Michel Desjoyeaux
Posts

  • Vainqueur du Vendée Globe 2016/2017, Armel Le Cléac’h a, comme tous les grands marins français, fait ses classes sur la Solitaire du Figaro. Une épreuve particulièrement exigeante, qu’il a inscrite à son palmarès à deux reprises, en 2003 puis en 2010. A l’heure où se profilent des projets toujours plus ambitieux, à la barre de son nouveau maxi-trimaran, il n’oublie pas cette course légendaire qui l’a formé. Il ne cache pas non plus son envie d’y retourner !

    La Solitaire du Figaro est-elle vraiment une épreuve à part, et pourquoi ?

    C’est une course qui, dans son format, est assez unique avec quatre étapes au temps, dans lesquelles on n’a pas le droit à l’erreur pour faire un bon résultat. Or, c’est très difficile, car on peut signer trois belles étapes, et tout perdre sur la dernière. Et en même temps, c’est cette difficulté qui fait son charme et sa singularité. Moi, j’en ai fait une dizaine, et ça a été une super expérience ! On y apprend à gérer son sommeil, à manœuvrer tout seul, à se dépasser mentalement et physiquement. On y vit de très bons moments, comme de très difficiles. On s’y confronte aux meilleurs sur des bateaux identiques, où seul le marin fait la différence. C’est la meilleure école de la Course au Large en Solitaire.

    Quel est le votre meilleur souvenir sur cette épreuve ?

    Il y en a en pas mal ! Mais si je devais n’en retenir qu’un, je dirais la victoire en 2010. Je suis allé la chercher en remportant trois des quatres étapes cette année là ! Quand on atteint un tel niveau, ça fait plaisir, surtout lorsque l’on sait tout l’engagement, et toute la préparation qu’il faut pour être au départ de cette épreuve. Je m’étais éloigné du circuit pour me consacrer au Vendée Globe 2008/2009 et revenir à ce niveau d’excellence et gagner, c’était super !

    Quel est votre regard sur les forces en présence pour l’édition 2017 ?

    Cette édition sera très intéressante, car Yann et Jérémie, qui creusaient l’écart depuis quelques années, font leur grands retour après le Vendée Globe. Or, les autres ne les ont pas attendus. Ils ont progressé, travaillé et j’ai hâte de voir ce que ça va donner, sur cette course où l’expérience compte. Je pense qu’il y aura un jeu très ouvert au départ ! Je vais suivre cela avec l’envie de revenir un jour sur cette course qui m’a beaucoup appris. J’y ai vécu de grands moments !

    • La Solitaire vue par Armel Le Cléac’h •

  • La Ligue Nationale de Voile 2017 : L’unique compétition interclubs au Havre du 8 au 11 juin

    13 mai 2017 • Clubs, FFVoile, Régates, Sailing Champions League, Voile Légère • Vues: 138

  • À deux semaines du début de la Coupe, comment allez-vous ?

    Franck Cammas : Ca va plutôt bien. Mais on bosse dur et on ne compte pas les heures ! Tout le monde est extrêmement concentré à sa tâche. Chaque minute compte et nous apporte.

    Vous arrivez à naviguer tous les jours sur le plan d’eau de la compétition ?

    Franck Cammas : Malheureusement non ! Notre bateau Groupama Team France a été pas mal bloqué ces derniers jours à la base afin que l’organisation mette en place le système média ou encore afin que les jaugeurs effectuent des mesures obligatoires par rapport au règlement, ce qui nous empêche de nous entraîner comme nous le souhaiterions. Mais c’est la même chose pour nos adversaires !

    Justement, vous en êtes où par rapport à eux ?

    Franck Cammas : On progresse de jour en jour ; mais eux aussi ! Dans certaines conditions, notre Groupama Team France va vraiment bien. Toutes les équipes utilisent désormais des foils très instables, et les manœuvres sont du coup bien plus complexes. Nous avons tous les mêmes problématiques, et rien n’est joué. Nous sommes à fond !

    • J-15 : trois questions à Franck Cammas •

  • J-15 !

    A deux semaines de la

  • Dernières régates pour Team France Jeune avant la Red Bull Youth America’s Cup !

  • Alain Gautier remporte le TOUR DE BELLE-ILE 2017 !

    1 mai 2017 • Régates, Tour de Belle-Ile, Trophée Atlantique • Vues: 230

  • Armen Race : L’Ultim’ course

    28 avril 2017 • Armen Race, Régates, Trophée Atlantique • Vues: 247

  • Thomas Coville, parrain du TOUR DE BELLE-ILE 2017 !

    26 avril 2017 • Régates, Tour de Belle-Ile, Trophée Atlantique • Vues: 243

  • Départ avancé au samedi 29 avril !

    25 avril 2017 • Régates, Tour de Belle-Ile, Trophée Atlantique • Vues: 211

  • Interview de Baptiste Meyer, entraîneur de Team France Jeune