CAMPER , second à Cape Town

© Ian Roman/Volvo Ocean Race

Après une dernière nuit mouvementée, CAMPER with Emirates Team New Zealand prend la deuxième place de l’étape de 6 500 milles entre Alicante et Le Cap. Il a franchi la ligne à 10h48’04” UTC (11h48 Paris) aujourd’hui. Temps de course officiel de CAMPER sur l’étape 1 : 21 jours, 21 heures, 48 minutes et 4 secondes.
« Une étape difficile, » a commenté le skipper Chris Nicholson en mettant le pied à terre. « On était toujours prêts à attaquer. On s’en est bien sortis, on est deuxièmes ici et c’est un bon résultat.
« On voulait aller à la côte le long de l’Afrique et on y est allé pendant un temps, mais c’était la mauvaise option. On a passé 20 jours à rattraper cette décision – on aurait adoré être au contact avec Telefónica et PUMA.
« Les conditions étaient assez rudes, on a pu le voir avec tous les problèmes à bord des bateaux. Notre bateau est entier et on va bien. Mais justement, c’est un bon bateau et on peut mieux faire.

« C’est très agréable d’être enfin au Cap, » a ajouté le co-skipper Stu Bannatyne. « J’ai l’impression d’une très longue étape. Nous sommes très contents d’être sur le podium.

« La nuit dernière, une fois que Telefónica a terminé, on a ralenti dans des vents de 35 à 40 noeuds. On a préservé le bateau toute la nuit, ça n’avait aucun sens de continuer à pousser. »
La nuit dernière ne l’a pas épargné, mais aujourd’hui, l’équipage de Chris Nicholson a bien franchi la ligne et s’assure 25 points, plus les quatre points de leur troisième place sur la course In-Port d’Alicante.
Avec 29 points, ils sont désormais deuxièmes au classement général provisoire – deux points derrière Team Telefónica qui a remporté cette 1ème étape hier soir.
Groupama sailing team est attendu mardi. Les Français devraient prendre la troisième place et s’emparer des 20 points donnés pour une 3ème marche sur le podium des étapes de cette Volvo Ocean Race 2011-12.
Abu Dhabi Ocean Racing, PUMA Ocean Racing powered by BERG et Team Sanya, contraints à l’abandon pour casse sur cette étape n’empocheront aucun point.
Les hommes de CAMPER ont beaucoup bataillé pendant ces 3 semaines de mer pour prendre cette 2ème place dans une étape particulièrement riche en rebondissements.
En tête à la sortie du détroit de Gibraltar, ils commencent à descendre à l’est, comme Groupama, avant de se raviser et de repartir à l’ouest chercher un front froid. Une hésitation tactique qui leur coute cher : le bateau rouge dessiné par Marcelino Botín ne réussira pas à revenir sur Telefónica et PUMA.
Leur retard se creuse alors, jusqu’à atteindre 334 milles après sept jours de course. Mais c’est là que l’option ouest commence à payer. En enroulant Fernando de Noronha le 17 novembre, ils ont relégué Groupama à la dernière place et sont troisièmes, 126 milles derrière Mar Mostro. Quand ce dernier démâte le 21 novembre, CAMPER est à 110 milles seulement.
Poursuivant frustré, l’équipage à majorité kiwi pousse tellement que, lundi dernier, le numéro un Mike Pammenter tombe sur le pont lors d’un changement de voile. Il se blesse au visage, perd une dent mais est soigné à bord. Il est de retour à la manoeuvre le jour suivant.
Et CAMPER d’accélérer encore. Le 24 novembre à 17h55 UTC, ils bouclent d’ailleurs 554,16 milles en 24 heures. Ils pourraient prendre le record de vitesse IWC (IWC Speed Record Challenge) pour la première étape.
Hautes vitesses et motivation ininterrompue ne suffiront pas pour revenir sur Telefónica, qui s’envole vers l’arrivée. Mais, après presque 22 jours de poursuite et une dernière nuit mouvementée, la deuxième place est méritée.

ETA des bateaux au Cap, Afrique du Sud :

  • Groupama : lundi 28 au soir – mardi 29 tôt le matin

Positions à 11:10:13 UTC le 27 novembre 2011 :

  1. Team Telefónica (Iker Martínez), arrivé
  2. CAMPER with Emirates Team New Zealand (Chris Nicholson), arrivé
  3. Groupama sailing team (Franck Cammas), + 521,4 milles
    Abu Dhabi Ocean Racing (Ian Walker), retrait de l’étape 1
    Team Sanya (Mike Sanderson), retrait de l’étape 1
    PUMA Ocean Racing powered by BERG (Ken Read), retrait de l’étape 1

Classement provisoire après la première course In-Port de la Volvo Ocean Race 2011-12 :

  1. Abu Dhabi Ocean Racing (Ian Walker), 6 points
  2. PUMA Ocean Racing powered by BERG (Ken Read), 5
  3. CAMPER with Emirates Team New Zealand (Chris Nicholson), 4
  4. Team Sanya (Mike Sanderson), 3
  5. Groupama sailing team (Franck Cammas), 2
  6. Team Telefónica (Iker Martínez), 1

Source

Anne Massot

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2011-12