Dunkerque Plaisance pour un sixième titre ?

© Mouchel Vincent - Ouest France

Samedi sera lancé la 10ème édition du Grand Prix International de la Côte d’Opale. Pendant trois jours, plus de 50 voiliers et leurs équipages seront sur les plans d’eau nordistes pour des parcours techniques entre trois bouées, des parcours côtiers et une grande course entre Boulogne-sur-Mer et Dunkerque prévue le 19 mai. Revue de détails des forces en présence…

Julien Marcelet et son Mini 6.50 « Hissons les voiles en Nord-Pas-de-Calais » seront l’attraction du Grand Prix. Le jeune ardrésien parrainera la compétition et sera sur l’eau afin de montrer son voilier, une petite bombe des mers qui prendra le départ, le 13 octobre, de la fameuse Mini-Transat. Une traversée de l’atlantique en solitaire et sans assistance qui se déroulera de Douarnenez à Pointe-à-Pitre en passant par les Canaries. Le bateau aux couleurs du Nord-Pas-de-Calais sera baptisé samedi soir au Yacht Club Boulonnais.

Les sportboats, J80, unité dessiné par Rod Johnstone et construite par J Composites en Vendée, Open 5.70, imaginé par Jean-Marie Finot, seront sur les lignes de départ du Grand Prix uniquement à Dunkerque. Rémy Hurdiel et son équipage de l’université du littoral de la Côte d’Opale semblent les favoris en J80. Le spécialiste du sommeil de nombreux coureurs au large, comme François Gabart, dernier vainqueur du Vendée Globe, est le tenant du titre. Dans la catégorie, des Open 5.70, en l’absence de Pauline Bryère, la calaisienne, récemment cinquième du Grand Prix de l’Ecole navale, le champ est libre pour les expérimentés Delacroix, Lavigne et le Deist à bord du voilier « JRD » mais ils devront faire attention aux espoirs de « Voile Ambition Dunkerque », le centre d’excellence de la voile habitable dans le Nord. Damien Seeten, fils de la légende Joe, est, pour exemple, en pleine ascension sur ce support fun, dynamique et spectaculaire.

Chez les grands voiliers engagés dans le Grand Prix International de la Côte d’Opale, la lutte sera acharnée dès samedi à Boulogne-sur-Mer puis dimanche pour les 45 milles entre le grand port de pêche français et la cité de Jean Bart, capitale régionale de la culture 2013, et lundi pour la finale. Philippe Bourgeois et ses fidèles équipiers dunkerquois tenteront d’accrocher un sixième Grand Prix à leur palmarès. « Dunkerque Plaisance », A35 véloce, vient notamment de remporter la Banana’s Cup à Dieppe. Mais la concurrence sera bien présente en IRC 1 puisque le Grand Soleil 39 « Alegria » du belge Carl Sabbe est inscrit et compte prendre sa revanche. En IRC2, le trophée « Manche » de l’union nautique de la course au large sera également disputé avec la venue des néerlandais de « Cappela », vainqueur 2012 et une horde de Half Tonner en préparation pour la Half Ton Classics Cup qui aura lieu à Boulogne du 18 au 23 août. Enfin, une dizaine de HN1 et 2 se disputeront le titre convoité de vainqueur du Grand Prix International de la Côte d’Opale, une manifestation qui se caractérise par un esprit convivial hors du commun et qui met en avant le fabuleux décor de la Côte d’Opale.

Source

Agence TB Press

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 15 mai 2013

Matossé sous: Divers, IRC - ORC, Régates

Vues: 1622

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Au vent