La part belle aux bizuths

© Franck GICQUIAUD / Littoral-ouest-photos.com

Le rideau se lève sur le Mini Fastnet ! 62 duos sont sur les rangs de cette édition 2012, qui donne la part belle aux bizuths. Enthousiastes, conquérants et humbles à la fois, ces skippers, jeunes et moins jeunes, représentent une petite moitié de la flotte, ils sont unanimement fiers et impatients de participer à la légende du Mini Fastnet et d’enrouler sa marque de parcours phare… Dimanche prochain, à partir de 13h, au large Douarnenez, une nouvelle page du mythique Mini Fastnet va s’écrire.

Ils ont hâte d’y aller, préparent méticuleusement leur matériel, jonglent entre leur travail, leur faille et leur volonté d’engranger des milles pour apprendre le plus possible, se posent beaucoup de questions, trouvent avec émerveillement beaucoup de réponses auprès des « anciens » de la Classe… et comptent les heures qui les séparent du coup canon de leur premier Mini Fastnet.

Les bizuths et les skippers occasionnels du circuit Mini n’ont pas un profil type, mais ils partagent tous le même désir puissant de découverte, de réussite, d’aller au bout de leur défi.
Sur ce Mini Fastnet 2012, ils représentent une moitié de la flotte, mais, surtout, ils font de cette course, à chaque édition, une aventure, un défi de « pionniers » en quête de Fastnet…

Chaud devant

Les têtes de série seront également sur les rangs de ce Mini Fastnet cru 2012. Et au regard des équipiers embarqués pour certains et des scores serrés des précédentes épreuves de la saison, il devrait y avoir du sport !

En prototype on retrouve notamment :

  • Jorg Riechers, récent vainqueur du Trophée MAP, il est en plus associé au fin régatier Pierre Denjean ;
  • Antoine Rioux (Festival des pains) 3e de la Mini Transat 2011, vainqueur de l’Open ½ clé cette année avec Gwénolé Gahinet qui sera à nouveau son co-skipper sur ce Mini Fastnet ;
  • Milan Kolacek (Gaben Follow me) vainqueur de la Select 6,50 et de la Trinité Plymouth, 2e du Trophée MAP cette année, il sera épaulé par le très expérimenté Sébastien Picault ;
  • Nicolas Boidevezi (Fondation-terrevent.org) tenant du titre avec Laurent Bourguès en 2011, il a cette année l’excellent marin Stanislas Maslard comme co-skipper ;
  • Julien Pulvé (Objectif-course-au-large.com) récent et brillant 3e du Trophée MAP sera le co-skipper de l’architecte de son bateau Etienne Bertrand ;
  • Giancarlo Pedote (Prysmian) nouveau skipper du Magnum, sera épaulé d’un autre fin stratège, Rémi Aubrun ;
  • Aymeric Chappellier (La tortue de l’Aquarium de La Rochelle) régulièrement aux avant-postes…

En bateaux de série, la bagarre sera là aussi serrée avec une liste de « favoris » régulièrement au coude à coude :

  • Jonas Gerkens (Elect-Râ) du Pôle 6,50 de Douarnenez sera associé au triple vainqueur de l’épreuve, Davy Beaudart… ;
  • Renaud Mary (www.runo.fr) brillant vainqueur du Trophée MAP ;
  • Damien Cloarec (Damien Cloarec Recherche Sponsors) 2e du Trophée MAP ;
  • Clément Bouyssou (Groupe Accueil Négoce) 3e du Trophée MAP
  • Aymeric Belloir (On chante tous contre le cancer) vainqueur de la Select 6,50 ;
  • Justine Mettraux (Teamwork) vainqueur de l’Open ½ clé avec le même et talentueux co-skipper Etienne David ;
  • Ronan Dreano (Match Box) 4e du Trophée MAP et vainqueur de la Mini Golf cette année…

Bref, victoire, podium voire top 5 vont se mériter âprement dans les deux catégories tandis que, tout du long de ces 700 milles de course aller et retour entre Douarnenez et le phare du Fastnet, c’est une véritable aventure qui va se jouer pour une majorité des concurrents engagés.

Echos de bizuths, ou presque…

« On sait que ce sera difficile, c’est ça qui nous motive ! »

Laetitia Brière (Un pied au large) associée à Camille Lefevre, c’est le seul équipage féminin du Mini Fastnet et presque bizuths : « c’est mon deuxième Mini Fastnet, j’ai participé à l’édition 2011 avec Elise Bakhoum mais nous étions allé virer BXA, donc ce n’était pas un « vrai » Mini Fastnet ! Cela reste un mythe d’aller virer ce phare et de naviguer en mer d’Irlande, on sait que ce sera difficile, ça donne envie d’y aller et surtout de terminer. Mon but majeur ici est d’accumuler des milles et de l’expérience. »

« L’entre-aide en Mini c’est hallucinant ! »

Pierre-François Dargnies (Kairos we van), bizuth, 8e du Trophée MAP pour sa première course en solitaire : « C’est ma troisième course en 6,50, la première c’était l’Open ½ Clé avec Roland Jourdain, mais nous avons cassé. Sur le Trophée MAP en revanche ça a bien marché, c’est encourageant et ça donne envie de montrer que je suis là sur ce Mini Fastnet, même s’il faut rester humble. Ce qui est hallucinant ici c’est l’accueil et l’entraide entre coureurs les gars sont super sympas et solidaires ! »

« Partage d’expériences au Pôle de La Rochelle »

Jean-Loup Chenard (Istuardo), bizuth, se lance dans l’aventure « Mini » avec la Transat 2013 en ligne de mire et, sur ce Mini Fastnet, c’est avec son père, Jean-Louis qu’il relève ce défi ! « C’est super excitant, nous sommes impatients, nous parlons de la course tous les soirs, après le boulot. Mon premier objectif est d’acquérir un maximum d’expérience. Pour mon père aussi c’est une grande aventure. En plus, c’est sûrement le plus âgé de la flotte ! Nous sommes bien aidés en cela par l’encadrement du Pôle 6,50 de La Rochelle : on nous donne les bonnes clés ! »

« Une fois qu’on sera en course, on sera à fond ! »

Raphaël Marchant (Soreal, Ilou) c’est la première fois qu’il va passer autant de temps en mer, le Trophée MAP, c’était sa première nuit en mer et en solitaire de surcroit : « ça s’est super bien passé ! J’ai pris énormément de plaisir à être seul en mer, j’ai adoré le solitaire, j’ai trouvé tout ce que j’étais venu cherché en m’engageant sur le circuit Mini… Je suis du coup très excité à l’idée de participer au Mini Fastnet. Le premier objectif est d’aller au bout, mais on fera le maximum pour laisser le plus de bateaux derrière ! Une envie ? Un long bord sous spi depuis le Fastnet jusqu’à Douarnenez ! »

Source

Catherine Ecarlat

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent