Cap sur une 6ème édition, très Rhum-coco… de Paimpol !

© Fanch Galivel

Le traditionnel Trophée Multi50 Prince de Bretagne – Côtes d’Armor s’apprête à reprendre ses quartiers d’été au large de Saint-Quay-Portrieux. Du 22 au 24 août prochains, les côtes du Goëlo vont de nouveau vibrer au rythme de régates entre multicoques océaniques et de festivités organisées dans le cadre d’un rendez-vous devenu incontournable sur le littoral breton. Onze trimarans de 50 pieds, tous menés en équipage par des skippers attendus à l’automne prochain au départ de la Route du Rhum, promettent d’assurer le spectacle. Côté terre, les producteurs de ce terroir entre Paimpol et Tréguier sont déjà sur le pont pour mettre les petits plats dans les grands, et accueillir le public toujours plus nombreux sur cette manifestation conviviale et généreuse. Deux surprises de taille s’inscrivent au menu de cette édition 2014 : la fête du coco de Paimpol le dimanche, et la visite du chef cuisinier Jean Imbert à bord du bateau ambassadeur, le Maxi80 Prince de Bretagne, toujours fidèle au poste.

Après cinq éditions riches en saveurs terre et mer, on ne change pas les ingrédients d’une recette qui rencontre un succès grandissant au fil des ans. Fidèles à leurs habitudes, les producteurs bretons de l’UCPT (Union des coopératives de Paimpol et Tréguier) et leurs partenaires réunissent la flotte des Multi50, ces trimarans de 50 pieds aussi à l’aise au grand large qu’évolutifs entre trois bouées. A la fin des vacances d’été, ils les invitent à donner la mesure de ce qu’ils ont sous les flotteurs pour trois séries de régates à la journée, toujours très rythmées sur le plan d’eau de Saint-Quay-Portrieux.

Une flotte de 11 multicoques sur les eaux du stade

Les quais, et leurs gradins permettant au public de s’installer aux premières loges pour suivre grâce à des commentaires éclairés l’intensité de la bataille, donnent au port des allures de grand stade nautique. Sur le terrain de jeu, une équipe de onze trimarans a d’ores et déjà répondu à l’appel pour croiser les étraves une dernière fois avant de rejoindre, le 02 novembre prochain, la ligne de départ de la légendaire Route du Rhum. Gageons que leurs skippers, qui entament la dernière ligne droite avant de rentrer dans leur bulle de solitaire, vont profiter de l’occasion pour – si le vent le permet – pousser leur machine dans leurs retranchements, et en affiner les réglages aux côtés d’équipiers expérimentés. Jauger la concurrence, s’affûter, valider le matériel, et, pourquoi pas, marquer des points psychologiques : les objectifs sont nombreux pour les équipes sur les rangs de cette 6è édition du Trophée Prince de Bretagne – Côtes d’Armor. Qu’ils comptent parmi les leaders, ou les fidèles et sympathiques visages amateurs qui composent ce circuit dynamique, les skippers engagés se réjouissent de ne pas rater ce grand classique de leur calendrier sportif. Il constitue cette année une ultime mise en bouche sur l’eau, avant la grande transat du début de l’automne, seul à la barre de leur multicoque de 50 pieds (15,24 m).

Le Coco de Paimpol au tableau d’honneur

Le Trophée Prince de Bretagne – Côte d’Armor ne serait pas non plus ce qu’il est sans son village qui ouvre ses portes les trois jours de la compétition. Comme tous les ans avant la fin des vacances, les animations, gratuites et accessibles à tous, vont battre leur plein autour des légumes et des produits de la pêche. Découvrir, comprendre, déguster… en un mot partager. Cette fois encore, cet événement sportif ne manquera pas, à travers la présentation de produits locaux, de mettre les métiers de la terre et de la mer à l’honneur. Cette année, la tête d’affiche reviendra de droit au célèbre petit haricot blanc, reconnu par une Appellation d’Origine Protégée. Il sera célébré toute la journée du dimanche, le temps de la traditionnelle Fête du Coco de Paimpol. Défilé de confréries, concours de plumage et d’écossage, là encore il y en aura pour tous les goûts, notamment sur les stands de restauration qui feront la part belle à ce légume star, reconnaissable à sa gousse jaune paille avec des marbrures violettes.

Jean Imbert, invité de marque à bord du Maxi80 Prince de Bretagne
Pour partager la vedette avec le Coco de Paimpol, cette 6è édition du Trophée Prince de Bretagne pourra également compter sur la visite du talentueux chef Jean Imbert, aussi à l’aise derrière les fourneaux que devant la caméra. Originaire d’Erquy, non loin du cap Fréhel où il n’a jamais raté le départ de la Route du Rhum, le célèbre cuisinier costarmoricain n’a pas décliné l’invitation qui lui a été faite d’embarquer à bord du trimaran Prince de Bretagne, dont il est le parrain. Une jolie manière d’encourager son skipper, Lionel Lemonchois, également présent à la barre du trimaran rouge et gris pour des sorties de relations publiques.

Les bateaux inscrits

  • Actual (Yves Le Blévec)
  • Arkema Region Aquitaine (Lalou Roucayrol)
  • Delirium (Hervé de Carlan)
  • FenêtréA-Cardinal (Erwan Le Roux)
  • Gamin (Pierre Antoine)
  • Maître Jacques (Loïc Féquet)
  • Nootka (Gilles Buekenhout)
  • PiR2 (Etienne Hochédé)
  • Rayon vert (Alain Delhumeau)
  • Rennes Métropole Saint-Malo Agglomération (Gilles Lamiré)
  • Vers un monde sans sida (Erik Nigon)

Source

Anne Guillard

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Multi50