Lancement de saison réussi pour l’équipe suisse de voile


La Coupe de Monde ISAF a lancé la saison de voile 2015 à Miami (USA). Dix athlètes de l’équipe suisse de voile représentaient le pays dans la première régate de cette saison pré-olympique. Malgré la blessure de Nathalie Brugger, le bilan de la délégation suisse est positif, face à l’élite mondiale de la discipline.

Avec près de 600 bateaux représentant 64 nations, les meilleurs régatiers engagés dans des disciplines olympiques se sont donné rendez-vous à Miami pour la Coupe du Monde ISAF; une régate durant laquelle certaines classes ont inauguré de nouveaux parcours.

La meilleure performance de Swiss Sailing Team est signée par le fribourgeois Romuald Hausser et son co-équipier Yannick Brauchli en dériveur double 470. Malgré des difficultés tactiques dans des conditions de vent inhabituelles, ils terminent douzièmes, le meilleur résultat en coupe de monde pour le duo qui a terminé seizième aux Jeux de Londres 2012. Comme le précise Yannick Brauchli: « Nous avons réalisé de nombreuses très bonnes choses durant cette régate, et nous sommes globalement satisfaits de ces deux semaines à Miami. Notre septième rang au championnat nord-américain et notre douzième place à la Coupe du Monde constituent deux performances de haut niveau dans une flotte de niveau mondial. »

L’équipage féminin de 470, mené par Linda Fahrni et Maja Siegenthaler, a fait ses preuves face à l’élite mondiale. Elles se sont régulièrement rapprochées du TOP 10, malgré des conditions de navigations difficiles. Leur vingtième place finale est très satisfaisante pour leur première Coupe du Monde, puisqu’elles naviguent dans l’élite depuis seulement un an.

Les jeunes athlètes de Swiss Sailing Team ont réalisé des performances encourageantes. Mateo Sanz Lanz (planche à voile), a signé quatre courses parmi les dix meilleurs, et termine quinzième. Le Genevois Guillaume Girod (Laser Standard) a manqué de peu sa place dans la Gold Fleet (la phase finale accueillant les navigateurs qui ont réalisé les meilleurs résultats durant la phase qualificative) et termine cinquante-neuvième, sur une flotte comptant 104 navigateurs. L’équipage genevois de 49er, Sébastien Schneiter et Lucien Cujean, a participé à sa première Coupe de Monde, marquée par une quarante-et-unième place finale.

Coup dur en revanche pour l’équipage de Nacra 17, Matias Bühler et Nathalie Brugger. Alors qu’ils avaient remporté la première course, ils ont chaviré lors de la deuxième course. La navigatrice fribourgeoise s’est blessée au ligament du genou droit. Elle a consulté les médecins de l’hôpital universitaire de Miami, mais le pronostic final sera établi en Suisse auprès du partenaire médical de Swiss Sailing Team, la Schulthess Klinik de Zürich. Nathalie devrait reprendre les entraînements sur l’eau dans 6-8 semaines. « Nous avons débuté ce championnat au terme d’une excellente préparation et pleinement conscients de nos moyens », précise-t-elle. « Grâce à cela, nous avons aussitôt remporté la première régate du championnat. Puis nous avons hélas chaviré et je me suis blessée, c’est très dommage… Je me concentre désormais pleinement sur ma rééducation, tandis que Matias va continuer à naviguer avec un remplaçant. Si tout se passe bien, je serai déjà de retour sur le bateau pour la régate de Palma, en mars. »

Swiss Sailing Team sera de retour en Europe pour les deux prochains rendez-vous importants : La Coupe du Monde à Palma de Majorque (Espagne) fin mars, qualificative pour les Jeux Olympiques de Rio 2016, et la Coupe du Monde à Hyères (France) fin avril.

Source

MaxComm Media

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : RS:X