Les IRC et les nouvelles séries monotypes entrent en lice

© Carlo Borlenghi

C’est sous un beau soleil et une mer plate, dans un vent soutenu de Sud Ouest de 10 nœuds se renforçant en fin de journée à près de 30 nœuds, qu’a été donné le coup d’envoi du deuxième week-end de la 29e Primo Cup-Trophée Credit Suisse.

Trois manches ont été courues pour les trois séries monotypes (Smeralda 888, SB20 et J70), contre deux pour les croiseurs jaugés IRC. Un plateau international de 47 concurrents, de haut niveau, et avec la présence de grands noms de la voile Olympique, à l’instar de Jean-Baptiste Bernaz (10e aux JO de Londres) ou de la course au large, comme Sébastien Col (dernier vainqueur du Tour de France à la voile)… Il aura fallu toute l’expérience du Comité de Course et notamment de son mouilleur Josh Warren pour anticiper les bascules de vent et permettre aux tacticiens et skippers de s’exprimer sur le plan d’eau.

Carton plein, avec trois victoires de manches, pour l’équipage monégasque Socca Team, barré par Guido Miani, creusant tout de suite l’écart avec Extravaganza by Vertigo, skippé par Marco Salvi et Mascalzone Latino de Achille Onorato.

En SB20, ce sont les Anglais de John Pollard, qui tiennent la dragée haute à l’équipage familiale de Jean-Baptiste Bernaz (2e du classement général provisoire) et au Président de la classe Edward Russo et son Black Magic.

Nouvelle série à Monaco, élu bateau de l’année 2012, le J/70 a su séduire bon nombre de jeunes équipiers. Rapide et évolutif, ce monotype de 7 mètres a démontré, dans la baie monégasque, toutes ses qualités dans ce type de temps. Côtés résultats, ce sont les Italiens de Fremito d’Arja, qui gagnent deux manches sur trois, talonnées par leurs compatriotes de Spin One et les Hollandais de Henri Lloyd, ce trio étant à seulement 5 points.

En IRC, sur un parcours plus long de 8 milles nautiques (contre 5,5 milles nautiques pour les monotypes), seules deux manches ont été disputées. C’est l’anglais Checkmate de Nigel Biggs qui domine en temps compensé la flotte des gros croiseurs. A noter la 2e place d’Eleuthera, emmené par Marc Pajot et ses deux filles, victorieux l’an dernier. L’imposant Speedy, vainqueur en temps réel des deux manches, n’arrive pas à creuser l’écart en temps compensé et se retrouve relégué à la 6e place du classement général provisoire.

Suite des régates demain, samedi à partir de 10h00.

Classement Général Provisoire, à l’issue du premier jour de régate

Groupe IRC après 2 courses (2 retenues)

1. Checkmate, Nigel Biggs, (GB) 2pts
2. Eleuthera, Marc Pajot, (NED) 6pts
3. Esparlica 3, Olivier Maubert, (FRA) 7pts

Groupe J/70 après 3 courses (3 retenues)

1. Fremito d’Arja, Dario Levi, (ITA) 4pts
2. Spin One, Pietro Saccomani, (ITA) 8pts
3. Henri Loyd, Wouter Kollmann, (NED) 9pts

Groupe SB20 après 3 courses (3 retenues)

1. John Pollard, John Pollard, (GB) 4pts
2. Bernaz, Jean Baptiste Bernaz, (FRA) 7pts
3. Black Magic, Edward Russo, (FRA) 8pts

Groupe Smeralda 888 après 3 courses (3 retenues)

1. Socca Team, Guido Miani, (MON) 3pts
2. Extravaganza by Vertigo, Marco Salvi, (MON) 9pts
3. Mascalzone Latino, Achille Onorato, (MON) 10pts

Source

Isabelle Andrieux

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 9 février 2013

Matossé sous: IRC - ORC, Monotype, Primo Cup, Régates

Vues: 1414

Tags: , , , , , , , , , , , ,

Sous le vent

Au vent