Dure nuit en perspective…

<

  • © Christophe Favreau
  • © Christophe Favreau
  • © Christophe Favreau
  • © Christophe Favreau
strong>Après deux rappels généraux, les 38 Figaro – Bénéteau ont finalement quitté les Sables d’Olonne, dans des conditions de vent très léger (6 à 8 nœuds) qui devraient encore mollir dans la nuit… une nuit qui s’annonce très difficile pour les coureurs qui devraient voir le vent disparaître au niveau de l’île d’Yeu.
Magnifique départ ! Les 35 solitaires et les 3 duos de la Solo Maitre CoQ viennent donc de s’élancer en direction de l’Ile d’Yeu, sous un magnifique ciel bleu… mais dans des vents plutôt erratiques. La petite brise de sud/est a rendu le départ compliqué pour des coureurs pressés d’en découdre mais trop nombreux au dessus de la ligne. Il faudra s’y reprendre à trois fois pour prendre un bon départ, à 12 h 35, sauf pour Eric Péron (Generali) et Vincent Biarnes (Prati Buches) qui ont franchi la ligne dans la minute avant le départ et ont été obligé de venir la couper à nouveau tout en prenant 2 heures de pénalité…

Arrivée massive à la bouée de dégagement

« Le long de la côte semblait être plus favorable jusqu’à la bouée de dégagement », constatait Nicolas Lunven, vainqueur de la Solitaire du Figaro en 2009, venu encourager ses petits camarades. Un choix qu’a fait avec succès Fabien Delahaye (Skipper MACIF 2012), premier à passer la marque devant Thierry Chabagny (Gedimat) et son partenaire Yoann Richomme (Skipper MACIF 2014). Un beau doublé ! Thierry Chabagny parvenait à reprendre la tête sous spi pendant que Gérald Véniard et Jeanne Grégoire (Scutum Garage David.com), premier duo à la bouée, se glissait dans son sillage avant de se faire doubler par les jeunes Benjamin Dutreux et Lucas Rual (Team Vendée), très rapides sous spi.

Gautier dans le match !

Au pointage de 18 h, Thierry Chabagny était toujours en tête, dans une brise légèrement mollissante, devant Fabien Delahaye et Yann Eliès (Groupe Quequiner Leucemie Espoir), bien revenu après un passage de bouée de dégagement en 16éme position. En quatrième position, on retrouve Alain Gautier (Generali Solo), dont le come-back démarre sur des chapeaux de roues ! Le premier Anglais, Ed Hill, se classe pour l’instant cinquième. Un quintet qui se tient pour l’instant en moins d’un mille. Reste maintenant pour les coureurs à se préparer à une longue nuit sans vent…pour un premier passage au large des Sables d’Olonne espéré demain dans l’après-midi.

Classement à 18 h :

Solitaire :

1 – GEDIMAT
2 – Skipper MACIF 2012
3 – Groupe Quequiner Leucemie Espoir

Double :

1 – Garage david.com Scutum
2 – Team Vendee
3 – Loriententreprendre

Source

Christophe Favreau

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 13 mars 2014

Matossé sous: Figaro 2, Monotypie, Solo Maître CoQ

Vues: 1296

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Au vent