Neuf équipages entre Barheïn et Mascate

© Lloyd Images

L’EFG Bank Sailing Arabia – The Tour, seule course au large longue distance de la région du Golfe, est partie aujourd’hui avec neuf équipages internationaux et plusieurs grands noms de la voile du Moyen-Orient qui se sont élancés pour une épreuve d’endurance hors du commun entre Bahreïn et Mascate.

Cette troisième édition, organisée par Oman Sail pour promouvoir la voile dans les pays du Golfe et faire revivre le patrimoine maritime de cette région du monde, est officiellement partie de la Marina Amwaj aujourd’hui pour 15 jours de compétition et un parcours de 760 milles le long des côtes de quatre pays différents.

La cérémonie d’ouverture organisée sous le patronage de Son Altesse Sheikh Nasser Bin Hamad Al Khalifa, Président du Conseil Suprême de la Jeunesse et des Sports de Barheïn et Président du Comité Olympique de Barheïn, s’est tenue en la présence des représentants de la Fédération de Voile des Pays du Golfe, des officiels de la course, des sponsors, des skippers et des équipages en compétition pour le Trophée EFG Bank Sailing Arabia – The Tour 2013.

“Bahreïn est extrêmement fier d’accueillir la cérémonie d’ouverture et la première étape de l’EFG Bank Sailing Arabia – The Tour”, a déclaré le Président de l’Association des Sports Nautiques de Bahreïn, Khalifa Abdulla Al Khalifa, au départ de l’épreuve. “Grâce à l’ambition d’Oman Sail, une course d’envergure internationale réunit toute la région autour de la voile et permet de promouvoir ce sport auprès de la nouvelle génération. Les équipages s’élancent maintenant vers le Qatar pour cette première étape et nous leur souhaitons bon vent du départ à l’arrivée”.

Cette édition 2013 s’annonce d’ores et déjà comme la meilleure depuis sa création, avec la participation de quelques-uns des meilleurs marins du monde. L’EFG Bank Sailing Arabia – The Tour est l’aboutissement de trois années de développement de la course au large dans le Golfe Persique et le plateau de participants cette année reflète parfaitement la portée internationale qu’a pris l’événement auprès de la communauté nautique.

Les neuf équipes en compétition dans l’EFG Bank Sailing Arabia – The Tour s’affronteront sur des monotypes Farr 30. Ils représentent cinq nations différentes dont Oman, avec Team Renaissance, Royal Navy of Oman, Team BAE Systems et l’équipe 100% féminine de Team Al-Thuraya Bank Muscat, et les Emirats Arabes Unis, avec Team Abu Dhabi et Team AISM.

La portée grandissante de l’événement et son adoption par la communauté nautique internationale sont reflétées par la participation d’équipes aux couleurs de Monaco, des Pays Bas et plus largement de l’Europe.

“L’ambition d’Oman Sail est d’encourager les talents de la voile dans cette région du monde et de faire renaître son patrimoine maritime”, explique Issa Al Ismaili, Directeur de l’Evénement chez Oman Sail. “A travers l’EFG Bank Sailing Arabia – The Tour Oman Sail présente également une plateforme passionnante pour faire évoluer les populations et laisser un héritage durable”.

La manche de 100 milles vers le Qatar est la première des sept étapes que compte le parcours qui emmènera ensuite la flotte aux Emirats Arabes Unis, avec des escales à Abu Dhabi, Dubaï (nouveauté cette année), et Ras Al Khaimah, puis à travers le Détroit d’Ormuz, vers Oman et des escales à Dibba, Mussanah et une arrivée à Mascate.

Parmi les favoris cette année : Team AISM, mené par Bertrand Pacé. Vainqueur de l’édition 2011, le célèbre skipper français est un ancien barreur de l’America’s Cup et il a notamment remporté huit fois le Tour de France à la Voile. Mais le Team BAE Systems sera également une équipe à surveiller car elle est menée par un autre Français, Cédric Pouligny, qui a fini troisième des deux précédentes éditions.

L’EFG Bank Sailing Arabia – The Tour 2013 a également attiré de nouvelles têtes parmi les grands noms de la voile, comme le skipper du MOD70 d’Oman Sail Sidney Gavignet, qui sera à la barre d’EFG Bank (Monaco) entouré notamment du multiple tourdumondiste Neal McDonald et de l’Omanais Fahad Al Hasni.

La navigatrice britannique Dee Caffari, seule femme à avoir bouclé un tour du monde en solitaire dans les deux sens (d’est en ouest et d’ouest en est), mènera quant à elle Al-Thuraya Bank Muscat, un équipage 100% féminin composé de l’Américaine Katie Pettibone et de six jeunes talents de la voile omanaise qui se relayeront à bord. Plus petites et plus légères que les autres concurrents masculins, ces femmes pourront être au nombre de huit à bord, contre six à sept hommes pour les équipages masculins.

Outre l’équipage de Bertrand Pacé, les espoirs des Emirates Arabes Unis se porteront aussi sur Team Abu Dhabi, emmené par le plus célèbre skipper des Emirats, Adil Khaled, qui a participé à la dernière Volvo Ocean Race à bord d’Abu Dhabi Ocean Racing de Ian Walker. Son équipage est composé à la fois de marins d’Abu Dhabi et de Dubaï. “C’est la première fois que je cours avec une équipage 100% émirati. C’est formidable pour mon pays et je suis très fier de porter ses couleurs. C’était mon rêve de mener un équipage émirati après la Volvo Ocean Race. Nous allons faire de notre mieux. Je ne sais pas trop comment cela va se passer, mais nous verrons bien”.

Sur Team Renaissance, le skipper omanais Mohsin Al Busaidi fut le premier Arabe à boucler un tour du monde sans escale et c’est sa troisième participation à l’épreuve, la deuxième en tant que skipper. Son équipage est composé en majorité d’Omanais et compte également deux grosses pointures de la voile francophone, Bruno Dubois et Thierry Douillard. Ils seront opposés à un autre équipage originaire d’Oman, Royal Navy of Oman.

Le plateau est complété par deux équipages venus d’Europe : Team Messe Frankfurt, skippé par l’Allemand Marcel Herrera avec des jeunes équipiers britanniques de l’Université de Plymouth, et Team Delft Challenge, l’équipe d’étudiants néerlandais de Kay Heemskerk, qui ont déjà participé au Tour de France à la Voile mais régatent pour la première fois au Moyen-Orient.

Avec quatre pays et huit villes étapes, l’EFG Bank Sailing Arabia – The Tour réunit tout ce que le Golfe Persique a de mieux en termes de conditions de navigation et d’infrastructures ultra-modernes.

Après un départ de Manama le 10 février, l’EFG Bank Sailing Arabia – The Tour rejoindra Doha, Abu Dhabi, Dubaï, Ras Al Khaimah, Dibba et Mussanah pour une arrivée le 25 février à Mascate.

Source

Donatella Donatelli

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent