L’ArMen Race poursuit son Ascension …

© Eric Rousseau

Avec un plateau exceptionnel de coureurs et 100 bateaux sur la ligne de départ en 2012, l’ArMen Race a réussi en seulement deux ans son pari: devenir le rendez-vous incontournable de la course au large. Elle complète, pour l’Atlantique, la Rolex Fastnet Race en Manche et la Giraglia Rolex Cup en Méditerranée.

Réunis sur un même parcours, Class 40 et Ultimes, Multi 30 et MOD 70, Multi 50’ et Imoca s’affronteront pour la 3ème fois le temps du week-end de l’Ascension aux côtés des IRC et des HN sur 300 à 360 milles nautiques de stratégies.

Modification de parcours et cap sur la convivialité

Si on ne présente plus la Société Nautique de la Trinité sur Mer, l’organisatrice de l’ArMen Race ne compte pas pour autant se reposer sur ses lauriers. 2012 fit l’objet d’un questionnaire aux participants… 2013 prend en considération les attentes du plus grand nombre.

Au départ de la Trinité sur Mer, professionnels et amateurs retrouveront, entre la Baie de Quiberon, la Chaussée de Sein, les contournements de Belle-Île et de l’Ile d’Yeu, de nombreuses options sur un parcours plus offrant que celui de l’édition passée et rallongé de 60 milles pour les plus grandes classes.

Le parcours de l’ArMen Race 2013 se fait plus technique et sans doute moins périlleux évitant aux différentes unités des croisements audacieux notamment en Baie d’Audierne et à l’approche de l’Île d’Yeu. Les concurrents pourront se permettre par ailleurs de très belles approches tactiques puisque le nombre de portes réduit à son strict minimum laissera aux plus teigneux l’opportunité d’aller chercher de l’air au large sans pour autant être pénalisés.

À leur retour à terre, les navigateurs ne seront pas en reste. La SNT renforce l’accueil de la flotte et promet à tous une manifestation conviviale et chaleureuse. 24h/24, 4 jours durant, le village de l’ArMen Race fêtera le retour de ses concurrents, du premier au dernier, quelle que soit leur heure d’arrivée.

Un spectacle de haute volée, une visibilité remarquable

Lieu de rencontres et d’échanges entre marins et grand public, partenaires et journalistes, l’ArMen Race 2013 se veut festive. Avec le soutien de la Ville de la Trinité sur Mer et de la Sagemor, de l’Office de Tourisme et des nombreux acteurs locaux, la SNT s’emploie d’ores et déjà à faire vivre l’ArMen Race à terre pour le plaisir de tous et pour une plus grande visibilité des partenaires et des classes. L’Evénement trinitain est lancé.
The show must go on!

Détenteur du record :

Yann Guichard et son équipage en 2011 sur Gitana 11 en 14h05’20’’

Les chiffres 2012

  • 100 bateaux
  • 3 Imoca
  • 1 Ultime
  • 4 MOD 70
  • 7 Multi 50
  • 5 Multi 30

Marc Guillemot, Sam Davies, Arnaud Boissières, Michel Desjoyeaux, Yann Guichard, Sydney Gavinet, Sébastien Josse, Karine Fauconnier, Yves LeBlevec, Erwan Leroux, Lalou Roucayrol, Charlie Capelle…

Ils l’ont faite eux aussi….

Jean Le Cam, Vincent Riou, Yann Elies, Lionel Lemonchois, Françis Joyon…

Source

Léa Launay

Liens

Informations diverses

Sous le vent