la Voile était associé au président de la classe mondiale Ed Russo.
Saluons la deuxième place des jeunes de l’équipage FFV Jeunes Talents qui avec l’insolence de leur talent ont bien failli remporter cette épreuve avec 2 victoires de manches. Seule leur contre-performance à la toute première manche laisse échapper la victoire au profit de l’Anglais John Pollard (Xcellent).
« L’attente a été longue pour notre série, mais je suis vraiment content que le comité de course ait tout fait pour mouiller le plus de manches possibles. Et sur l’eau comme à terre l’ambiance est vraiment chaleureuse, on peut tous se retrouver dans un bâtiment exceptionnel. Vivement l’année prochaine » a déclaré le très prometteur Robin Follin, âgé seulement de 20 ans, barreur de FFV Jeunes Talents, 4e au dernier Mondial 420. Le Russe Kirill Frolov (Melstom Team) termine à la 3e marche du podium.

En Smeralda 888, le Président de la classe, le Prince Charles de Bourbon-Sicile revient à la compétition après plusieurs mois d’absence. Ses automatismes ne se sont pas perdus, puisqu’il monte sur la 3e marche du podium. Gryphon de la famille Grut, avec à la tactique François Brenac au piano, n’a pu conserver sa place de leader obtenu la veille par manque de régularité. La victoire revient au Commissaire Général de la Section Voile du Y.C.M., M. Adalberto Miani et son fidèle équipage, avec une avance confortable de 5 points en quatre manches.

Sans surprise, victoire en Dragon du Russe Anatoly Loginov (Annapurna). Cet ancien médaillé olympique est toujours au sommet et n’a rien perdu de son talent ni de son savoir-faire à la barre.
Il s’impose devant l’équipage italien de Cloud, avec à la tactique par le cannois Jean-Sébastien Pons, qui sait toujours épauler et emmener les équipages au plus haut niveau quand il est à bord. La troisième place revient à Jens Rathsack (Little Hook), sociétaire du Yacht Club de Monaco.

En Star, la série la plus représentée ce week-end, avec 23 inscrits et certainement le niveau le plus relevé, a offert une belle bataille entre les neufs premiers. La bonne place sur la ligne de départ était chère occasionnant des départs individuels prématurés et désastreux pour certains, comme par exemple dans la première manche pour Lorenz Zimmerman (Squalo Bianco VIII) ou dans la deuxième pour Alex Gauda, un fidèle de l’épreuve depuis ses origines.
Notons la belle performance des Niçois Jean-Gabriel Charton et Olivier Terrol (Junior), qui décrochent le trophée, avec 9 points d’avance sur l’armada étrangère présente à Monaco. L’italien Maurizio Planine (Annetta) termine 2e devant le Suisse Bernhard Seger (Madbox).
« Nous avions une très grande motivation de venir à cette Primo Cup et de se mesurer à cette large flotte. La Principauté est une base d’entraînement exceptionnelle pour notre série, et la technicité du plan d’eau nous offre une grosse marge de progression. », observe le barreur Jean-Gabriel Charton.

Les Helvètes sont incontestablement les maîtres du Surprise et ont prouvé leur domination, en plaçant cinq bateaux aux six premières places. Le sociétaire de la Société Nautique Nicolas Groux (Signaterre CER 1) remporte pour la troisième fois l’épreuve devant Eric Monnin (Va-Rhum 9) et Jérome Clerc (Teo Jakob by Realteam). « Nous n’étions pas venus depuis 4 ans en Principauté. La Primo est pour nous une vraie préparation pour la saison à venir. On sait que les conditions à Monaco sont pertinentes pour tout régatier de haut niveau : il faut s’avoir s’adapter rapidement. » a commenté le Genevois quelque peu déçu de sa troisième place. Rappelons que la Primo Cup constituait également l’Acte 1 du Europ’ Sails European Surprise Sailing Series 2015.

En marge de la Primo Cup – Trophée Credit, l’ISAF organisait dans les salons du Yacht Club de Monaco deux jours de séminaire dédiés à la Direction de Course, encadrés par deux grandes personnalités de la Fédération Internationale de Voile, l’Israélien Nino Shmueli, vice-président du comité de course de l’ISAF et le Turc Ilker Bayindir, un des instructeurs des Clinics ISAF.

« C’est la première fois que le Comité de Course de l’ISAF se réunissait en Principauté. J’ai été personnellement très impressionné par les nouvelles infrastructures du Yacht Club de Monaco. Durant ces deux jours, nous avons pu échanger et partager nos savoir-faire et méthodes. » a déclaré Nino Shmueli, qui sera le prochain Directeur de Course (Principal Race Officer) des Jeux Olympiques de Rio. L’occasion pour les participants, venus d’Italie, d’Allemagne, de Roumanie, d’Arménie et de l’hexagone, de faire un point sur les nouvelles règlementations, les devoirs des yachts clubs en termes de sécurité et de mise en place de parcours, et d’envisager les prochaines saisons.

Place maintenant au second volet de la 31e Primo Cup – Trophée Credit Suisse, avec l’entrée en lice d’une centaine de bateaux, répartie en cinq nouvelles séries (Longtze Premier, Melges 20, J/70, IRC 1 & 2 et Platu 25). Pour les Melges 20 et les J/70, les régates constitueront également le 4e acte des Monaco Sportsboat Winter series, un programme de régate hivernal organisé entre octobre et mars en principauté.

Classement général final

Groupe SB20 après 3 manches (3 retenues)
1. Xcellent (John Pollard, 9 pts)

2. FFV Jeunes Talents SB20 (Robin Follin, 12 pts)

3. Melstom Team (Kirill Frolov, 17 pts)

Groupe Surprise après 3 manches (3 retenues)
1. Signaterre CER1 (Nicolas Groux, 8 pts)

2. Va-Rhum 9 (Eric Monnin, 8 pts)

3. Teo jakob by Realteam (Jérome Clerc, 10 pts)

Groupe Dragon après 3 manches (3 retenues)
1. Annapurna (Anatoly Loginov, 5 pts)

2. Cloud (Giuseppe Duca, 6 pts)

3. Little Hook (Jens Rathsack, 8 pts)

Groupe Star après 3 manches (3 retenues)
1. Junior (Jean-Gabriel Charton, 6 pts)

2. Annetta (Maurizio Planine, 15 pts)

3. Madbox (Bernahrd Seger, 20 pts)

Groupe IRC 3 & 4 après 4 manches (3 retenues)
1. LOL (Maxime Vyncke, 4 pts)

2. Nutella (Max Laout, 5 pts)

3. Tchin Tchin (Jean-Claude Bertrand, 6 pts)

Groupe Smeralda 888 après 4 manches (3 retenues)
1. Botta Dritta (Adalberto Miani, 5 pts)

2. Gryphon (Peter Grut, 8 pts)

3. Vamos mi amor (Charles Bourbon de Sicile, 10 pts)

Source

Isabelle Andrieux

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 2 février 2015

Matossé sous: IRC - ORC, Monotype, Primo Cup, Régates

Vues: 2306

Tags: , , , , , , , , , , , ,

Sous le vent

Au vent