Loïc Escoffier
Posts

  • Pour Loïc Féquet, cette Route du Rhum – Destination Guadeloupe a une saveur particulière. C’est en effet là que tout a commencé, il y a 4 ans, avec son partenaire Maître Jacques. En quelques semaines, ils se sont mis d’accord.

    Et puis il s’est élancé, seul, sur ce diable d’engin de course à trois pattes, aussi fougueux et véloce qu’inconfortable. « Il y avait une part d’inconscience », sourit-il aujourd’hui…

    En 4 ans, le team Maître Jacques est devenu l’une des meilleures équipes de la classe Multi50. Son bateau de 2005 a été optimisé au maximum, saison après saison et Loïc, lui, s’est méticuleusement préparé, mais ses ambitions restent humbles et lucides : « Je souhaite, avant tout, arriver au bout et réaliser une belle course, à ma façon. Une course que les collaborateurs de Maître Jacques auront plaisir à suivre et partager. »

    En clair et en décrypté : Loïc va tout donner sans prendre de risques inutiles pour régater aux avant-postes, jusqu’à Pointe-à-Pitre.

    Quels sont les souvenirs les plus marquants de ta première Route du Rhum, en 2010

    C’est avant tout la foule, au Cap Fréhel, à terre et en mer : tout le monde nous attendait là pour nous voir passer. Le deuxième souvenir c’est la baie de St Brieuc où l’on passe d’une foule immense au désert maritime… un sacré choc !
    Le troisième souvenir marquant c’est bien sûr l’arrivée : là, on peut se dire qu’on a réussi.

    Avec 4 saisons d’expérience en Multi 50 à ton actif, un bateau optimisé que tu connais maintenant par cœur, comment abordes-tu ta deuxième Route du Rhum ?

    J’ai envie de faire mieux qu’en 2010 en terme de résultat sportif, mais le but est avant tout d’arriver au bout. Je souhaite faire une course plus constante et n’avoir aucun regret.
    En 2010, j’ai eu des problèmes d’énergie, donc de pilote automatique, qui m’ont sensiblement pénalisés et accaparés. La première nuit de course, j’ai été submergé par le contrecoup du départ, je me suis écroulé. J’ai d’entrée de jeu perdu du terrain.
    Là, j’ai envie de faire ma course le mieux possible, sans retenue. Je veux naviguer à ma façon, sans être sur la réserve.
    Depuis 4 ans, Maître Jacques m’a donné les moyens de me préparer et d’optimiser mon bateau. Je suis aujourd’hui dans une configuration qui me permet d’aborder cette route du Rhum – Destination Guadeloupe dans de bonnes conditions avec un bateau abouti.
    Je vais exploiter cette expérience au mieux et faire en sorte que tous les salariés de Maître Jacques aient plaisir à suivre et à partager cette course.

    Quelles sont les plus grosses difficultés de cette épreuve ?

    Ce sont les premiers jours, voire les premières heures, de course. Il faut arriver à gommer au maximum le stress du départ et à l’optimiser pour entrer très vite dans le match.
    D’un point de vue météo, les plus gros pièges sont les dépressions d’automne en Manche et dans le golfe de Gascogne.

    Avec Maître Jacques, c’est votre deuxième Route du Rhum : la première, il y a 4 ans, était un baptême du feu pour toi comme pour l’entreprise. En 2014, l’engouement est toujours le même ?

    Oui ! C’est une chance énorme d’avoir un partenaire engagé et enthousiaste qui vous soutient sur deux Routes du Rhum avec la possibilité de faire évoluer son bateau chaque saison. Cette année, la direction a changé, mais le soutien est toujours fantastique, c’est une belle source de motivation pour moi !

    La Route du Rhum vue par le Malouin Loïc Féquet

     La première Route du Rhum, j’avais 4 ans, nous étions au départ, avec mes parents. Dans la région, c’est un événement majeur. Et, comme tout le monde ici, nous avons assisté à tous les départs… Mais je n’imaginais alors pas que j’y participerais un jour !
    Avec le Vendée Globe et la Solitaire du Figaro, la Route du Rhum fait partie des trois plus gros événements de course au large en solitaire, mais c’est la seule qui soit ouverte aux multicoques. C’est même la course qui les a révélés.

    C’est un événement d’une très grande ampleur médiatique. Ce qui m’a frappé lorsque je l’ai vécu de l’intérieur, en tant que skipper, en 2010, c’est son côté extrêmement populaire. C’est vraiment impressionnant de se rendre compte que la foule vient très nombreuse et des quatre coins de la France pour assister au départ.
    Et en mer, être accompagné par cette multitude de bateaux, c’est super fort… 

    Loïc Féquet

    40 ans
    Chef de projet informatique
    Vit à St Lunaire (35)

    2014
    Détenteur du temps record multicoques sur la Cowes-Dinard (11h18)
    2ème Trophée Multi 50 Prince de Bretagne – Côtes d’Armor

    2013 – Multi 50 Maître Jacques
    Vainqueur du Grand Prix Guyader
    Vainqueur ArMen Race
    Vainqueur Record SNSM (pas de record)
    2ème Trophée Port de Fécamp et Trophée Prince de Bretagne

    2012 – Multi 50 Maître Jacques
    Vainqueur Tour de Belle Ile en Multi 50
    3ème Trophée Prince de Bretagne
    2ème Trophée Port de Fécamp
    Détenteur du temps record multicoques sur la Cowes-Dinard (12h39)

    2011 – Multi 50 Maître Jacques
    2ème Transat Jacques Vabre
    Vainqueur Trophée de Fécamp
    2ème Trophée de Saint-Quay et Record SNSM
    3ème Grand Prix Guyader

    2010 – Multi 50 Maître Jacques
    3ème Route du Rhum sur le Multi 50 Maître Jacques
    3ème Vendée-Saint Petersbourg (skipper Multi 50 Crêpes Wahou 2 (futur Maître Jacques))

    2009
    2ème de la Transat Jacques Vabre (co-skipper du Multi50 Guyader)
    8ème du Championnat du Monde de F18

    2008
    5ème de la Québec-Saint Malo (équipier du Multi50 Laiterie de St Malo)
    Vice Champion d’Europe d’Open 5.70
    12ème du Championnat du Monde de Hobie Cat Tiger

    2007 Vice Champion d’Europe de Hobie Cat Tiger
    2003 Vainqueur du National F18 et Vice Champion de France F18
    2002 3ème du Championnat d’Europe d’Hobie Cat 16
    2000 9ème du Championnat du Monde de Hobie Cat 16

    • Quatre saisons pour un rhum à déguster sans modération •

  • Rendez-vous au Grand Prix de Port la Forêt

    Les week-ends se suivent et ne se ressemblent pas pour le skipper Maître Jacques. Après le Trophée Prince de Bretagne – Côtes d’Armor la semaine dernière en Multi 50, Loïc sera dès demain sur les rangs de sa

    28 août 2014 • Course au Large, Diam 24, Monotypie, Multi50 • Vues: 1977

  • Nouveau record pour Maître Jacques sur la Cowes-Dinard

    Deux ans après avoir battu le record de la Cowes-Dinard (établi en 2006 par Ellen Mac Arthur*), Loïc Féquet et son équipe ont encore amélioré le chrono de cette transmanche de 170 milles la nuit dernière, et ce, malgré

    12 juillet 2014 • Course au Large, Multi50, Route du Rhum • Vues: 1722

  • Top départ pour la qualif’ Route du Rhum !

    Une semaine après la mise à l’eau de son trimaran Maître Jacques, Loïc Féquet profite d’une belle fenêtre météo pour s’élancer, ce lundi, sur ses 1000 milles (1852 km) de qualification pour la Route du

    16 juin 2014 • Course au Large, Multi50, Route du Rhum • Vues: 1396

  • L’étrave de Maître Jacques récupérée !

    Incroyable ! L’étrave du flotteur tribord du Multi 50 Maître Jacques, qui s’est cassée lors de la Transat Jacques Vabre en novembre dernier au large du Golfe de Gascogne, a dérivé jusqu’en Bretagne Sud, à

    4 février 2014 • 2013, Course au Large, Divers, Images du jour, Multi50, Transat Jacques Vabre • Vues: 1553

  • Le Team Maître Jacques : l’histoire continue

    Le duo Maître Jacques est arrivé sain et sauf ce matin à La Corogne en Espagne après une quinzaine d’heures de convoyage depuis leur avarie. Ils étaient en tête de la catégorie des Multi 50 de la Transat Jacques

    10 novembre 2013 • 2013, Course au Large, Multi50, Transat Jacques Vabre • Vues: 1339

  • Un rendez-vous incontournable

    Pour sa 11ème édition et son 20ème anniversaire, la Transat Jacques Vabre confirme au Havre son statut de grande classique de la course au large : format en double, périodicité toutes les années impaires, parcours original

    30 octobre 2013 • 2013, Audio, Course au Large, Divers, Multimedia, Transat Jacques Vabre • Vues: 1239

  • Quatre vainqueurs potentiels

    Six Multi 50 sont au départ de la 11ème édition de la Transat Jacques Vabre. Un plateau homogène et relevé qui promet une lutte palpitante sur l’échiquier de l’Atlantique. A bord de ces bolides de 15 mètres de long,

    29 octobre 2013 • 2013, Course au Large, Transat Jacques Vabre • Vues: 1400

  • Vivre son rêve…

    Il y a des grands noms de la voile, mais aussi des amateurs. Ceux qui ne viennent pas pour gagner, mais pour arriver de l’autre côté et réaliser un rêve de gosse. Petit budget, expérience de la course au large minime, mais

    28 octobre 2013 • 2013, Course au Large, Transat Jacques Vabre • Vues: 2083

  • Quatre classes, quatre matchs

    44 bateaux, quatre classes (Class40, Multi 50, IMOCA et MOD70) et un plateau de marins exceptionnels pour la 11e édition de la Transat Jacques Vabre. A une semaine du départ de la grande traversée vers Itajaí (Brésil), les

    27 octobre 2013 • 2013, Course au Large, Transat Jacques Vabre • Vues: 1173