L’occasion de repenser la voile féminine

© Bruno Bouvry

150 concurrentes de 7 nationalités différentes ! Ces quelques chiffres traduisent d’eux-mêmes l’engouement des filles pour l’événement et la voile féminine de manière plus générale.

Si la Women’s Cup est une régate 100% féminine, son objectif n’est pas de cloisonner les pratiques hommes et femmes, mais plutôt d’offrir un moment convivial aux femmes pour oser pratiquer en toute confiance et aller ensuite vers des équipages mixtes. Parmi les concurrentes présentes sur la Women’s Cup, on a pu retrouver des mères de famille, des professionnelles de la voile, des amatrices, des jeunes et des moins jeunes, mais qui avaient toutes l’envie commune de régater et se faire plaisir sur l’eau.

Lors de ces deux jours, les problématiques liées à la pratique féminine du sport et particulièrement de la voile ont été soulevées à plusieurs reprises. A l’occasion de la table ronde, plusieurs voix, féminines et masculines, ont pu s’exprimer à ce sujet : Julia et Johann de l’association Ride’N Rose qui organise des événements dédiés à la pratique féminine des sports de glisse ; Océane Millon de la Verteville du cabinet Gide Loyrette Nouel ; Xavier David, manager du Team Sam Davies – Savéol ; Benjamin Bonnaud, Entraineur Equipe de France féminine en FX ; Sylvie Harlé, arbitre national voile et marraine Plan ; Camille Lecointre 4ème aux JO de Londres 2012 en 470.

Pour cette 3ème édition, la presse a également fortement relayé l’information : plus de 100 pages web, 20 articles en presse quotidienne régionale, des radios, une émission en direct sur France 3 région, entre autres. L’intérêt porté par les médias est un marqueur important, vecteur de démultiplication de la pratique chez les femmes.

Une boîte à idées mise en place le dimanche a également animé de nombreux débats autour de la facilité ou la complexité de pratiquer un sport nautique pour les femmes… Ce fut l’occasion de partager toutes les idées originales pour développer ce sport, que toutes puissent y accéder. Les expressions proposées vont être analysées et développées dans le cadre d’une volonté de favoriser la pratique féminine par des actions concrètes. L’équipe de la Women’s Cup et de l’APCC restent ouverts à toutes les idées… Et risquent bien de proposer d’ici peu de nouvelles occasions originales, aux femmes, pour pratiquer la voile !

D’ici là, nous suivrons avec intérêt les équipages féminins venus se caler lors de la Women’s Cup pour la suite de leur saison sportive. Nous en retrouverons certains au Spi Ouest France et à la SNIM, premiers grands événements nautiques de la saison 2013. Il ne fait aucun doute que ces sportives continueront à porter les couleurs de la campagne “Because I am a girl” tout au long de l’année. Cette campagne est désormais adoptée comme identité commune et fédératrice des voileuses qui ont conscience de la chance de pouvoir pratiquer leur sport et des progrès qu’il reste encore à faire sur l’égalité femmes/hommes dans le monde.

Ces progrès ne peuvent se faire qu’avec l’accompagnement d’entreprises responsables impliquées dans des démarches actives tel que les partenaires de la Women’s Cup. À l’image de Patricia Brochard – Co-présidente de Sodébo – qui, en tant que chef d’entreprise, est sensible aux notions d’égalité de chances dans le milieu professionnel et pour qui, la journée du 8 mars consacrée aux droits des femmes est aussi l’occasion d’inciter les femmes à oser !

Source

Cécil Keriel

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 26 mars 2013

Matossé sous: Corporatives, Régates, Women's Cup

Vues: 1297

Tags: ,

Sous le vent

Au vent