Quatre des meilleurs laséristes français attendus à Oman

© Jean-Marie Liot/DPPI

 

Le plateau sera relevé à Oman. En effet, 46 des 50 meilleurs mondiaux au classement ISAF de Laser Standard sont attendus à Mussanah. Parmi la flotte internationale composée de 126 marins, on retrouve des champions olympiques, des champions du monde ou des champions nationaux venus de 48 nations d’Afrique, d’Asie, d’Europe, d’Océanie, d’Amérique du Nord, d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud.

Côté français, ils seront quatre à faire le déplacement à Oman en novembre : Jean-Baptiste Bernaz (6e au classement ISAF), Antony Munos (39e), Eliot Merceron (49e) et Jules Ferrer (88e).

10e aux Jeux Olympiques de Londres pour sa deuxième participation après Pékin en 2008, Jean-Baptiste Bernaz viendra jouer les avant-postes à Oman sur la compétition organisée par le Ministère des Sports omanais et Oman Sail, dont le coup d’envoi sera donné le 16 novembre prochain. Auteur de belles performances cette saison, le français, qui truste le Top 10 mondial de la discipline, a décroché l’argent lors de la Semaine Olympique de la Garda Trentino à Riva del Garda en italie en mai dernier, ainsi qu’aux Jeux Méditerranéens en Turquie en juin. Il a également signé une belle 5e place sur la Semaine Olympique de Split en Croatie et sur l’ISAF Sailing World Cup de Hyères, en France. 6e au Championnat d’Europe de Laser Standard à Dun Laoghaire en Irlande en août, il a terminé 8e à l’ISAF Sailing World Cup de Palma en Espagne en mars, et 9e de l’ISAF Sailing World Cup de Miami, aux Etats-Unis. Malgré des résultats en demi-teinte à la Semaine olympique française de La Rochelle (11e) et sur la Delta Lloyd Regatta Medemblik aux Pays-Bas en mai dernier (15e), il reste l’un des meilleurs mondiaux de la discipline.

Il faudra également compter sur Antony Munos, qui s’est classé dans les 35 premiers sur tous les évènements majeur de Laser auxquels il a participé cette année (30e de l’ISAF Sailing World Cup de Palma ; 33e à Hyères ; 17e à Kiel en Allemagne ; 34e en Irlande ; 28e à La Rochelle sur la SOF).

Eliot Merceron, 49e mondial, et Jules Ferrer, 88e au dernier classement (21 octobre), essaieront également de bien figurer dans la flotte à Oman. Merceron a signé ses deux meilleurs résultats de la saison à Kiel en Allemagne sur la Kieler Woche Kiel où il a terminé 19e, et à La Rochelle (Z0e), alors que Ferrer a quant à lui terminé 19e de la Sail for Gold Regatta de Weymouth & Portland en juin, et 42e à La Rochelle.

Un plateau international relevé

Les quatre Français auront fort à faire face aux meilleurs mondiaux de la discipline. A commencer par l’Australien Tom Burton, leader au dernier classement ISAF de la discilpline mais également champion d’Australie et récent vainqueur de la Sailing World Cup de Hyères. Burton s’est également classé second de l’ISAF Sailing World Cup de Palma en Espagne.

On notera également la présence du numéro 2 mondial, Tonci Tonci Stipanović. Le Croate, qui a fait récemment un bond du 14e au 2e rang mondial après avoir remporté l’ISAF Sailing World Cup de Qingdao en Chine, s’est également imposé sur les Jeux Méditerranées en Turquie et la Semaine olympique de Split et s’est classé 3e à Hyères, 4e à Palma.

Les troisième et quatrième du classement ISAF, Bruno Fontes et Jesper Stalheim, seront également présents à Oman. Le Brésilien Bruno Fontes a progressé au classement de la 9e à la 3e place après s’être imposé sur les Championnats d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud de Laser au Chili en septembre. 5e de l’ISAF Sailing World Cup de Miami et à Palma, il s’est adjugé la 6e place à Hyères. De son côté, le Suédois Jesper Stalheim, vainqueur du Test Event de l’ISAF Sailing World Cup à Santader, aégalement remporté l’ISAF Sailing World Cup de Miami et de la Laser Europa Cup

Oman a hâte d’accueillir la flotte à Mussanah

Issa bin Sultan Al Ismaili, directeur du championnat mais aussi du comité organisateur des Laser World Championships 2013 a indiqué qu’Oman avait hâte d’organiser l’évènement et d’accueillir certains des meilleurs marins internationaux venus des quatre coins du monde sur ses rives.

“Avec le Ministère du Sport omanais, notre sponsor titre Omantel et nos partenaires médias Oman Daily et Oman Observer, nous nous réjouissons de cette opportunité exceptionnelle de promouvoir notre industrie maritime de haut vol que ce soit au niveau de la voile de compétition que de la voile loisir, ainsi que la multitude d’attractions naturelles et culturelles que le pays a à offrir”.

“Mussanah Sports City, qui a été construite selon les standards olympiques, est dédiée à la pratique de la voile. Elle propose des conditions de navigation idéales avec des vents stables et une mer chaude, alors qu’Oman est une destination touristique de choix, qui offre un mix rare de déserts magnifiques, de montagnes et de mers, auxquels vient s’ajouter un héritage préservé qui assure à ceux qui s’y rendent de vivre des expériences riches et authentiques”.

“Nous pouvons remercier ces champions qui nous font l’honneur de venir à Oman car leur présence va nous permettre d’inspirer de jeunes Omanais et de développer leur talent, mais également nous aider à créer un héritage nautique durable dans le pays”, a déclaré Al Ismaili.

Source

Daphne Morgan Barnicoat

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Laser