Une deuxième journée décisive !

© DR / Trophée Ile Pelée

Deuxième jour de course en rade de Cherbourg. Si hier les conditions météorologiques étaient très clémentes, aujourd’hui, les étudiants ont eu le droit à des navigations beaucoup plus sportives. Au fil des heures, le vent, orienté Sud/Sud Ouest, a forci pour se stabiliser autour des 25 nœuds. Une journée tonique qui a permis aux 30 équipages en lice de valider 6 courses. Les phases qualificatives terminées, la composition des ronds Or et Argent a pu être annoncée. Demain, les finales seront lancées sur un plan d’eau sûrement mouvementé. À l’issue de ces dernières navigations, le nom du vainqueur de l’édition 2013 du Trophée de l’île Pelée sera annoncé !

De sérieux leaders, de bons outsiders
Aujourd’hui, les leaders n’ont laissé que peu de chances à leurs poursuivants. EPF Lausanne 1 persiste et signe. L’équipage suisse, régulier, termine ses 4 courses du jour à la seconde place. Avant de prendre le départ, ce matin, Mayeul Van Den Broek restait pourtant prudent quant aux pronostics : « Nous avons validé 2 courses hier dans notre poule, rien n’est donc acquis. Aujourd’hui sera une journée importante pour les classements, nous devrons faire le maximum… ». Un objectif largement atteint puisque le team de Lausanne termine en tête des phases qualificatives et décroche la première place du rond Or. Science Com U Nantes réalise également une belle performance en occupant quasiment tous les podiums de la journée. L’équipage se classe deuxième au général provisoire. Vainqueurs en 2012, les étudiants de Pharmasea Caen 1 s’offrent la quatrième course du jour mais de moins bons résultats lors des deuxièmes et troisièmes courses les privent du podium. L’équipage italien, AMS Bologna, en profite et se glisse à la troisème place du classement provisoire. Du côté du rond Argent, c’est l’équipage AS UBO Brest qui occupe la première marche du podium suivi de près par Centrale Nantes 2 et Païs Vasco.

Après deux jours de compétition, Roland Galliot, président du comité de course dresse un premier constat : « Sur les éditions précédentes, certains équipages manquaient d’entraînements. Cette année, la flotte est vraiment homogène. Deux groupes se forment naturellement, le paquet de tête et les autres, mais globalement, nous constatons un meilleur niveau général. Les étudiants ont conscience de l’enjeu, ils viennent pour le titre ! Les phases de départs sont, par exemple, beaucoup mieux négociées et les règles de courses sont respectées. Il y a un très bon esprit au sein de la flotte et ça, c’est essentiel. »

Demain, les phases finales permettront d’annoncer le nom du vainqueur 2013. Rendez-vous sur les pontons du port Chantereyne pour le dénouement de cette 18ème édition du Trophée de l’île Pelée.

Source

Alexandra Asselin

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 15 mars 2013

Matossé sous: Divers, Régates, Trophée de l’île Pelée

Vues: 1204

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent